Breaking News

[NBA Playoffs] La toute première fois de Scottie Pippen

NBA Playoffs

Intéressons nous aujourd’hui à un habitué des joutes printanières, qui va nous prouver ici que l’on peut se relever même après un faux départ. Car oui, Scottie Pippen a foiré sa première en playoffs. La preuve.    

 » Une des choses les plus difficiles pour un joueur de basket est d’accepter son rôle »

Voici pour démarrer une citation du principal intéressé qui prend tout son sens lorsque l’on connaît un peu l’historique et la tournure de la carrière de Scottie Pippen sous le jersey des Bulls de Chicago. Le plus drôle est que l’on peut même appliquer cette vision du milieu au tout premier match de playoffs du Pip’. Alors qu’il sort d’une saison régulière plutôt anecdotique, le rookie de la Windy City s’apprête à découvrir le grand barnum des playoffs NBA. Au cœur d’un printemps forcément venteu, Chicago se prépare pour en découdre avec les CAVS de Cleveland. Nous sommes  le 28 Avril 1988, et le vieillissant Chicago Stadium a fait le plein avec 18 676 spectateurs prêts à pousser les taureaux vers la victoire. Scottie Pippen n’est pas encore le lieutenant attitré de « Sa Majesté » Jordan. Il démarre la rencontre sur le banc et il ne devra se contenter que de 19 petites minutes de jeu.

Suffisant pour inscrire un total de 0 point. Oui vous avez bien lu. Le futur membre de la Dream Team 1992 et MVP du All Star Game 1994 n’existera pas dans ce match. 0/5 aux shoots. Les premières fois sont parfois douloureuses, n’est ce pas Scottie ? Au delà de cette performance que l’on qualifiera de timide, ce match offrira l’occasion à Scottie Pippen de suivre en V.I.P la performance à 50 pions de Jordan. Qui sait, c’est peut-être ce jour là que Scottie Pippen a commencé à prendre la pleine mesure de l’aventure qui s’offrait à lui dans la franchise de l’Illinois. Dans le sillage d’un Jordan en état de grâce, Chicago va s’imposer 104 à 93 en tapant du poing sur la table dans le dernier quart temps. Un quart-temps que les Bulls remporteront 31-17. De son côté Scottie Pippen cherche encore avec difficulté le rôle qu’il va bien pouvoir tenir à l’avenir au sein de cette équipe. Il ne tardera pas à le découvrir . Et pour notre plus grand plaisir il deviendra le lieutenant du meilleur joueur de l’histoire. Un lieutenant solide. Un gars sûr comme on dit. C’était peut être dur à accepter, mais qu’est ce que ce fût bon. Scottie, les fans NBA te disent merci !

LE PREMIER MATCH DE PLAYOFFS DE SCOTTIE PIPPEN

  • =Cleveland Cavaliers @ Chicago Bulls – Le 28 Avril 1988=
  • .Remplaçant
  • .19 minutes de jeu
  • .0/5 aux shoots
  • .2 rebonds
  • .2 passes décisives
  • .1 contre
  • . 1 interception
  • . 2 balles perdues

LES HIGHLIGHTS DE SCOTTIE PIPPEN

Montage une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Waka Bayashi (94 Articles)
Enfant des eighties, c'est au début des années 90 que je découvre la NBA. En 1993 j'obtiens mon brevet des collèges grâce à l'épreuve de Géographie au cours de laquelle je localise les plus grandes villes sur la carte des Etats-Unis, en ajoutant entre parenthèses le nom des franchises de la ligue, en espérant secrètement quelques points bonus. Fan des joueurs avec un taux de trash-talking élevé (coucou Reggie Miller), j'ai intégré l'équipe de Basket Rétro afin que mes parents soient fiers de moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.