Breaking News

Centenaire du Championnat de France – Le Récap en 10 points

France

Montage Une : Aurélien Sohard pour Basket Rétro

Voilà cent ans, le Stade Français enlevait dans une grande confidentialité le premier titre de champion de France. Depuis, de nombreux ballons sont tombés dans les paniers et la compétition a considérablement évolué. Récap sur ce centenaire en 10 points.

  • Les noms – De l’Excellence à la Jeep Elite, le titre de la compétition a très souvent changé : Excellence entre 1921 et 1949, Nationale (1949 à 1963), 1ère Division (1963 à 1965), Nationale 1 (1965 à 1987), Nationale 1A (1987 à 1992), Nationale A1 (1992 à 1993), Pro A (1993 à 2018) et enfin, premier exemple de naming avec la Jeep Elite (2018 à 2021).
  • Les formules – A l’origine, le championnat ressemblait davantage à une coupe de France avec des éliminations directes. Puis un championnat en poule unique avec matches aller – retour s’est imposé. Ensuite, la compétition rassemblant l’élite s’est sophistiquée. Par exemple : introduction d’un point de bonus au meilleur des matches aller et retour, playoffs avec des … 1/8° de finale, saison régulière avec des playoffs puis finale sur un match sec (années Bercy entre 2005 et 2012) etc… Au total pas moins de 45 formules différentes intégrant la phase finale atypique de 2021.
  • Pas de titre – En 100 ans, le titre n’a pas été décerné à trois occasions : en 1940 et 1941 pour cause de guerre et en 2020 en raison de la pandémie.
  • Les dominants – Plusieurs équipes ont dominé. Avec d’abord la période du Foyer Alsacien de Mulhouse (7 titres dans les années 20/30). Puis l’AS Villeurbanne Éveil Lyonnais a régné, gagnant longtemps quasiment une année sur deux. Dans les années 1980/90, on a assisté à la rivalité entre Limoges et Orthez. Avant de voir un retour au premier plan de Limoges (2014 et 2015), puis Villeurbanne (2016 et 2019).
  • Au palmarès – 19 titres : LDLC ASVEL, 11 titres : Limoges CSP, 9 titres : Elan Béarnais Pau-Orthez, 7 titres : Foyer Alsacien Mulhouse, 5 titres : Le Mans Sarthe Basket, 4 titres : Racing Paris Basket, 3 titres : Olympique Antibes, Alsace de Bagnolet, etc…
  • Les séries – Un club a réalisé le quadruplé : le FA Mulhouse de 1928 à 1931. Trois clubs ont réalisé le triplé : le Limoges CSP, qui en a réalisé deux, de 1983 à 1985 et de 1988 à 1990 ; le FA Mulhouse de 1924 à 1926 et l’ASVEL Lyon-Villeurbanne de 1955 à 1957. Dix clubs ont réalisé le doublé : l’ASVEL Lyon-Villeurbanne à trois reprises, en 1949-1950 ; en 1968-1969 et en 1971-1972 ; Pau-Orthez, également à trois reprises, en 1986-1987, en 1998-1999 et en 2003-2004 ; le Limoges CSP à deux reprises en 1993-1994 et en 2014-2015 ; le CAUFA Reims, en 1932-1933 ; l’US Métro en 1939-1942 ; FC Grenoble en 1943-1944 ; le Racing CF en 1953-1954 ; l’Alsace de Bagnolet en 1961-1962 ; l’AS Berck en 1973-1974 ; Le Mans en 1978-1979.
  • Le doublé – Trois clubs ont réalisé le doublé hommes – femmes la même année : le Cercle Athlétique de Mulhouse (1935), le PUC (1963) et Villeurbanne (2019).
  • Les dauphins – Les palmarès s’encombrent rarement du deuxième. Intéressons-nous à ces vice-champions depuis la création de la Nationale en 1949/50. Villeurbanne (14 places de second) et Le Mans (7) ont le plus souvent terminé avec la médaille d’argent, précédant le PUC, Limoges et la SIG Strasbourg (5). Suivent Pau et Antibes (3), puis Denain, Caen et Cholet (2). Et enfin Montferrand, Fougères, Vichy, Tours, Gravelines, Roanne et Orléans (1).
  • André Tondeur et Richard Dacoury les plus titrés – 9 titres : Richard Dacoury, André Tondeur, 8 titres : Alain Gilles, 7 titres : Didier Gadou, Frédéric Fauthoux, Jean-Michel Sénégal, Henri Grange, Antoine Rudler, 6 titres : André Buffière, Raymond Sahy, Laurent Foirest, 5 titres : Gregor Beugnot, Franck Butter, Fabien Dubos, Georges Vestris, Michel Duprez, Alain Durand, Gilbert Lamothe, Bruno Recoura, Henri Rey, Robert Busnel, Etienne Onimus, Antoine Gardner, etc…
  • Chez les coachesAu palmarès des coaches lauréats, André Tondeur avec 9 titres (7 avec le FA Mulhouse, 2 avec le CA Mulhouse) domine largement. Mais l’époque est lointaine (entre 1924 et 1937), l’environnement tellement différent qu’il faut classer Tondeur hors catégorie. Un autre André, Buffière, a conquis cinq titres avec l’AS Villeurbanne, répartis sur … 27 ans (1950, 52, 55, 75 et 77) puis un sixième en 1983, le premier du Limoges CSP. Avec cinq titres, Michel Gomez est placé haut : triplé avec le Limoges CSP (1988, 89, 90) puis deux autres titres avec le rival juré, l’EB Pau-Orthez (1992, 96).

Pierre Dao a conquis deux titres avec ses deux clubs : 1976 et 1980 avec l’ASPO Tours, 1984 et 1985 avec le Limoges CSP. Il précède Claude Bergeaud, couronné à trois reprises avec Pau-Orthez (1998, 99 et 2001) et Max Dorigo le coach de l’Alsace de Bagnolet titrée en 1961, 62 et 67.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Dominique WENDLING (38 Articles)
Ancien journaliste, joueur, entraîneur, dirigeant, président de club. Co-auteur, avec Jean-Claude Frey, de "Plus près des étoiles", le livre paru fin 2018 sur les 90 ans de la SIG Strasbourg.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.