Breaking News

ITW Mary Patrux – BeIn Sports : « Lebron James sera MVP du ASG 2014 »

Interviews

Mary Patrux, Jacques Monclar, Rémi Réverchon, Eric Micoud (c) Panoramic

Basket Rétro vous propose de découvrir l’interview de Mary Patrux, journaliste de 35 ans à BeIn Sports qui a travaillé auparavant chez Eurosport et l’Equipe TV (désormais l’Equipe 21). A l’occasion du All-Star Game diffusé ce weekend en intégralité sur la chaîne sportive, nous avons évoqué avec l’ancienne basketteuse plusieurs thèmes : sa passion pour le basket, la NBA et son actualité, la couverture du All-Star Game par BeIn et l’émission NBA Extra qu’elle anime. Détails…

Mary Patrux, ancienne basketteuse à Franconville et journaliste à BeIn Spors (c) Dppi

Mary Patrux, ancienne basketteuse à Franconville et journaliste à BeIn Sports (c) Dppi

Basket Rétro : Tout d’abord, comment avez-vous découvert le basket ?

Mary Patrux : J’ai joué au basket pendant 20 ans. J’ai découvert ce sport grâce à ma famille : mon père, mes oncles, mon grand père.

BR : A quel niveau, à quel poste et dans quel club avez-vous joué ?

MP : J’ai joué à Franconville dans le 95 au poste d’ailière. Et j’ai joué en nationale 3.

 » J’ai découvert la NBA lors de la première visite à Paris de Michael Jordan »

BR : A quelle occasion avez-vous suivi la NBA ?

MP : C’était lors de la première visite de Michael Jordan à Paris au Stade Français à la Porte de Saint Cloud (ndlr : en septembre 1990) Je devais avoir 10 ans. Mon père m’y avait emmené. Je me souviens qu’on était tellement nombreux que tout le monde n’avait pas pu rentrer dans ce petit gymnase dont le nom m’échappe (ndlr : au Stade Géo André). A ce moment-là, c’était les débuts de la NBA pour moi.

BR : Quels sont vos joueurs/équipes NBA que vous préférez et pourquoi ?

MP : J’étais une shooteuse. J’aime bien le profil de Stephen Curry, le meneur des Golden State Warriors. Et j’aime son équipe pour son attrait à l’attaque. Je préfère le jeu large et les tirs de loin de cette franchise plutôt que les Clippers de Los Angeles qui va jouer plus en force. 

Le shooteur Stephen Curry est lejoueur NBA qu'apprécie Mary Patrux

Le shooteur Stephen Curry est le joueur NBA qu’apprécie Mary Patrux

BR : Et inversement quels sont les joueurs/équipes détestés et pourquoi ?

MP : C’est un peu dur. Qui je n’aime pas ? (elle prend quelques secondes de réflexion). Je trouve que les Knicks de New York font un peu triste cette saison. Il manque de QI basket comme dirait notre consultant de Bein Sports Jacques Monclar.

BR : Vous dites précédemment que vous avez vu Michael Jordan lors de sa première visite à Paris. Avez-vous un ou plusieurs autres souvenirs marquants liés à la NBA (matchs de playoffs, performances d’un joueur…) ?

MP : Je n’ai pas assez de mémoire. Je vais aller au plus près. Les finales NBA de l’an dernier ont été exceptionnelles avec le tir de Tony Parker au buzzer des 24 secondes en fin de match lors de la première manche face aux Heat de Miami. (voir vidéo ci-dessous)

BR : Avez-vous déjà assisté à un match NBA. Si oui, pouvez-vous décrire l’ambiance, l’après match, le public américain, le show à la mi-temps, la différence par rapport à d’autres pays comme la France ?

MP : Non mais j’ai déjà vu un match de WNBA au Madison Square Garden. C’était un match des New York Liberty en saison régulière qui s’est déroulé au printemps-été. Il n’y a pas autant d’ambiance, moins de supporters, de personnes à l’inverse de la NBA ou d’un match de Pro A. Cela n’a rien à voir. Ce n’est pas le même public qui est un peu plus familial. Lors de ce match de WNBA, c’est vraiment une sortie en famille. Après je suis allé aux Jeux Olympiques de Londres pour voir la confrontation entre les Etats-Unis et la France dans la salle de l’O2 Arena. C’était assez électrique. Il n’y avait plus une place. Certes, la Grande Bretagne n’est pas vraiment un pays de basket. Mais pour les JO de Londres, tous venaient voir le Team USA et ses stars NBA : anglais, européens, américains.

BR : Possédez-vous des produits dérivés NBA ?

