Breaking News

La carte du mois : Shawn Kemp, l’OVNI qui n’a jamais gagné le concours de dunks

Cards

Montage Une : Anthony Jeffrey pour Basket Rétro

Nous espérons que vous n’avez pas le vertige car la carte du mois concerne un voltigeur de première dans les années 90, nous avons nommé Shawn Kemp ! Sa démarche si particulière (2m08 !) va faire de lui un des dunkeurs les plus adulés des fans du monde entier. La France n’échappe pas à la Kemp mania puisqu’on le retrouvera rapidement un peu partout, dans la presse, sur les posters -grandeur nature- et bien évidemment sur les cartes.

C’est bien en 1991, lors de sa seconde participation au concours de dunks qu’il placera le mouvement aérien immortalisé sur la carte du mois, la Skybox 1991-92 series 2 « Skymaster » numéro 584.

 Pour la petite histoire, cette action mythique est aussi représentée entre autres sur la Fleer Ultra 1992-1993 numéro 205.

Comme on est bien cool chez Basket Retro, on vous a même trouvé l’action précise :

Jambe droite pliée et jambe gauche en mode talon-fesses… le tout dans les airs, le corps droit comme un i et le bras droit portant fièrement le ballon derrière la tête. Le move est dingue ! Le public ne s’y trompe pas. Même si Dee Brown remporte cette édition, le dunk hallucinant de Kemp vu son gabarit reste dans les mémoires et choque les fans.

Il passera un peu à côté de son concours en 92 et en 94 (son dernier essai finissant en lay-up raté en bout de course) et ne participera pas en 93 pour cause de blessure.

LE CONCOURS DE DUNKS, IDEAL POUR CREER DES SETS AVEC DE BELLES PHOTOS !

Back de la carte offerte par McDonalds pendant sa première opération marketing

En 1991, les sets dits premium n’ont pas encore vu le jour, on se retrouve donc principalement avec des collections basées sur beaucoup de cartes de base (près de 600 réparties entre les deux séries pour les Skybox 1991-92 !), sur des design souvent identiques (à quelques couleurs près).

Skybox et Upper Deck (le nouveau du hobby à cette époque) se concentreront sur les actions dans ces séries, la beauté de leurs cartes sera davantage liée non pas aux designs ou des montages graphiques mais bien à l’action. La création graphique sur cette collection Skybox est très simpliste avec un fond largement blanc. Et finalement, avec le temps, cette collection se révélera très appréciée des collectionneurs. Un juste retour aux sources aussi très pratique pour les adeptes des autographes à distance (TTM). Phil, l’un des collectionneurs français les plus connus a réussi au fil des années à récolter 333 cartes du set signées, un exploit d’une beauté évidente. Jugez plutôt

LES ANNEES 2000, NOUVELLE GENERATION DE DUNKEURS FOUS

On retrouve dans beaucoup de collections des années suivantes (y compris celles des années 2000 avec Vince Carter notamment) des cartes basées sur des photos de dunks iconiques -souvent issus des concours du All-Star Game-.

De nombreux collectionneurs aiment conserver ces cartes « communes », sans valeur particulière, assez simples à trouver, mettant en avant de belles actions (et particulièrement de beaux dunks), en voici un exemple parfait avec Shawn Kemp.

On entendra encore souvent au fil des années 90 « The Reignman » claquer les arceaux, y compris lors des Finales 1996, dans sa lutte contre Dennis Rodman lors du Game 4 où il plaça tranquillement sa carcasse sur les épaules du Worm -sans qu’il n’explose en retour, trop occupé à faire péter les plombs de Frank Brickowski-.

(à 2heures et 4 minutes pour voir l’action commentée dans les conditions du direct par Mister George Eddy)

Sa capacité à casser les cercles, toujours plus haut, toujours plus fort en a fait une icône dans le hobby et a très rapidement donné envie aux collectionneurs les plus jeunes d’en faire leur recherche numéro 1.

Première -et seul- numéro de SuperCard dans Super Team de décembre 1994

Allant jusqu’à remplacer Michael Jordan en tant qu’ambassadeur des collections Upper Deck Collector’s Choice lors de la première retraite de MJ. Évidemment, cela aidera à le rendre encore plus populaire, Kemp se retrouvant affiché partout.

Kemp a aussi été ambassadeur pour Reebok, la marque commercialisant des modèles dédiés au joueur des Sonics, ce qui en dit long sur sa popularité.

Faisant aussi partie de la Dream Team II (oui je sais, il n’y a qu’une seule Dream Team…), cela a fortement fait grimper sa cote en France puisque la collection Upper Deck USA 94 avait été diffusée assez largement et disponible en VPC via les magazines de basket.

MVP Numéro 11 d’avril 1995
MVP numéro 26 d’avril 1996

Après ses belles années à Seattle, le parcours de Kemp est semé d’embuches et devient de moins en moins spectaculaire sportivement parlant même s’il est encore sélectionné au All-Star Game 1998 sous le maillot de Cleveland.

Il reste néanmoins un joueur très apprécié et toujours collectionné à travers le Monde.

L’inventaire déjà bien chargé en juin 1996

En choisissant cette carte (moins de 2$), je voulais avant tout montrer à chaque collectionneur débutant, voire même confirmé qui se sentirait bloqué ou frustré dans sa façon de collectionner par exemple par la flambée des prix, qu’il existe une multitude de très belles cartes, de très beaux sets pouvant être récoltés facilement et pour très peu cher, permettant une bouffée d’air frais tout en remontant une bonne dose de nostalgie.

L’époque Kemp parle à énormément de collectionneurs mais aussi de fans de la NBA. Oui, les concours de dunks des années 90 nous manquent mais encore plus ce profil de joueur, si particulier, qui nous offrait toujours des luttes intenses.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Julien Chiron (3 Articles)
Trading cards addict

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.