Breaking News

[Portrait] Makan Dioumassi : on ne passe pas !

Portrait

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Voici l’histoire d’un des argentés méconnus de Sydney. Pour vous donner une idée de sa renommée en la matière, son niveau défensif faisait toujours de lui une référence, presque un lieu commun « Il ne me reste plus qu’à rappeler Makan Dioumassi et on pourra jouer le 0-0… », plaisantait Alain Weisz, un de ses mentors, en 2013 alors coach du SLUC Nancy.

SES PREMIERS DRIBBLES AVCE LA BALLE ORANGE

Makan Dioumassi a évolué à l’ASVEL (c) Hervé Bellenger – IS

Makan est un enfant de la banlieue parisienne, un des premiers joueurs issu de la génération playground, là où le jeu forge les hommes et les caractères. Il est aussi un des précurseur du basket des 90’s, un basket qui se joue moins les pieds dans le béton, plus en hauteur, où le physique n’est plus seulement de la taille mais aussi du muscle, de la tonicité. Bref, toutes les qualités du basketteur fin des années 2010. Il débute le basket en UNSS (sport scolaire), le point de départ de sa carrière de sportif professionnel. La vie sait mettre en avant les talents et Makan est identifié, à 17 ans, lors d’un ces matchs UNSS par l’entraineur adverse alors coach chez les jeunes du Racing pour intégrer le programme cadet/espoir.

Son physique plus que sa technique a été son passeport pour le monde professionnel. Makan collait parfaitement avec cette époque où, en NBA, on sortait de l’ère des Bad Boys pour entrer dans celui des « chiens de garde » Jordan et Pippen. Makan avait donc tout en magasin pour devenir un défenseur d’élite. D’élite mondiale (comme l’ont découvert les canadiens et les américains lors des JO 2000, certains en rêvent/cauchemardent peut-être encore). Son parcours en club est une pente ascendante qui le mènera de la ProB à la ProA puis à l’étranger pour finir par des expériences aussi humaines que basketballistiques. Un bémol majeur cependant, selon Makan, ne pas être allé renforcer ses talents en NCAA.

SA CARRIÈRE EN CHAMPIONNAT(S)

Son histoire en club débute donc en 1992-1993 à Paris. Canal + et la Mairie de Paris s’associent pour sauver le club de la Capitale en proie à des soucis financiers, rebaptisé Racing-PSG Basket. C’est la première étape vers la création d’un PSG omnisports voulu par Canal+. Recrutement ronflant avec des américains de premier plan comme Delaney Rudd arrivé en cours de saison ou Kevin Magee, star du Maccabi Tel-Aviv, et d’illustres français comme Dubuisson, Occansey, Racine, ou Courtinard). Makan est espoir et partage les entrainements avec les Pros. Le Racing PSG termine 6ème de la saison qui s’achève en playoff devant le Pau-Orthez de Gheorge Muresan. Le club est obligé de jouer sa qualification pour la Coupe Korac face à son voisin Levallois lors d’un barrage, deux victoires et une qualification à a clé. La saison se termine par une finale perdue en Coupe de la Ligue face à Dijon, pourtant 12ème de la saison régulière. Makan a besoin de temps de jeux en Pro pour se développer, s’affirmer et encore mieux stopper son adversaire direct.

Makan poursuit son apprentissage du monde professionnel au COB (Club Olympique Briochin) Saint-Brieuc, club disparu en 2006 faute de moyens. Toujours en ProB, son club achève la saison régulière 4ème en 1993-1994.

A nouveau 4ème de ProB (en 1994-1995), mais avec un club différent, le Tours Basket Club.. Tours finit la saison à la 8ème place, qui ne semble pas son réel niveau car très performant durant les playoffs, Tours perd en finale contre Besançon 3 manches à 2. Il partagera sa saison avec le bataillon de Joinville où il retrouve Mouss Sonko, autre icône du basket français et ami. Ce sera la dernière saison complète de Makan en ProB, une nouvelle étape en ProA mais, cette fois-ci, en tant que joueur majeur de l’équipe.

Déjà repéré par Alain Weisz, Makan accède à la ProA avec Montpellier pour les saisons 1995 à 1997. Le club finit 9ème de la saison, à la porte des playoffs. Makan fait équipe avec le meilleur marqueur du championnat Todd Mitchell avec près de 25 points par Match. Une deuxième saison s’enchaînera pour lui où le club finira en quart de finale de playoffs en 1997. Makan monte en puissance et intègre l’effectif du MSB Le Mans pour Trois saisons, de 1997 à 2000.

1997-1998

Au MSB @ msb.fr

Il devient un joeur avec un statut d’une équipe majeure de notre championnat. Il sera désigné capitaine de l’équipe entrainée par Alain Weisz, assisté du jeune adjoint Vincent
Collet, que Makan a suivi dans les Pays de Loire. Ces saisons marqueront le retour au premier plan de l’équipe du Mans. Lors de ces trois saisons Makan va éteindre les marqueurs adverses et avoir l’opportunité d’exécuter des systèmes avec de grands noms qui ont marqué notre championnat comme le mini meneur Keith Jennings (qui cite Makan comme un de ses coéquipiers préférés) et Ron Anderson. Ce dernier ancien joueur NBA référencé vu notamment aux côtés de Charles Barkley chez les Sixers de Philadelphie et qui évoluait encore en NM1 pour la saison 2016-2017 à 57 ans (!). Il verra aussi toutes ses statistiques augmenter en particulier ses évaluations qui vont dépasser les 10. Aucun titre lors de ces trois saisons mais une progression dans la hiérarchie du championnat et l’opportunité de participer à l’Eurocoupe jusqu’en phases finales. Le temps est venu d’aller « exporter ses talents » ailleurs en Europe, en Italie. Opportunité qui lui est proposée suite à ses performances lors des JO 2000.