MP : Les garçons (ndlr : ceux qui composent l’équipe de NBA Extra) nous ramènent toujours plein de cadeaux. On a des doubleheads (des figurines) qui occupent tout l’espace de nos bureaux. Il y en a partout. On a un maillot de North Carolina de Jordan, celui de Gary Payton qui nous l’a dédicacé lors de son passage à l’émission NBA Extra. On possède un maillot des Spurs de San Antonio signé par Tony Parker, Boris Diaw, Nando de Colo, sur lequel est floqué le nom de Jacques Monclar. Mais on se fait piquer nos maillots à BeIn.

BR : Quels joueurs NBA avez-vous interviewé depuis que vous êtes journaliste ? Quels souvenirs en gardez-vous ?

MP : A Londres, pour les JO, en zone mixte, j’ai interviewé Kevin Durant, James Harden ainsi que Lebron James. Ce sont des joueurs qui répondent aux questions des journalistes en zone presse. Ils sont disponibles quand ils doivent l’être.

« J’ai fait un concours de lancers francs face à Tony Parker. Il m’a humilié ».

BR : Avez-vous réalisé une interview plus longuement avec un joueur ?

MP : Oui, je me suis entretenu une heure avec Tony Parker. J’ai fait un concours de lancers francs face à lui. Il m’a humilié.(rires)

BR : Peut-on savoir le score final de ce concours ?

MP : Non, on ne peut pas. En plus, Tony Parker à la fin du concours, tire de la main gauche. J’étais tellement impressionné de faire cela avec lui. J’ai bien rigolé que ca reste un super souvenir. Je lui ai dit que je prendrais ma revanche. Le rendez-vous est pris.

BR : Quel est votre 5 majeur idéal de toute l’histoire de la NBA (pas forcément un pivot, deux ailiers, deux arrières) ?

MP : Michael Jordan, Magic Johnson. J’aimais bien Karl Malone et Larry Bird. Lebron James est très fort en ce moment. Cela fait déjà 5 joueurs cités. Mais je mets aussi Kevin Durant.

BR : L’actualité basket de ce weekend est bien évidemment le All Star Game (ASG) qui se déroulera à la Nouvelle Orléans. Quel sera le dispositif de BeIn Sports pour la couverture de cet événement ?

MP : Xavier Vaution, Jacques Monclar et Rémi Reverchon sont partis à la Nouvelle Orléans. Ils seront sur place pour commenter en direct les concours, le Rising Star Challenge (ndlr : le matchs des rookies contre les sophomores), et le grand match du dimanche. Et moi je prépare une émission spécial All-Star Game pour demain (ndlr : aujourd’hui, l’interview a été réalisée le 13 février) pendant laquelle on reviendra sur le All-Star Game organisée en 2008 à la Nouvelle Orléans juste après le passage de l’ouragan Katrina, les joueurs de la franchise (Chris Paul, Anthony Davis). On repassera aussi les meilleurs concours de dunks de l’histoire du ASG.

BeIn Sports diffusera en intégralité le All Star Game 2014 ce weekend. (c) Panoramic

BeIn Sports diffusera en intégralité le All Star Game 2014 ce weekend. (c) Panoramic

BR : On sait que cela a suscité le débat sur la toile. Que pensez-vous des maillots du All Star Game sans manches que porteront ce weekend les 24 joueurs ?

MP : Je ne suis pas très fan du maillot avec les manches. Ce n’est pas vraiment une tenue classique pour jouer au basket. On n’a pas besoin de changer. Je préfère que l’Ouest joue tout en rouge et l’Est en bleu comme les précédentes éditions du ASG.

BR : Quel est votre pronostic pour ce match entre la Conférence Ouest et celle de l’Est ? Et qui sera MVP ?

MP : Vainqueur la conférence Est. MVP Lebron James. Je sens qu’il va être énervé.

BR : Avez-vous le souvenir du beau match lors d’un ASG NBA ?

MP : Non.

BR : Apres ce ASG, la saison régulière reprendra. Qui voyez-vous en finale en 2014 ?

MP : Oklahoma City face à Miami

BR : Qui sera le futur champion  2013-2014 ?

MP : Je pense que Miami peut faire le triplé. S’ils sont sérieux et qu’ils peuvent compter sur tout le monde.

« Kevin Durant sera MVP de la saison. C’est énorme ce qu’il réalise ».

BR : On parle du duel entre Lebron James et Kevin Durant pour le titre de MVP. D’après vous, lequel des deux recevra le trophée de meilleur joueur de la saison ?

MP : Même si on dit de Lebron qu’il n’est pas un joueur très clutch, il l’est quand il le veut. Pour moi ce sera Kevin Durant le MVP. C’est énorme ce qu’il réalise cette saison.

BR : Avant ces finales NBA, quelles peuvent être les équipes surprises des playoffs ?

