Breaking News

Jean Raynal, le « Monsieur Basket » de la télévision nous a quitté

France

Figure emblématique du petit écran dans les années 70-80, le journaliste Jean Raynal (à gauche au micro, avec le basketteur  Alain Gilles), est décédé à l’âge de 85 ans.

Né à Massiac dans l’Hérault, ce passionné de sport débuta sa carrière à la radio en 1957 puis rejoignit la télévision en 1968 sur la première chaîne d’ l’ORTF puis sur TF1 de 1975 à 1987. Ce touche à tout, a commenté 26 tournois de Roland-Garros, 6 éditions des JO, 5 Coupe du monde de football et fut le spécialiste du basket dans les années 70, héritant du surnom « Monsieur Basket ». En 1980, il écrivit un ouvrage de référence : La Fabuleuse histoire du basket.

Il était très érudit, très gai, mais aussi très engagé avec un côté assez anarchiste et libertaire. Les seuls journaux qu’il gardait, c’était Hara-Kiri et Charlie-Hebdo, dont les unes tapissaient ses murs. C’était vraiment un « Charlie » dans l’esprit. Pour les nostalgiques, retrouvez Jean Raynal aux commentaire de la rencontre Caen – Denain de 1971, dans le cadre du championnat de France de basket.

Jean Raynal a été incinéré au funérarium de Valenton (Val de Marne). Toute l’équipe de BasketRetro adresse à la famille de Jean Raynal ses sincères condoléances.

Crédits photo : D.R

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (765 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.