Breaking News

Great American Pyramid – Un Grizzly en haut des pyramides

Aréna

Montage Une - Aurel Sohard pour Basket Rétro

Memphis, c’est avant tout Elvis Presley, la musique (soul, blues, rock…), la nourriture et sa pyramide. Sa pyramide ? Oui, parfaitement. Et si en plus, je vous dis que cette pyramide a abrité des grizzlies, vous ne me croirez pas. Et pourtant…

La Great American Pyramid, ou la pyramide de Memphis ou plus récemment la Bass Pro Shops Pyramid, c’est un bâtiment unique à Memphis qui mérite le détour et surtout qui se distingue à mille lieux. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une reproduction de pyramide d’inspiration égyptienne, et non Incas comme on aurait pu le penser. Pourtant, les égyptologues l’auront compris, cette inspiration provient du nom de la ville de Memphis. En effet, Memphis est à l’origine une ville fondée aux alentours de 3 000 avant Jésus Christ. C’est vraisemblablement sous la forme d’un clin d’œil que l’architecte Mark C. Hartz originaire de Memphis décida de dessiner les premiers plans de l’édifice dans les années 1950. Pourtant, il a fallu près de 40 ans pour que le projet se concrétise.

Au début, ce projet avait pour but d’être une attraction touristique, des restaurants (un hard-rock café fut même évoqué), une salle de concerts et un musée devaient y voir le jour. Mais les choses se compliquèrent quelques peu… En effet, derrière ce projet pharaonesque (facile, je sais), il y avait un homme : Sidney Shlenker, déjà très impliqué dans le sport puisqu’il possédait des parts du coté des Rockets, et des Nuggets par la suite. Mais ce redoutable homme d’affaires connus des mésaventures financières l’obligeant à se déclarer en faillite. Pourtant, le projet finit par voir le jour. Et après un premier coup de pioche en 1989, l’inauguration a lieu le 9 novembre 1991 avec un concert de Billy Dean et du groupe Judds. A Memphis, tout commence toujours par de la musique !

La pyramide de Memphis est le septième bâtiment le plus haut de la ville (98 mètres), et les dimensions font de cette pyramide l’une des dix plus grandes pyramides du monde ! Elle est entièrement revêtue d’acier inoxydable sur sa façade extérieure. Elle y accueilli des rassemblements religieux, des congrès et des concerts. Pour cette dernière activité, elle ne fut pas une enceinte très appréciée, ni même sollicitée. Et pour cause, elle avait une très mauvaise insonorisation. Fréquemment, on blaguait sur le fait qu’aller à un concert là-bas était très rentable car on assistait à deux concerts en même temps (en raison de l’écho dans la salle).  Hormis, le concert de Mary J Blige en 1997, et le match de boxe entre Lennox Lewis et Mike Tyson en 2002, la salle ne connut pas un grand succès.

UN GRIZZLY A MEMPHIS – 2001-2004

Après une expérience canadienne en demi-teinte, les Grizzlies déménagèrent à Memphis pour l’entame de la saison 2001-2002. Faute de salle véritablement dédiée et disponible, et comme l’équipe locale en NCAA exploitait déjà la pyramide, la décision fut prise de faire de cette salle, l’arène des Grizzlies… de Memphis !

Le 1er novembre 2001, la nouvelle page de la franchise se noircit face à Détroit. Malheureusement la soirée se solda par une défaite pour les locaux (80-90). Résultat à relativiser car la franchise débuta la saison par une série de 8 défaites qui se termina par une première victoire à domicile ! Le 17 novembre 2001, la pyramide exulta, les Grizzlies venaient de battre les Cavaliers (98-93) !

Le public ne connut pas énormément de grands moments durant cette première saison où les défaites furent bien plus nombreuses que les victoires. Toutefois, l’avenir s’annonçait plutôt heureux pour la franchise avec le duo de rookies Pau Gasol et Shane Battier, le premier fut même élu rookie de l’année.

De gauche à droite Willie Solomon, Shane Battier, Antonis Fotsis et Pau Gasol. Photo de Andy Hayt

Mais cette salle était aussi insolite que non adaptée à la NBA. Bien vite, il était nécessaire de rénover la salle mais le coût de la rénovation étant l’équivalent d’une nouvelle salle. Les différents partenaires décidèrent d’opter pour une nouvelle arène, le FedEx Forum situé en plein centre de la ville au bout du célèbre axe, Beale Street, vit le jour.

