Breaking News

[A Lire] – Alice Milliat – Pionnière Olympique

Librairie

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Après Histoires incroyables du Basket, les éditions petit à petit nous proposent un nouveau Docu-BD de grande qualité centré cette fois sur une femme hors normes : Alice Milliat.

Les Jeux Olympiques sont au cœur de notre actualité sportive. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Ainsi, en 1920, les femmes se voient interdire la possibilité de concourir aux Jeux Olympiques d’Anvers. C’est dans ce contexte qu’une femme, Alice Milliat, va décider d’organiser ses propres olympiades. En mars 1921, à Monte-Carlo, trois cents athlètes venues de 5 pays (France, Grande-Bretagne, Italie, Norvège et Suède) concourent. A Monte-Carlo, onze sport sont organisés dont un tournoi de basket-ball. Côté spectateurs, ce ne sont pas moins de 20.000 personnes qui se pressent pour assister aux compétitions. Une seconde édition se tient encore en avril 1922, toujours à Monte-Carlo.

Le succès est tel que la FSFI (Fédération sportive féminine internationale) voit le jour. Cette dernière décide d’organiser, en toute hâte, des « Jeux Olympiques féminins ». Mais, le terme « olympique » leur étant interdit, on parlera alors de « Jeux Mondiaux féminins » pour la première édition qui se tient à Paris ou plus exactement sur le stade Pershing du Bois de Vincennes. Ces jeux ne se résument pas à leur organisation (une seule journée : le 20 août 1922), mais à un état d’esprit militant. Une exhibition avec des joueuses US est prévue au programme côté basket.  

Organisés en alternance avec les Jeux olympiques, les Championnats mondiaux féminins perdurent jusqu’en 1936 (1926 en Suède, 1928 aux Pays Bas, etc…) toutefois, Alice Milliat, mise en difficulté, se retirera des instances de la FSFI. Mais au final, Alice consacrera toute sa vie au sport et surtout à la reconnaissance des femmes au sein du milieu sportif. Les Editions petit à petit nous proposent aussi de (re)découvrir le destin formidable de cette sportive émérite et femme militante.

« Alice Milliat a fait de la reconnaissance et de la visibilité des sportives son cheval de bataille, avec en tête un objectif : changer les mentalités et permettre aux femmes d’enfin disposer de leur corps et de leur liberté. »

Cet ouvrage ne vous laissera pas sur votre fin. Bien documenté, ce Docu-BD vous permettra en effet soit de découvrir qui fut Alice Milliat si ce n’était pas le cas, soit de vous divertir fort agréablement. A dévorer de toute urgence, en Docu-BD !

  • Scénario : Didier Quella-Guyot
  • Dessins : Chandre
  • Documentaires : Laurent Lessous
  • Couleurs : Marie Millotte
  • Editeur : petit à petit
  • Prix : 16,90.
  • Disponible ici.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Guillaume Paquereau (64 Articles)
Amoureux de Gozilla depuis mon plus jeune âge, je suis devenu fan des Suns ! De Sir Charles à Dan Majerle en passant par Nash, via Stoudemire pour aller jusqu'à Devin Booker : PHX a le monopole de mon coeur. Je veux du soleil !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.