Breaking News

Le match rétro de la semaine : ASVEL – Cibona Zagreb demi-finale coupe des coupes 1987

Match Rétro

Le palais des sports de Gerland est en effervescence pour cette demi-finale de la coupe des coupes de 1987. l’ASVEL accueille le Cibona Zagreb du phénomène Drazen Petrovic. Dix mille spectateurs ont les yeux rivés sur le petit Mozart, mais surtout pour encourager leur équipe qui ne part pas favori, loin de là.

La coupe des coupes, c’est pas un nom qui peut rappeler quelque chose aux plus jeunes, tellement l’appellation est simpliste. Mais peut-être que la coupe Saporta disparue en 2002 vous donnera quelques souvenirs. Hasard ou pas, la dernière compétition avait eu lieu au palais des sports de Lyon. Nous remontons en 1987 où Alain Gilles officie désormais en tant qu’entraîneur après 21 saisons sous le maillot des verts.

Le match aller se dispute donc à Gerland où toute l’attention va se porter sur le meilleur joueur européen (avec Sabonis) qui n’en finit plus d’étonner et de cartonner toutes les défenses adverses. Drazen Petrovic est un extraterrestre, chaque coach adverse a testé tout type de défense pour le freiner, sans succès. Un Pete Maravich des temps modernes né sur le vieux continent et qui ne semble avoir aucune faiblesse. A ses côtés, Mihovil Nakic, le pivot qui reste dans les mémoires malheureusement (champion olympique en 1980) surtout sur un coup de poing d’ours d’Arvydas Sabonis qui était venu défendre son coéquipier, agressé par l’intérieur du Cibona. On a également Zoran Cutura, futur champion d’Europe en 1989 et du monde en 1990. Le frère aîné de Drazen, Aleksandar Petrovic, est aussi de la partie.

Chez les français, Vincent Collet s’occupe de la mène. Norris Bell à l’intérieur qui va voir un boulot monstrueux contre les gabarits croates. L’autre américain est Willie Redden qui ne sera pas de trop pour faire le ménage dans la raquette. Eric Beugnot et Alain Crespo sont aussi présents. La grosse surprise pourrait venir d’Alain Gilles où la rumeur parle de rechausser les baskets à 41 ans pour cette rencontre en particulier afin d’aider à créer un miracle. Oui parce que le Cibona, c’est l’ultime favori de la compétition. Après la magie peut exister, il suffit de voir l’autre demi-finale. le CSKA Moscou était aussi l’ogre du championnat et ils ont pourtant été vaincus par Pesaro!

LE MATCH EN INTÉGRALITÉ

Crédits photo : NBA.com

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Anthony "Pred" Saliou (491 Articles)
Fan de MJ, d'Hakeem, Bird et Sir Charles notamment, déteste les Sonics et le Thunder, peu d'amour pour les Lakers, mais adore par-dessus tout le basket "tough". A passé plus de 15 ans sur la toile basket à débattre et râler comme tout vieux qui se respecte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.