TOUTE PYRAMIDE A SES MYTHES

La forme d’une pyramide, qu’elle soit de style égyptien ou plutôt d’inspiration aztèques, a toujours suscité bon nombres de fantasmes, légendes ou autres histoires incongrues. La pyramide de Memphis ne dérogea pas à la règle.

D’abord, un natif de la région et amérindien avait appelé le comité de construction pour leur annoncer que le terrain était sacré et que cet édifice allait être maudit. Si les rires fusèrent, les nombreux problèmes lors de la construction, le retard et les budgets largement dépassés finirent par prendre le dessus. De là à établir une malédiction… Oui mais ce n’est pas tout…

Le premier soir, l’enceinte connue également une mésaventure avec une sérieuse inondation. En effet, pendant que les Judds se produisaient sur scène, une partie des toilettes se sont effondrées et ont commencé à inonder l’arène. A tel point que les ouvriers ont dû mettre des sacs de sable sur le périmètre pour protéger les éléments électriques sous la scène. A quelques centimètres près les membres du groupe auraient pu être électrocutés.

Mais de toutes les histoires, une sort du lot, celle du crane de cristal. Dès 1991, des rumeurs émergèrent au sujet d’étranges ouvriers travaillant la nuit, et hissant un coffret en métal sur la pointe de la pyramide. Les rumeurs prirent une telle ampleur, et les témoignages accréditant cette thèse furent si nombreux qu’une délégation fut envoyé pour explorer la pointe de la pyramide. Stupeur et surprise, il y avait bien un coffret métallique caché dans la pointe de l’édifice.

Celui-ci fut descendu avec la plus grande des précautions, et finalement ouvert dans une salle de conférence plus bas dans l’enceinte. Le couvercle se souleva et salle découvrit avec stupéfaction son contenu, un crane de cristal ! Un crâne mais pas uniquement :  quelques magazines de l’époque, et surtout une note de Isaac Tigrett, fondateur de la chaîne de restaurants Hard Rock Cafe et également fils de John Tigrett l’un des fondateurs et financiers de la pyramide. Il était aussi connu pour être un adepte de spiritualité New-Age et adepte du gourou Sri Baba.

Quelques jours après la découverte, il avoua être à l’origine de cette secrète manœuvre. Si le but de cacher un crâne de cristal reste encore à élucider, Isaac Tigrett déclara après qu’on lui ait rendu le crâne:

« You don’t have any idea what you have done »

LA RECONVERSION

Après le départ de la franchise de cette enceinte pour emménager au FedExForum, la ville se retrouva avec une pyramide géante sur les bras. Encore une fois, les choses ne furent pas facile, de 2005 à 2015, la ville tenta en vain de trouver une occupation, et un repreneur pour la salle. Finalement, elles aboutirent avec la compagnie Bass Pro Shops (spécialisée dans le camping, la chasse et la pêche) qui finalement . Les travaux commencèrent pour un montant de plus de 100 millions de dollars pour se terminer en 2015.

Photos de Karen Pulfer

Dorénavant, c’est un immense magasin (le plus grand du monde) dédié à la nature, la pêche et la chasse.  Mais ce n’est pas tout,  il est possible d’y trouver un bowling, un aquarium de plus de 35 000 litres, un grill, un bar, un stand de tir, et même un hôtel !

Vous ais-je dit que la déco du bowling était kitsch ?

Plus de 3 millions de personnes ont visité le complexe au cours de sa première année d’existence ! Il est d’ailleurs possible de monter à la pointe de la pyramide.

Ayant eu la chance de visiter Memphis, la pyramide et ses multiples activités sont une vrai attraction. D’une part pour son aspect incongru à l’extérieur et d’autre part car un tel magasin laisse pantois. Une ballade dans les rayons aménagés en bayou donne le tournis, de la simple paire de bottes pour marcher en campagne, en passant par les centaines de cannes à pêche, et le rayon quad (oui, un rayon de quads) en passant par un petit pont de bois où vous y verrez des barques (oui, ils ont aussi un rayon barques). Cette reconversion est réussie, et la pyramide est devenue une attraction touristique et un monument emblématique de la ville.

Dernière anecdote, jusqu’en 2012, une statue de plus de 7 mètres de Ramsès II montait la garde à l’entrée de la Pyramide. La statue se trouve maintenant sur le campus de l’université de Memphis.

LES AUTRES RÉSIDENTS:

Memphis Tigers (NCAA) (1991–2004)
Memphis Pharaohs (AFL) (1995–1996)

En prime, une vidéo dévoilant l’intérieur et la vue du haut de la Pyramide, embarquez !

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About ThePenDontLie (20 Articles)
Mon premier article est sur Bryant Reeves, what else ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.