Breaking News

Le jour où la JDA Dijon a atteint la finale de l’EuroCup Challenge

France

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Au moment où la JDA Dijon dispute le Final 8 de la BasketBall Champions League à Athènes, souvenons-nous que le club bourguignon n’en est pas à son coup d’essai européen : en 2004, la JDA s’était hissée en finale en FIBA EuroCup Challenge.

C’était la deuxième édition de cette épreuve de cette épreuve éphémère considérée alors comme la quatrième coupe européenne. La saison précédente, l’Aris Salonique avait ouvert le palmarès en battant Prokom Trfel Sopot, lequel avait alors écarté la JDA Dijon en quarts de finale sur match aller/retour. En 2003, 41 équipes issus de 18 pays ont pris part à l’épreuve. Parmi elles, trois clubs français, la JDA Dijon, Hyères Toulon et la JA Vichy. Le montage de la compétition s’est avéré très alambiqué et peu lisible pour les fans des clubs engagés.

EN « FINAL FOUR DE CONFERENCE OUEST »

Rowan Barrett @ BP

La JDA Dijon s’est d’abord sortie de la phase de poule par matches aller/retour en terminant deuxième derrière les Portugais de l’Athletico Queluz Sintra et devant la JA Vichy et un autre club portugais, l’UD Oliveirense. Les Bourguignons étaient qualifiés pour les quarts de finale de la Conférence… Ouest. A ce stade, elle a ensuite écarté les Islandais du IBK Keflavik en gagnant à deux reprises (104-92 et 106-91) pour se retrouver sur un « Final Four de conférence » organisé à Toulon.

Après avoir éliminé les locaux de Hyères Toulon, sous l’impulsion de Morlende, les hommes de Nicolas Faure ont retrouvé l’Athletico. Il a fallu, cette fois, les prolongations et un duo Morlende (31 points) – Barrett (26) royal pour se qualifier pour le Final Four d’Izmir (126-115). Le 27 mars 2004, en demi-finale, la JDA a réussi l’exploit de battre le club organisateur, Tuborg Pilsener, dans sa salle au terme d’un match serré, conclu par deux lancers-francs réussis par Hamm (76-74) à quelques secondes de la fin puis résister à l’ultime possession turque.

LE MITTEIDEUTSCHER DE DATTMANN EN FACE

Les Bourguignons se sont ainsi retrouvés en finale, le lendemain, face aux Allemands du Mitteldeutscher BC Weissenfels, jusque-là invaincus dans l’épreuve et qui venaient de battre le Dynamo Région de Moscou en demi-finale (95-88) Après un bon départ (19-16), les Dijonnais plièrent sous le joug de Petrvicius dans le deuxième quart temps lâché sur un vilain 10-23. Malgré une bonne réaction à la reprise (52-60), la JDA céda du terrain insensiblement pour s’incliner 84-68 face à l’équipe allemande. Mais l’aventure avait été belle.

« Ne venez pas me dire que ce n’est pas grave, je susi super déçu, j’en tremble même. » Pacelis Morlende à l’issue du match. 

A noter que Mitteldeustcher était dirigée par un certain Henrik Dettmann, qui, en janvier 2010, viendra jouer, en vain, les pompiers dans l’opération maintien de la JDA en Pro A suite à la séparation avec Randoald Dessarzin.

Crédit photo @ BP

A Izmir, Mitteldeutscher BC Weissenfels – JDA Dijon 84-68.

Pour Mitteldeutscher : Petravicius 28, Markojshvili 13, Burke 13, Machowski 9, Arigabu 8, Ringström 8, Elvikis 3, Nikagbatse 2.

Pour Dijon : Natsvlishvili 22, Morlende 12, Monnet 12, Lauwers 8, Barrett 6, Bernard 5, Hamm 3.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Dominique WENDLING (31 Articles)
Ancien journaliste, joueur, entraîneur, dirigeant, président de club. Co-auteur, avec Jean-Claude Frey, de "Plus près des étoiles", le livre paru fin 2018 sur les 90 ans de la SIG Strasbourg.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.