MP : Malgré une bonne saison régulière, j’ai peur que Portland soit un peu juste. On voit vraiment leurs limites. Il n’y a pas assez de rotation. Je les vois passer le premier tour des playoffs mais pas plus loin. Puis à l’Est, il faut se méfier des Nets de Brooklyn, une équipe « chiante » à jouer.

Mary Patrux, présentatrice de NBA Extra au côté de Jacques Monclar et Xavier Vaution (c) Panoramic

Mary Patrux, présentatrice de NBA Extra au côté de Jacques Monclar et Xavier Vaution (c) Panoramic

BR : Venons en maintenant à NBA Extra, l’émission quotidienne de 30 minutes à l’antenne sur BeIn Sports depuis janvier 2013. Comment est née l’idée de cette émission ?

MP : Quand BeIn Sports ont acheté les droits de la NBA, Xavier Vaution et Rémi Réverchon ont proposé de faire une quotidienne de NBA à l’image de Game Time sur NBA TV. On reçoit beaucoup d’images de la nuit. Il faut ainsi les exploiter et les faire partager.

BR : Comment recevez-vous ces images ?

MP : La NBA nous envoie un résumé de tous les matchs de la nuit, un Top 10 et des sujets sur des joueurs.

BR : Comment préparez-vous l’émission avant la prise d’antenne avec les journalistes et consultants : Xavier Vaution, Rémi Réverchon, Eric Micoud, Jacques Monclar et Chris Singleton ?

MP : On se réunit tous les matins avec toute notre équipe qui participe à la préparation de l’émission. En fonction de l’actualité et des résultats, pendant une heure on travaille sur le conducteur. Tous donnent leur avis sur chaque match, des sujets de l’émission, sur le choix des informations comme les statistiques. Les trois chefs d’édition qui s’occupent des images donnent leur opinion aussi.

BR : Combien de téléspectateurs en moyenne suivent l’émission NBA Extra. Peut-on le mesurer ?

MP : Aucune idée.

 » Jacques Monclar est le meilleur consultant basket et omnisports ».

BR : L’émission est installée depuis plus d’un an sur l’antenne de BeIn Sports. Comment expliquez sa réussite ?

MP : On est tous passionnés de basket. La NBA est une matière très intéressante qui se renouvelle tous les jours. Jacques Monclar est un élément capital pour l’émission. Au-delà du basket, c’est pour moi le meilleur consultant omnisports. Il n’y a pas beaucoup de consultants comme lui.

Mary Patrux, journaliste et présentatrice de NBA Extra (c) Panoramic

Mary Patrux, présentatrice de NBA Extra en compagnie du journaliste Rémi Réverchon et des consultants basket : Jacques Monclar et Eric Micoud (c) Panoramic

BR : Jacques Monclar et Chris Singleton, deux anciens entraîneurs commentent les matchs de NBA aux cotés des journalistes spécialisés basket de BeIn. Pourriez-vous aussi commenter des rencontres de NBA ?

MP : Les garçons le font très bien. J’ai déjà commenté des matchs masculins et féminins lorsque je travaillais pour Eurosport.

BR : Présenter une émission et commenter un match de basket sont deux exercices totalement différents. Comment prépare t-on justement à commenter une rencontre ?

MP : Oui c’est carrément distinct. Commentateur de matchs est un métier à part tout comme présentateur, chef d’édition. Chacun sa spécialisation. Quant à la préparation, il faut chercher des infos, sur les équipes, les joueurs et se munir de fiches. Ensuite, on va en cabine pour commenter un match.

Propos recueillis par Richard Sengmany

Merci à Mary Patrux d’avoir répondu à nos questions pour Basketretro.com. Le programme du All Star Game sur BeIn Sports :

LE PROGRAMME

  • Vendredi 14 Février à 03h00 le Rising Stars Challenge sur logo bein sport 1 (rediffusion à 10h00 sur logo bein sport 2)
  • Samedi 15 Février à 02h30 les Concours sur logo bein sport 1 (rediffusion à 10h45 sur logo bein sport 2)
  • Dimanche 16 Février à 01h30 le match des étoiles sur logo bein sport 1 (rediffusion à 10h00 sur logo bein sport 2)

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (376 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

6 Comments on ITW Mary Patrux – BeIn Sports : « Lebron James sera MVP du ASG 2014 »

  1. Grosse itw ^^ Et plutôt sympa d’ailleurs. Pourquoi pas renouveler cette « expérience » ave Jacques Monclar ? 😉

    J'aime

  2. Longue vie a NBA Extra, jadore cette emission + Mary tes superbe!!

    J'aime

  3. Superbe itw, ses commentaires montrent qu’elle est aussi naturelle dans l’émission que dans la vie de tous les jours, j’adore !

    Félicitations !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.