Breaking News

Dud Tongal, le premier Africain à rejoindre les Etats-Unis d’Amérique

Histoire

Longtemps réticent à ouvrir les portes de ses universités à des joueurs étrangers, le basket universitaire s’est d’abord tourné vers l’Europe pour importer quelques joueurs au talent prometteur, avant de se tourner vers le continent Africain.

Des Allemands, des Grecs, des Yougos, des Espagnols… Mais paradoxalement, dans un jeu pourtant dominé par la présence des noirs-américains, le réservoir universitaire a longtemps oublié de tourner ses regards vers l’Afrique. Désintérêt pour un continent à la dérive ? Regard méprisant pour tout ce qui respire le tiers-monde ? Toujours est-il qu’il faudra attendre 1978 pour voir débarquer le premier joueur Africain.

Tom Penders, alors coach de Colombia University, avait reçu un coup de fil d’un monsieur, soudanais, chargé de mission des Nations-Unies à Manhattan.

« Ce type avait un neveu, 2m16 et qui voulait faire ses études à Columbia. Bien sur, c’était intéressant. Le garçon avait des diplômes et parlait anglais couramment. Ça a commencé à m’intéresser » a confié le coach.

Le joueur en question s’appelait Dud Tongal. Il venait du Soudan, comme Manute Bol. Comme lui, c’était un Dinka, et il portait les cicatrices rituelles sur le front. Il faisait bien 2m16 et avait un bon niveau d’éducation. Il a suivi Tom Penders à Fordham University où il a joué quatre années, en progressant d’une année sur l’autre, sans toutefois atteindre un niveau phénoménal, mais suffisant pour évoluer comme titulaire dans une équipe de première division. Il a été rejoint à Fordham par un autre Dinka, Edward Bona. Tous deux y ont brillamment terminé leurs études.

Mais ce n’est vraiment qu’avec l’arrivée de joueurs comme Manute Bol, mais surtout Hakeem Olajuwon et Dikembe Mutombo, que les Africains ont pu se faire une place sur le marché du basket Américain.

Crédits photo : Feature Pics

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (758 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.