Breaking News

[A lire] « 2001 l’Odyssée d’Allen Iverson » par Yann Casseville

Librairie

Montage Une - Laurent Rullier

Envie de partir cet été au soleil avec un nouveau livre ou de rester chez vous à l’ombre avec une bonne boisson fraîche et un nouvel arrivant dans votre bibliothèque ? Le rédac’chef de Basket le Mag, Yann Casseville, qu’on connaît surtout pour son travail d’écriture dans le milieu du basket européen, nous donne sa vision d’Allen Iverson au sein d’un récit passionnant, disponible dès à présent !

Quand on parle d’Allen Iverson, quelle est la première chose qui nous vient à l’esprit ? Le cœur, le courage, les cornrows, le rebelle, l’âme des 76ers de la fin 90’s au milieu des années 2000. L’auteur a été clair là-dessus, The Answer en 2001, ça l’a marqué comme rarement dans sa passion du basket. Au delà même de ses performances sur le parquet, Iverson était un personnage, une icône, adulée et détestée. Afin de bien présenter cela, Yann nous (re)plonge dans le contexte du parcours semé d’embûches de la star de Philadelphia. Oui, n’allez pas croire que vous allez lire 240 pages autour de la saison 2000-2001 de l’intéressé, il s’agit plutôt d’un portrait réalisé avec amour. De sa jeunesse à la NCAA, de sa famille à ses débuts en NBA, des difficultés d’adaptation à sa relation tumultueuse avec Larry Brown.

L’homme qui fut décrié partout aux États-Unis et qui s’assagit pour le bien de tous, au moins pour cette saison si particulière. Et un autre sacré personnage a aussi suivi un peu le même tracé en terme de caractère : Pat Croce, le volubile propriétaire des 76ers est le sujet de l’un des meilleurs passages du livre. Attachant et bouillonnant comme son protégé.

Phila 2001, c’était Iverson seul contre le reste du monde. Faux et voilà ce qui donne une plus-value à cet ouvrage. Si vous avez connu cette période, alors vous ne pourrez qu’être en accord à condition d’avoir un minimum d’objectivité. Nous avons enfin dans ce livre la défense du supporting cast d’Iverson à travers la plume d’un journaliste français. Un chapitre est consacré à la bande de cols bleus entre Aaron McKie, Eric Snow, Theo Ratliff, Tyrone Hill, George Lynch et même les plus obscurs tels Jumaine Jones et Kevin Ollie. L’arrivée de Dikembe Mutombo a aussi le droit à son propre sujet.

La saison régulière, le all-star game, les playoffs, la finale. Tout est parfaitement résumé dans un style agréable et aéré. On traverse un récit et on ressent l’hommage de Yann vis à vis d’Iverson. Il nous le présente avec ses qualités et ses défauts, sans fioriture.

Avec un travail de recherche colossal, en allant fouiller dans les archives des journaux de Philadelphia, Yann Casseville nous régale par sa simplicité, son admiration et ses émotions. Car oui, Allen Iverson était unique et le mot « émotion » lui va comme un gant quand on replonge dans nos souvenirs. 2001, l’année de son apogée, 20 ans déjà.

  • Yann Casseville, «2001 l’odyssée d’Allen Iverson »
  • 240 pages
  • Aux Editions Exuvie
  • Disponible ici.

Crédits photos :  Laurent Rullier/Editions Exuvie

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Anthony "Pred" Saliou (516 Articles)
Fan de MJ, d'Hakeem, Bird et Sir Charles notamment, déteste les Sonics et le Thunder, peu d'amour pour les Lakers, mais adore par-dessus tout le basket "tough". A passé plus de 15 ans sur la toile basket à débattre et râler comme tout vieux qui se respecte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.