En 2000 Trieste accède à la première division italienne est engage des joueurs capables de pérenniser leur place dans l’élite. C’est aussi une manière de monnayer ses qualités avec une augmentation substantielle par rapport à son salaire dans notre championnat. Un grand défenseur fait gagner des matchs, ce rôle sera dévolu à Makan. Il aura l’opportunité d’appliquer sa rigueur défensive sur un de ses coéquipiers de sélection, Antoine Rigaudeau alors à Bologne avec le statut d’un des meilleurs joueurs d’Europe. Cette saison sera compliquée et il enchainera deux clubs en Italie avec Imola. Cette aventure s’achèvera par une pige à Evreux.

Autre pays, l’Espagne au club de Caja San Fernando Sevilla en 2001-2002 où Makan Dioumassi a tourné à 2.4 points, 1.8 rebonds et 1.1 passes de moyenne. Paul Fortier, français naturalisé, avait ouvert notre contingent à Séville la saison précédente puis Vasco Evtimov et Tariq Kirskay les suivront. A la fin de cette saison sans titre, Makan retraverse les Alpes pour s’arrêter dans le sud est de notre pays pour jouer au HTV Hyères-Toulon.

Elu meilleur défenseur du championnat de Pro A pour la saison 2002-2003, il haussera aussi ses statistique offensives. Ce sera la seule saison où il tournera à plus de 10 points de moyenne par match, 12,6 Le HTV achèvera la saison à la 16ème du Championnat, pas de play-offs. Mais un tremplin pour revenir dans une des top écuries de ProA la saison suivante.

A l’ASVEL, c’est le retour au premier plan, au haut niveau avec l’équipe la plus titrée du championnat. Sur ses 4 ans de contrat Makan restera trois ans, 2003-2006, et portera le brassard de capitaine pendant deux saisons. Malgré deux participations aux playoffs et une place de second du championnat, ce seront des saisons sans titre qui correspondant aussi une baisse des performances de l’équipe avant le renouveau entamé en 2009 avec l’entrée dans le capital de Tony Parker.

Makan à Téhéran

A Téhéran en Iran @ FIBA Basketball

Sans avoir « fait le tour » de la ProA, Makan est un peu usé psychologiquement, a besoin d’un nouvel air, ce sera l’air de Téhéran en Iran. Il jouera deux saisons, 2006-2008, pour le club du Saba Battery, lui qui était parti pour quelques mois initialement. Couronné de victoires dès la première année il garnira son armoire de trophées avec un championnat local et deux coupes d’Asie. Cette expérience était aussi guidée par son envie de visiter un empire et plus par curiosité que pour l’aspect financier. Ce fut aussi une aventure humaine magnifique « aux antipodes de ce qu’on peut voir à la télévision. C’est un peuple fier. L’ambiance ressemble aux atmosphères des salles en Grèce ou en Serbie : bouillantes ». Fin de sa carrière sportive, Makan prend sa retraite sur ces deux dernières saisons fructueuses en terme de palmarès.

ÉQUIPE DE FRANCE

DIOUMASSI, HARDAWAY/BASKETBALL: SYDNEY 2000

Aux JO de Sydney face à Tim Hardaway @ HENRI SZWARC/BONGARTS/GETTY IMAGES

Makan a fait partie de la fabuleuse aventure des JO 2000 et cette équipe de France qui nous a fait vibrer jusqu’en finale contre Team USA que notre équipe a regardée les yeux dans les yeux jusqu’à quelques minutes de la fin. Il signera aussi une des ses master pieces avec une défense devenue légendaire sur Steve Nash, meneur de l’équipe canadienne. Cette prestation saluée par tous, il a été élu homme du match, a permis à l’équipe de France d’obtenir sa place en finale et donc d’assurer une médaille et la possibilité de rêver à l’exploit. Débutée en 1999, sa carrière avec les bleus s’achèvera en 2003 avec un Championnat d’Europe en Suède en demi-teinte où, avec un statut de quasi-favori, l’équipe perdra en demi-finale contre la Lituanie. Aucune médaille et pas de confirmation du statut acquis par le parcours aux JO trois ans plus tôt. Lors de ses 62 sélections, il inscrira un total de 150 points.

SES VIES D’APRÈS

En vue d’une carrière de dirigeant, il passe et obtient en 2013 le diplôme de manager général de club sportif professionnel (CDES), puis en 2018 le diplôme de manager de la FIBA. Il participe aussi à des événements caritatifs comme le Challenge pénitentiaire de street-basket.

Makan le méconnu ne l’est plus aujourd’hui. Une partie de son histoire reste encore à écrire, sa future carrière de dirigeant.

LE PARCOURS DE MAKAN DIOUMASSI

Infographie Makan Dioumassi

@ Laurent Rullier pour Basket Rétro

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Arnaud Lefèvre (3 Articles)
" Il est nécessaire de connaître le passé pour comprendre le présent...", contribuer à BasketRetro me permet de transmettre ma passion.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.