Breaking News

David Robinson – 50 nuances plus claires

Performance

Illustration Une : Adrien PMMP pour Basket Rétro

David Robinson n’est pas un homme à réaliser des cartons offensifs de renom. Régulier autour des 25-30 points par match depuis le début de sa carrière, l’amiral a pris le paquet de vitamines pour nous offrir une saison 93-94 absolument fantastique. Les pauvres Wolves sont les victimes de cette nouvelle soirée folle du pivot des Spurs en ce 21 février.

C’est peu dire que San Antonio pète la forme depuis le début de l’année avec 19 victoires en 21 rencontres! A croire que les fêtes de noël et le nouvel An ont galvanisé les troupes Texanes. David Robinson est sur toutes les lèvres pour le MVP de la saison. Le bonhomme carbure sec  comme par exemple ses 31 pts – 14 rbs – 10 asts – 7 blks face aux Bullets ou son quadruple double 34-10-10-10 contre Detroit. Sur une série de 12 succès consécutifs, les Spurs prennent l’avion pour le Minnesota afin d’affronter l’une des équipes les plus faibles de la ligue.

A titre d’information, les deux franchises s’affrontent pour la troisième fois en deux mois et les Wolves avaient d’ailleurs battu les Spurs le 20 janvier avant justement que la bande de l’Amiral ne débute sa série de victoires actuelle. Minneapolis va toutefois avoir beaucoup de mal à réitérer cet exploit car deux joueurs majeurs sont absents. Christian Laettner est suspendu pour une altercation avec un assistant à l’entraînement. Micheal Williams est blessé et pour corser un tout petit peu plus, Stacey King est également sur la touche. Deux intérieurs en moins pour défendre sur Robinson, c’est vraiment pas de bol.

Début janvier, le grand David avait noirci les cases de sa feuille de stats face aux Wolves, à l’Alamodome. A deux doigts d’un autre quadruple double (27 pts – 12 rbs – 10 asts et…8 blks!). La pause All-Star Week-end n’a pas freiné les ardeurs du gaillard et le carnage est annoncé. Sa vitesse et ses qualités athlétiques font merveille face aux intérieurs lents et lourds de Minnesota. Contres-attaques, hook, le midrange à 4-5 mètres, une palanquée de dunks tonitruants, un alley-hoop sensationnel à la Shaq ou Shawn Kemp et pour couronner le roi, un panier primé dans la dernière minute pour terminer à 50 unités. Ce n’est que la seconde fois en carrière qu’il dépasse la barre des cinquante points. San Antonio remporte une large victoire 114-89 et David a tout de même participé dans les autres secteurs du jeu, neuf rebonds, deux interception et six contres!

Dennis Rodman n’a pas été non plus étranger à cette démonstration, vingt rebonds dans le buffet. Si le match est disputé en première période, la suite est un déluge offensif des Texans (68 points!). La petite anecdote, c’est que Luc Longley dispute ici son avant dernier match sous le maillot de Minnesota. Il est transféré deux jours après chez les Bulls.

Deux mois plus tard, David Robinson en colle 71 aux Clippers pour gagner la bataille du meilleur scoreur de la ligue contre Shaquille O’Neal. Dommage qu’il n’a pas été aussi performant en playoffs (éliminé au premier tour face au Jazz), car la campagne 1993-1994 de l’amiral est l’une des plus abouties sur le plan statistiques dans l’histoire du basket moderne.

LE BOX SCORE DU MATCH

Cliquez ici

LES HIGHLIGHTS DU MATCH

 

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Anthony "Pred" Saliou (516 Articles)
Fan de MJ, d'Hakeem, Bird et Sir Charles notamment, déteste les Sonics et le Thunder, peu d'amour pour les Lakers, mais adore par-dessus tout le basket "tough". A passé plus de 15 ans sur la toile basket à débattre et râler comme tout vieux qui se respecte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.