Breaking News

Coupe du monde 1990, la passe de trois pour la Yougoslavie

Histoire de la Coupe du monde

A l’approche de la coupe du monde de basket qui se tiendra en Espagne du 30 août au 14 septembre, Basket Retro vous propose pendant tout l’été de revenir sur l’histoire de cette compétition, depuis sa création en 1950 à nos jours. Pour le onzième volet de cette série, place à la coupe du monde de 1990 qui s’est déroulée en Argentine.

1990 marque un retour aux sources pour la coupe du monde de basket de la FIBA. C’est en effet en Argentine, pays organisateur de la première édition en 1950, que se déroule cette compétiiton. Depuis 1970, une édition de la coupe du monde sur deux se déroule en Amérique du Sud. C’est à l’heure actuelle la dernière coupe qui y a eu lieu, alors que cette région avait abrité les 5 premières éditions.

argentineL’Argentine, grand pays de basket, avait d’ailleurs remporté cette première édition mais n’a plus obtenu une seule médaille depuis. Absente des JO depuis 1952 et 12ème de la précédente édition de la coupe du monde, l’Argentine n’est même pas un outsider de cette compétition. Elle peut toutefois compter sur le soutien d’un public nombreux et présent, avec les 16.000 places de la Luna Park Arena de Buenos Aires.

Parmi les autres participants, un seul pays fait son apparition pour la première fois, le Venezuela. Récent 4ème des championnats des Amériques, c’est encore une équipe trop tendre pour ce niveau. Les favoris sont connus et attendus : les champions en titre américains, l’URSS et la Yougoslavie. Ces trois pays se sont partagés les médailles en 1982 et 1986, ainsi qu’aux Jeux Olympiques 1988. On peut ajouter qu’avec le Brésil, ce sont quatre nations qui ont raflé les 21 médailles distribuées depuis 1963.

Comme à leur habitude, les brésiliens sont un outsider important de la compétition. Leur titre aux jeux panaméricains de 1987 conforte cette idée. Le Porto Rico semble également armé pour lutter pour le podium. Doubles vainqueurs des championnats des Amériques en 1988 et 1989 et bronzés aux jeux panaméricains 1987 (jeux qu’ils remporteront lors de l’édition suivante en 1991), c’est une jeune équipe qui monte en puissance. Par ailleurs, la Grèce a obtenu la médaille d’argent à l’Eurobasket 1989, ce qui fait d’eux un outsider sérieux. Les Grecs ont notamment laissé un souvenir amer aux soviétiques, qu’ils ont battu en demi-finales d’un petit point.

Côté américain, c’est la première en coupe du monde pour Mike Krzyzewski, l’actuel coach de la Team USA. Il a été plusieurs fois assistant par le passé, et le redeviendra pour les JO 1992 de la fameuse Dream Team. Pour les USA, cette coupe est la dernière jouée sans joueurs NBA. Comme il était encore de coutume, ce sont des universitaires qui y participent. Tous les joueurs ont entre 19 et 22 ans, beaucoup d’entre eux ont connus la NBA par la suite. C’est le trio Alonzo MourningBilly OwensKenny Anderson qui emmène cette sélection américaine. Mourning se distingue notamment à l’intérieur, avec la moyenne de 4,7 contres par match !

"Once Brothers"Le déroulement du tournoi lui-même n’a pas changé. Il reprend la formule adoptée en 1986, mais il y a cette fois 16 participants et non pas 24. Il n’y a pas vraiment de surprise en phases de poules, en dehors peut être de la défaite de la Yougoslavie face aux porto-ricains qui confirment leur montée en puissance. Durant le second tour, le Porto Rico a refait le même coup face aux Etats-Unis, et commencent à se positionner en tant que prétendant au podium si ce n’est mieux. Ils sont, avec le « Big Three » URSS-USA-Yougoslavie, en demies finales de cette coupe du monde, avec une vraie chance.

La Yougoslavie retrouve les Etats-Unis et se qualifie pour la finale. Le Porto Rico ne confirme pas et échoue assez largement face à l’URSS avec un écart de 16 points. Il perdra également face aux Etats-Unis (107-105) qui tiennent leur revanche au bon moment et s’emparent de la troisième place. La Yougoslavie bat en finale l’URSS (92-75) et remporte le troisième titre de son histoire. Elle rejoint l’URSS et les USA qui en possèdent également trois.

Derrière, Oscar Schmidt, meilleur marqueur de la compétition (34,6 points par match) a permis aux brésiliens de décrocher la 5ème place face aux grecs avec une performance à 44 points contre la Grèce. Côté champions du monde, c’est le trio Drazen PetrovicVlade DivacToni Kukoc qui a fait des ravages. Néanmoins, c’est un tournant pour les Yougoslaves puisque avec l’indépendance de la Croatie, Toni Kukoc et Drazen Petrovic jouaient là leur dernière campagne avec les champions du monde. Ces trois européens sont aussi des précurseurs en arrivant en NBA entre 1989 et 1991, où ils montreront que les basketteurs européens peuvent avoir leur place et le niveau dans le basket américain.

LE CLASSEMENT FINAL DU TOURNOI

Position Equipe Bilan
1  Yougoslavie 7–1
2  URSS 6–2
3  Etats-Unis 6–2
4  Porto Rico 6–2
5  Brésil 4–4
6  Grèce 4–4
7  Australie 4–4
8  Argentine 2–6
9  Italie 7–1
10  Espagne 5–3
11  Venezuela 4–4
12  Canada 3–5
13  Angola 3–5
14  Chine 2–6
15  Corée du Sud 1–7
16  Egypte 0–8

LE MVP DU TOURNOI

  •  Toni Kukoc

LE CINQ MAJEUR DU TOURNOI

  •  Toni Kukoc (Yougoslavie)
  •  Vlade Divac (Yougoslavie)
  •  Oscar Schmidt (Brésil)
  •  Kenny Anderson (USA)
  •  Fico Lopez (Porto Rico)

LES TOP SCOREURS DU TOURNOI

  •  Oscar Schmidt (Brésil) 34.6 points
  •  Antonello Riva (Italie) 30.3 points
  •  Panagiotis Giannakis (Grèce)  26 points
  •  Andrew Gaze (Australie) 24.3 points
  •  Jordi Villacampa (Espagne) 23 points
  •  Kim Kim (Corée du Sud) 22.1 points
  •  Gabriel Estaba (Venezuela) 21.5 points
  •  Wang Fei (Chine) 19.4 points
  •  Kenny Anderson (USA) 18.8 points
  •  Valeri Tikhonenko (URSS) 18.5 points

L’INTÉGRALITÉ DE LA RENCONTRE USA – YOUGOSLAVIE

Crédits photo : FIBA/Getty Images

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Antoine Abolivier (85 Articles)
Tombé dans le basket en découvrant Tony Parker et Boris Diaw. Passionné par tout ce qui touche à son histoire que ce soit le jeu, la culture ou les institutions. Présent sur twitter, @AAbolivier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.