Breaking News

Le match rétro de la semaine : PSG Racing – Teamsystem Bologne, Euroligue 1997-1998

Match Rétro

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Champion de France en titre, le PSG Racing accueille un gros morceau pour le compte de l’avant-dernière journée de la première phase de l’Euroligue 1997-1998 : le Teamsystem Bologne. Avec les Rivers, Wilkins et autre Meyers, c’est une des meilleures équipes d’Europe qui se présente alors à Coubertin.

Nous sommes Porte de Saint-Cloud dans le XVIe arrondissement de Paris. D’un côté de la place se dresse au-dessus du périphérique le Parc des Princes, antre du Paris Saint-Germain, de l’autre la salle Pierre-de-Coubertin où évolue notamment la section basket du club omnisports, le PSG Racing. Le club de la capitale vit en effet les grandes heures du PSG omnisports détenu par Canal + et dirigé par Charles Biétry.

Le PSG sort d’une saison glorieuse avec un titre de champion de France et une demi-finale de Coupe Saporta. Au début de saison, les coéquipiers de Richard Dacoury ont eu le privilège d’en découdre avec les

Bulls de Chicago à l’Open McDonald’s au Palais Omnisports de Paris-Bercy. Cette saison, les parisiens se présentent en outsiders de l’Euroligue.
Face à eux, c’est tout simplement l’une des meilleures équipes d’Europe sur le papier. Teamsystem Bologne que l’on connaît mieux sous le nom de Fortitudo Bologne, grand rival du Kinder, a recruté les deux derniers MVP du final four : David Rivers et Dominique Wilkins. À leurs côtés, on retrouve Carlton Myers et Gregor Fucka, vice-champions d’Europe avec l’Italie en 1997. Comme le rappelle alors Rivers dans les colonnes de l’Équipe le jour du match une somme d’individualités ne fait pas un collectif et le Fortitudo connaît un passage à vide. Son entraîneur Valerio Bianchini est sur la sellette, on parle même de Jacques Monclar pour le remplacer. L’entraîneur italien est d’ailleurs bien connu des dirigeants parisiens puisqu’il leur a fait faux bond un an auparavant en changeant d’avis au dernier moment alors que son arrivée dans la ville lumière était actée.

Sous les yeux des footballeurs Didier Domi, Édouard Cissé et du tennismen Cédric Pioline, le PSG doit se reprendre après sa défaite en championnat face à la lanterne rouge Strasbourg. C’est donc avec un esprit revanchard que les Parisiens entament cette rencontre commentée par le duo Éric Besnard-George Eddy sur l’antenne de Canal +.

MATCH EN INTEGRALITE

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Julien Hector (47 Articles)
aime les vieux grimoires surtout quand ils parlent de basket et de l'ALM Evreux Basket !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.