Breaking News

Le billet de Cathy Malfois – Suzy Bastié, une grande dame du basket français

Témoignage

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Véritable légende du basket français, Cathy Malfois, notre consultante de luxe a souvent côtoyé Suzy Bastié en Equipe de France. Assistante-coach de la sélection nationale de 1968 à 1980, Cathy nous évoque aujourd’hui le parcours d’une grande dame du basket français disparue en mars 2013.

Petite ville du Tarn, Graulhet a été, bien avant le Mirande d’Alain Jardel, connue dans la France entière pour son équipe de basket féminin. Elle devait cette notoriété à une femme exceptionnelle, Suzy Bastié ! Après de nombreux titres dans les divisions inférieures, c’est elle qui a plusieurs fois propulsé son club d’adoption en Ligue féminine.

L’équipe de Graulhet en 1977 avec Suzy Bastié

Suzy Bastié (Delmas de son nom de jeune fille) est née en août 1934 à Gaillac. Elle  évolue au plus haut niveau à Montpellier (où elle fait ses études) puis au Toulouse A.C.

Cela lui permet d’être retenue en Équipe de France. Elle participe ainsi à deux championnats d’Europe, en 1956 et 1958. Même si son temps de jeu est assez limité, elle obtient avec ses coéquipières (parmi lesquelles Annie Prugneau, Edith Tavert ou Anne Marie Colchen) une 7ème et une 6ème place honorables

Sollicitée par Graulhet, elle rejoint définitivement le club en 1961 avec une double casquette d’entraîneure-joueuse. La consécration arrive en 1968 quand le club tarnais soulève le trophée de champion de France de Fédérale (ligue 2 actuelle) et accède pour la première fois de sa longue histoire en Nationale 1 (Ligue féminine). Le club fera quelques aller-retours au plus haut niveau entre 1968 et 1983 (à la fameuse époque des « Demoiselles de Clermont ») mais avec des moyens limités ne réussira jamais à se maintenir. Plus tard, avec des joueuses comme Arlette Grèzes ou Marie-France Chaumeil, il figurera encore au sommet du basket féminin. Quelle adversaire de cette époque ne se souvient pas de l’accueil bouillant du public et de la hargne des joueuses tarnaises ? Ce n’était pas cadeau de se déplacer dans le sud ouest !

A cette même époque débute pour Suzy une toute aussi belle aventure avec l’Équipe de France. Entre 1968 et 1980 elle en sera l’assistante, au côté de Joë Jaunay puis de Jean-Paul Cormy, collaboration qui débouchera sur une magnifique médaille d’argent en 1970 à Rotterdam et de deux 4èmes places en 1976 (Clermont-Ferrand) et en 1978 (Poznan).

 

Parallèlement, Suzy assure pendant de nombreuses années des fonctions de conseillère technique départementale dans le Tarn. En dehors du basket, ses engagements sont nombreux. A Gaillac, sa ville natale dont elle est conseillère municipale de 2001 à 2008, elle s’implique dans de multiples actions culturelles et sociales.

J’ai très bien connu Suzy Bastié. Elle a été l’un de mes premiers entraîneurs en stages nationaux de jeunes. J’avais 14 ou 15 ans… Un peu plus tard, en 1973, elle composait avec Yannick Stéphan (une ancienne internationale et entraîneure de la Gerbe de Montceau les Mines) le staff de l’Équipe de France junior dont je faisais partie. Les stages de préparation -le plus souvent au CREPS de Boulouris- duraient des semaines et nous avons passé de longs moments dans les salles à peaufiner nos schémas de jeu et nos fondamentaux. La joueuse de Graulhet Arlette Grèzes figurait elle aussi dans cette sélection.

Équipe de France années 56/58

J’ai retrouvé Suzy quelques années plus tard avec l’Équipe de France A. Nous avons participé aux championnats d’Europe 1978 à Poznan en Pologne, aux championnats du monde 1979 à Séoul et à un certain nombre d’autres compétitions ou tournois en France et à l’étranger. Nous avons parcouru un très long chemin ensemble. Suzy était  joyeuse, souriante, modeste. L’époque en était encore aux longues préparations, parfois fastidieuses et elle était toujours présente quand le blues nous guettait. Tous ceux qui l’ont connue se rappellent une personne attentionnée, avec son accent du sud ouest chantant et chaleureux, sa coupe à la Mireille Mathieu et avec ce sourire éclatant qui ne la quittait jamais.

Suzy nous a quitté en mars 2013. Elle a été et reste une figue incontournable du basket tarnais et aussi du basket féminin français. La coupe du Tarn.et la salle de Gaillac porte son nom, un hommage plus que mérité !

QUELQUES PHOTOS DES CHAMPIONNATS DU MONDE A SEOUL EN 1979

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Cathy Malfois (17 Articles)
Cinq fois Championne de France. Élue dans le top 5 de l'Eurobasket 1978. Élue dans le top 10 des meilleures joueuses du XXe siècle par Maxi-Basket. Ancienne internationale de l'Equipe de France avec 166 sélections.

1 Comment on Le billet de Cathy Malfois – Suzy Bastié, une grande dame du basket français

  1. Bonjour

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.