Breaking News

[Histoire d’un geste] la feinte de passe dans le dos.

Move

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

L’amour, ses mécanismes obscurs, son fonctionnement et ses raisons sont des sujets  décortiqués par nombre de scientifiques, sans encore parvenir à y trouver de réponses. Cet article n’en donnera pas non plus. Désolé

En revanche pour ce qui est d’entretenir l’amour du basket et la passion de la balle orange, voici un geste technique qui a fait craquer (les cervicales) de nombreux défenseurs et chavirer les cœurs de beaucoup de fans: la Behind the back fake ou Rondo Fake, comme on l’appelle de nos jours.

Même si les feintes de passes sont rapidement devenues naturelles sur les terrains au fur et à mesure que le jeu a évolué, les images montrent que l’un des premiers à utiliser ce mouvement si hypnotique qui consiste à mimer une passe dans le dos pour finalement garder le ballon fut Pete Maravich. Pistol Pete le maîtrisait à la perfection après l’avoir répété, répété et re-répété avec son papa, Press, lors de ses interminables sessions de « Basketball Homeworks » sur le panier familial. La retraite de Pistol en 1980 sonne alors le début d’une longue période de disette pour les amateurs de ce geste léché. Très peu utilisé dans les eighties, la feinte est petit à petit relayée au grenier des moves du basket, tout à côté du “Underhand Free Throw” (lancer franc à la cuillère) de Rick Barry.

Pistol Pete dans ses oeuvres crédits: CBS Sports

Jusqu’à l’arrivée du fracassant rookie des Kings, Jason Williams, en 1998 qui deviendra l’idole de toute une génération et que beaucoup voient comme la réincarnation du regretté Pete. 

Lors de ses 13 saisons sur les parquets NBA, « White Chocolate »  avec tout son bagage de “Tricks” et son jeu ultra flashy usa du magnifique subterfuge à en faire s’envoler les ventes de minerves outre Atlantique. 

Au début des années 2010, Rajon Rondo, ex Wild-Cat de Kentucky et néo Celtic reprit admirablement le flambeau, sa maîtrise du geste fut telle que l’on donna littéralement son nom à cette feinte pour la baptiser « The Rondo Fake ». L’arrière, champion NBA 2008, sublima la chose à la perfection, jusqu’à en faire son signature move

Que ce soit avec le maillot de Boston, des Kings, Pels, Bulls ou Lakers, la justesse et la maîtrise de cette feinte par Rondo est sans équivoque, il en est même jouissif pour le spectateur de voir le défenseur tomber chaque fois dans le piège. 

Geste iconique, indémodable et simplement beau la feinte de passe dans le dos est l’un des ingrédients qui rend le basket magique, unique et une des nombreuses explications au fait que l’on n’en tombe pas amoureux par hasard.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Romain JANIK (7 Articles)
"They don't pay you a million dollars for two-hand chest pass"

1 Comment on [Histoire d’un geste] la feinte de passe dans le dos.

  1. J’ai vu Jurij Zdovc sous le maillot du CSP réaliser cette feinte… Il était moins « Hollywood » que Pistol Pete, White Chocolate et Rajon Rondo mais qu’est ce qu’il était fort !!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.