Breaking News

Le match rétro de la semaine : CSP Limoges – SIG Strasbourg Finale Pro A 2014 – Match 3

Match Rétro

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Vincent Collet est dos au mur. Son équipe de Strasbourg est mené 2-0 en finale face à Limoges et ce troisième match est peut-être le dernier. Il va falloir en effet se retrousser les manches pour gagner à Beaublanc.

Perdre ses deux matchs à domicile d’entrée, c’est un moment très délicat. Antoine Diot avait manqué la première rencontre et revient en serrant les dents pour la suite de la compétition avec une cheville en vrac. Romain Duport est out depuis les quarts de finale en se faisant les croisés du genou et c’est David Andersen qui se décale en pivot. L’australien a vécu une très belle carrière (joueur majeur au CSKA, Bologne, Barcelone + une pige en NBA) et avait surpris en signant dans le club alsacien, sa première escale en France. A 33 ans et un déclin évident, il a tout de même de sacrés restes pour rendre de bons services dans la raquette. En guise de sniper, Jérémy Leloup est à surveiller sur les ailes.

Limoges est à 48 minutes d’un titre dont ils n’ont pas vu la couleur depuis 14 ans, le fameux squad « 2000 » qui avait réalisé le triplé cette année-là. Jean-Marc Dupraz impose une défense impressionnante à son équipe. Pour se jeter dans la bataille, il a en sa possession le guerrier Adrien Moerman et le pivot américain J.K Edwards. En guise de pot de colle, Nobel Colo Coungou est le profil idéal en plus d’être polyvalent. Alex Acker a enfin convaincu son coach après une saison compliquée. L’ailier américain a pas mal bourlingué dans les différents championnats européens et était un joueur important au Mans, à Villeurbanne et Boulazac au cours des dernières années. A la mène, Taurean Green qui était dans la fameuse équipe de Florida lors des deux titres acquis en 2006 et 2007 autour de Joakim Noah, Al Horford et Corey Brewer. Après avoir galéré entre la G-League et l’Espagne, le bonhomme a trouvé sa place au sein de Limoges. En terme d’expérience, avoir dans son effectif, Joseph Gomis, est un luxe.

Aux commentaires, le duo George Eddy/David Cozette.

LE MATCH EN INTÉGRALITÉ

Montage photo : Laurent Rullier

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Anthony "Pred" Saliou (507 Articles)
Fan de MJ, d'Hakeem, Bird et Sir Charles notamment, déteste les Sonics et le Thunder, peu d'amour pour les Lakers, mais adore par-dessus tout le basket "tough". A passé plus de 15 ans sur la toile basket à débattre et râler comme tout vieux qui se respecte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.