Breaking News

[Infographie] Toute l’histoire des Minnesota Timberwolves (1989-2019)

Infographie

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

En 1960, les Lakers quittent Minneapolis pour les cieux plus ensoleillés de la Cité des Anges. 29 ans plus tard des loups sortent du bois pour investir la capitale du Minnesota. Leurs histoire en infographie.

En 1989, le Minnesota accueille une nouvelle franchise NBA : les « Loups des bois » ! Les débuts de Minny sont difficiles. Les Timberwolves doivent ainsi attendre 1997 pour atteindre pour la première fois les playoffs. L’équipe est alors menée par un trio intenable composé de Stephon Marbury, Tom Gugliotta et Kevin Garnett qui va devenir la figure de la franchise pendant plus de 10 ans.  Avec lui, les Wolves se qualifient sans discontinuer en post-season de 1997 à 2004. En 2003, pour stopper 7 playoffs sans saveurs, la franchise fait venir Latrell Sprewell, Sam Cassell et Michael Olowokandi. Les hommes de Flip Saunders atteignent cette année là les finales à l’Ouest mais chutent face aux Lakers. Toutefois, la mayonnaise ne prendra qu’un an. Sprewell et Cassell sont vite échangés, Kevin Garnett, l’îcone de Minneapolis  est lui troqué à Boston en 2007. Depuis, les Wolves ne brillent pas vraiment. Minnesota ne retrouve les playoffs qu’en 2018 grâce notamment à Andrew Wiggins et Karl Anthony Towns. Et ce malgré la présence de monsieur double-double (Kevin Love) de 2008 à 2014.

Situé face à Saint Paul, le long du Mississippi, les Wolves souffrent. Est-ce du à la dureté du climat de sa région ? Minnesota est la mégalopole la plus froide des Etats Unis. Est-ce du à une malédiction sportive comme Cleveland l’a connu jusqu’au titre de 2016. En effet, les Vikings et les Twins (MLB) peinent également à briller… Elue ville la plus technologique du pays en 2016, très ouverte vers la culture souhaitons à Minneapolis et à sa franchise NBA de prendre son envol. Mais en meute, comme les loups !

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About sunkiddbr (16 Articles)
Amoureux de Gozilla depuis mon plus jeune âge, je suis devenu fan des Suns ! De Sir Charles à Dan Majerle en passant par Nash, via Stoudemire pour aller jusqu'à Devin Booker : PHX a le monopole de mon coeur. Je veux du soleil !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.