Breaking News

Philippe Morin présente le 1er « Vin’t’age Basketball Challenge »

Evènement

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Ancien consultant chez Nike, initiateur du déménagement du All-Star Game de la LNB à Bercy, dirigeant du Paris Basket Racing au début des années 2000, Philippe Morin vit désormais en Ardèche, loin du monde professionnel. L’homme tâche visiblement de rendre ce qu’il a reçu puisqu’il est l’organisateur principal du Vin’t’age Basketball Challenge qui aura lieu le mois prochain.

Un nom original qui s’explique facilement puisque l’événement associera à la fois le basketball et le vin. « J’ai travaillé l’été dernier chez un viticulteur qui était également président d’un club de basket et qui m’a demandé si je pouvais créer un événement avec toute l’expérience que j’ai ».

« Le basket m’a pratiquement tout apporté dans ma vie » Philippe Morin

Voilà donc comment est née l’idée d’associer ces deux mondes, qui paraissent à priori éloignés mais qui, comme l’affirme Philippe Morin, « partagent des valeurs communes, comme la convivialité et le respect ».

Ce n’est pas la première fois que Philippe Morin organise un tournoi puisqu’il s’était auparavant occupé de compétitions de 3×3. Jouissant d’un réseau conséquent, il a pu reprendre contact avec ses anciens collègues, des joueurs mais aussi des arbitres comme Gilles Bretagne, Pascal Dorizon et Philippe Mailhabiau. Les coachs ne sont pas en reste, notamment Jean-Paul Rebatet , qui a entraîné près une vingtaine d’équipes en quarante ans et qui s’est rapidement joint au projet.

« Le monde du vin et du basket partagent des valeurs communes, comme la convivialité et le respect » Philippe Morin

Si l’idée initiale était d’organiser la compétition en extérieur, il n’est pas évident de trouver des terrains adaptés au milieu des vignes, cela aura donc lieu dans un gymnase et permettra également de fêter le 40e anniversaire de la fusion du club de Tain-Tournon.

Affiche de l’événement dont le logo a été crée par Laurent Rullier, infographiste de Basket Rétro

Comment se déroulera le tournoi ? « Il y a pas mal de choses dans le cahier des charges, chaque délégation peut compter vingt personnes dont quatorze joueurs, sept issus de la région viticole en question, du plus haut niveau possible, et sept autres âgés d’au moins 36 ans, des vétérans, mais pas forcément d’anciens professionnels ». Philippe Morin nous précise même avoir été en relation avec le ministre de l’agriculture, Didier Guillaume, un amoureux du vin et du basket. Les équipes porteront des maillots « rétros » qu’elles auront eux-mêmes choisis, un prix sera même décerné à l’équipe la plus « vintage » du tournoi ! Il y en aura pour tous les styles puisqu’un prix sera aussi remis au champion, -évidemment-, mais aussi à l’équipe la plus fêtarde.

Les deux grands noms  d’ores et déjà annoncé sont ceux d’Antoine Rigaudeau, qui représentera l’équipe espagnole de Valence, et son ancien coéquipier, Alessandro Abbio, qui représentera la région du Piémont.  Une belle publicité pour le tournoi, d’autant plus que les deux joueurs comptent bien offrir la victoire à leurs coéquipiers !

Légende du basket français, Antoine Rigaudeau sera de la partie !

Légende du basket français, Antoine Rigaudeau sera de la partie !

La question budgétaire est toujours un obstacle dans ce genre d’événement mais les équipes et les viticulteurs financeront eux-mêmes leur participation. Rendez-vous donc au gymnase Fernand Chapelle à Tain-l’Hermitage (Drôme) le vendredi 7 juin pour le match d’ouverture qui opposera la sélection locale à celle de Valence. La compétition avec deux poules de trois équipes se poursuivra tout le week-end et sera marquée par des soirées, des dégustations de vin, des animations et des tombolas.  L’entrée sera gratuite pour tous. Cette édition pourrait bien être le début d’une belle aventure, car, lorsqu’on lui demande si l’on peut imaginer l’organisation d’un deuxième Vin’t’age Basketball Challenge, Philippe Morin  évoque déjà quelques idées de développement, « on ne s’interdit pas un jour d’avoir une équipe portugaise, une équipe libanaise, californienne, mexicaine…rien n’est impossible ! ».

Propos recueillis par Alexandre Rivet pour Basket Rétro

Merci à Philippe Morin pour sa disponibilité !

Retrouvez plus de Basket Retro sur





Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.