Breaking News

Le temps-mort de Francis Jordane – L’Odyssée de la French Team aux USA

Témoignage

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Grande figure du coaching français, notre consultant Francis Jordane, sélectionneur de l’Equipe de France, privée de JO en 1992, emmène les tricolores se mesurer à six universités américaines à l’automne 1992. Témoignage. 

Cette Année 92 restera incontestablement dans les Annales du Basket Français avec la rencontre évènementielle face à la Dream Team de Michael Jordan à Monaco et cette extraordinaire Tournée sur le sol Américain en immersion totale dans le Basket Universitaire !  Ce fut une transition historique entre le Pré-Olympique Espagnol et les futures échéances internationales notamment l’Euro Allemand de 1993 et en filigrane les JO d’Atlanta en 96. Le cadre de cette « évaluation  » était tracé  et se justifiait pleinement car il fallait apporter du sang neuf à notre Sélection Française surtout dans le secteur du jeu intérieur où seuls Ostrowski, Szanyiel ,Courtinard et Bilba étaient opérationnels sur notre vieux continent Européen . L’occasion de lancer « dans le grand bain des joueurs repérés comme Coqueran, Plantier, Sétier dont j’avais évalué un potentiel intéressant en Espoir mais qui restait à confirmer !

Crédit photo @ FFBB

LE CONTEXTE TEMPOREL DU CIRCUIT

Si le principe de cette Tournée qui consistait à évaluer et rajeunir l’effectif fut adopté, la période choisie du mois de Novembre n’était pas de nature à obtenir le consentement des Clubs de Haut Niveau disputant à la même époque les Championnats « élite » sur notre territoire National. Prévue initialement en novembre 1991, mais en raison de l’exiguïté des calendriers respectifs des différents protagonistes  ainsi que de la sollicitation ferme des responsables Américains nous demandant de réserver ces dates un an auparavant !!

Crédit photo @ FFBB

Finalement cette compétition de prestige Outre-Atlantique était  donc reportée en ce mois de Novembre 92. Contrairement à ceux qui pensaient à tort à une incurie ordinaire Fédérale, c’est un véritable « Tour Opérator Basket «  qui a été organisé et soutenu par les instances dirigeantes  avec un objectif avoué à moyen terme de préparer les Championnats d’Europe d’ Allemagne et d’aboutir vers un profil « new look » de la Sélection masculine Tricolore ! Le Directeur Technique National du moment Pierre Dao en contact avec les responsables de la NCAA ne pouvait obtenir d’autres créneaux disponibles en raison du début de la compétition Universitaire, mais recueillait l’accord de participation pour les périodes fixées des Universités de la Big East référencées comme étant les plus probantes formations de ce fameux Championnat estudiantin Américain !

LE PRAGMATISME DES OPPOSITIONS

L’entrée en matière fut compliquée en raison du choc physique et psychologique provoqué par le décalage horaire associé aux surprenantes règles du Basket Universitaire qui n’auront pas permis à notre Sélection Nationale de débuter ses rencontres sous les meilleurs auspices ; subissant une domination de l’adversaire dans tous les compartiments du Jeu notamment dans le match initial face à Seton Hall s’inclinant lourdement avec un écart de 30 points ! Malgré un deuxième revers encaissé contre l’Université de Providence, la réactivité Française fut progressive et remarquable car l’ensemble de nos joueurs  » se remettaient sur les bons rails  » pour garder la maitrise et le contrôle des velléités adverses basées sur le développement de structures défensives efficientes et agressives enchainées par des stratégies d’attaques rigoureuses et pratiquées sur un tempo en perpétuel mouvement !

Crédit photo @ FFBB

Pour répondre à cette problématique collective, l’Equipe de France répliquait avec bonheur et efficacité en utilisant les principes Fondamentaux du  » Passing Game «  en continuité car la règle des cinq secondes sans action de jeu ne nous permettait pas de poser les schémas offensifs avec méthodologie et organisation « dite placée  » ; car nos « French Men  » ont été dans l’obligation de s’adapter au mieux à ces nouvelles contraintes réglementaires en particulier dans le domaine défensif étant donné qu’à cette période ancienne les temps d’attaque étaient de 35 secondes (actuellement 30 secondes depuis 2015) et malgré les alternatives tactiques proposées transitant de l’individuelle à la Match up Zone , les Coqs tricolores étaient sans cesse sollicités physiquement et mentalemen , redoublant de concentration et optimisant la communication verbale pour établir un rapport de force plus stabilisé.

​Emmenés par leur Capitane exemplaire Stéphane Ostrowski, ils ont remporté leur première Victoire prometteuse dans le Connecticut, puis alignaient deux succès consécutifs à Georgetown et Villanova  avant  d’échouer de 9 points contre la célèbre Université de St John’s dans l’Etat de New York , coachée par mon Ami Brian Mahoney ancien joueur de la SIG des années 71/72  qui succédait à ce poste prestigieux au charismatique et légendaire entraineur Lou Carnesseca.

ENTRE CONSTATS ET PERSPECTIVES

Crédit photo @ FFBB

En définitive un bilan chiffré équilibré de trois Victoires et autant de défaites malgré les contraintes organisationnelles d’enchainer les rencontres sans coupure ni récupération possible. Une tournée difficile que l’on espérait depuis deux ans qui se terminait de manière satisfaisante avec le sentiment unanime d’avoir progressé , d’être plus aguerris  et réactifs aux situations tactiques énoncées face à cette opposition inhabituelle offerte par de jeunes et talentueux basketteurs qui a eu pour effet de déclencher des comportements et actions personnelles performantes de la part des joueurs Français apportant des réponses encourageantes et souveraines dans les débats physiques !

Tous ces éléments plaidant en faveur de l’Equipe de France ont démontré et justifié l’utilité d’une telle expérience vécue dans la Patrie Mondiale du Basketball dans un contexte laissant peu d’espace aux états d’âme ni aux prises de décisions tardives au cours des différentes séquences de matche. L’élévation de notre niveau technique constaté individuellement et collectivement permettait d’envisager sereinement les prochains rendez -vous Internationaux  avec optimisme et détermination.

QUELQUES ARCHIVES DE LA TOURNÉE AMÉRICAINE 

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Francis Jordane (11 Articles)
Ancien sélectionneur de l'équipe de France. Educateur, formateur et surtout un vrai passionné

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.