Breaking News

Bill Sharman, MVP décisif du All Star Game de 1955 à New-York

All Star Game

Le weekend du 13 au 15 février prochain, le All-Star Game se déroulera à Brooklyn et New-York. Basket Rétro revient sur les éditions qui se sont organisées à Big Apple. Après 1954, le Madison Square Garden accueilli un an plus tard pour la deuxième fois d’affilée le match des étoiles, soit le cinquième de l’histoire de la NBA. Et c’est encore un joueur des Celtics qui a reçu le titre de MVP : Bill Sharman.

Le 18 janvier 1955, le All-Star Game NBA s’est déroulée une fois de plus dans la mythique salle des Knicks de New-York : le Madison Square Garden. On note une affluence moindre par rapport à l’édition de 1954. Selon les chiffres révélés, l’affluence est passée de 16 487 à 15 564 personnes.

BILL SHARMAN DÉCISIF DANS LE 4E QUART TEMPS

BillComme l’année précédente, le match de gala opposant les meilleurs joueurs de l’Est à ceux de l’Ouest est très étriqué. Au tableau d’affichage, avant l’entame du quatrième quart-temps, on a compté jusqu’à pas moins de 20 changements de leader après que les deux équipes soient à égalité 70-70 à la fin du troisième quart-temps. C’est dans l’ultime quart-temps que Bill Sharman a pris feu en marquant 10 de ses 15 points, soit le tiers des points inscrits par l’Est (30). On apprend qu’Al Cervi, coach de la Conférence Est avait demandé à Dick Mgguire de remplacer Sharman très tôt dans ce quart-temps. Il en sera rien et heureusement pour la sélection de l’Est. Grâce à la main chaude de Sharman, l’Est a remporté le match 100 à 91.

Alors que Bob Cousy aurait pu recevoir le titre de MVP de la rencontre pour la seconde fois de suite (après 1954) grâce à ses 20 points, 9 rebonds et 5 passes, c’est finalement son coéquipier de Boston qui rafle cette récompense individuelle sans doute grâce à ses cinq tirs primés dans le dernier quart-temps. L’arrière finit avec 15 points, 4 rebonds et 2 passes. De quoi discuter si on compare les stats de Cousy et de Sharman. En face, l’Ouest a pu compté dans ses rangs sur les bonnes prestations de Jim Pollard (17 points) et Vern Mikkelsen (16 points et 9 rebonds)

A l’issue de cette nouvelle victoire de l’Est, cette conférence mène 4 victoires à 1 face à l’Ouest depuis l’instauration du All Star Game en 1951.

EFFECTIF DE LA SÉLECTION EST

  • Harry Gallatin (New York Knicks)
  • Bob Cousy (Boston Celtics)
  • Dolph Schayes (Syracuse Nationals)
  • Ed Macauley (Boston Celtics)
  • Paul Seymour (Syracuse Nationals)
  • Dick McGuire (New York Knicks)
  • Paul Arizin (Philadelphia Warriors)
  • Bill Sharman (Boston Celtics)
  • Carl Braun (New York Knicks)
  • Neil Johnston (Philadelphia Warriors)

Coach : Al Servi (Syracuse Nationals)

EFFECTIF DE LA SÉLECTION OUEST

  • Andy Phillip (Ft. Wayne Pistons)
  • Jim Pollard (Minneapolis Lakers)
  • Bobby Wanzer (Rochester Royals)
  • Larry Foust (Ft. Wayne Pistons)
  • George Yardley (Ft. Wayne Pistons)
  • Bob Pettit (Milwaukee Hawks)
  • Vern Mikkelsen (Minneapolis Lakers)
  • Slater Martin (Minneapolis Lakers)
  • Frank Selvy (Minneapolis Lakers)
  • Jack Coleman (Rochester Royals)
  • Arnie Risen (Rochester Royals) *

Coach : Charles Eckman (Fort Wayne Pistons)

Box Score du All-Star Game en 1955

Crédits photo : NBAE/Getty Images

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (375 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.