Breaking News

Le temps-mort de Francis Jordane – Mondial de 1986, les USA vainqueurs mais pas impérialistes !

Témoignage

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Grande Figure du coaching français, Francis Jordane, notre consultant de luxe, a eu l’honneur d’assister Jean Galle, sélectionneur de l’Equipe de France, au Mondial de 1986 en Espagne. Une expérience qu’il a souhaité vous faire partager. Témoignage. 

La Coupe du Monde (World Cup) : c’est la nouvelle appellation du Championnat du Monde des Nations depuis 2014, créé en 1950 qui se déroule tous les quatre ans et regroupant les meilleures équipes de chaque continent. Le nombre de Sélections Nationales participantes a évolué passant de 24 Equipes en 1986, 16 en 2002, 24 en 2006 et pour la prochaine édition de 2019 en Chine avec la présence de la France brillamment qualifiée à l’issue des « Fenêtres internationales ». Cette compétition réunira 32 formations de la Planète Basket ! Le vainqueur de cette nouvelle Coupe du Monde se verra décerner le trophée James Naismith, l’illustre inventeur du jeu de Basketball en 1891 !

Revue Presse FFBB (journal de la Fédération )

La dixième version du Mondial se déroula du 5 au 20 juillet 1986 en Espagne sur les sites de Saragosse, Malaga, Ténérife et El Ferrol, puis les phases finales à Barcelone et Madrid. La formule retenue constituée de quatre groupes de six Equipes permettait aux trois premiers de chaque poule d’accéder au deuxième tour de cette épreuve. L’Equipe de France bénéficiait d’une pré saison prolifique avec un Tournoi de Noel relevé et porteur d’espoir ainsi que des matches amicaux de Karlsruhe et Saint Sébastien puis à Paris face aux USA en préparation avec une victoire à la clef (95/83) contre les futurs Champions du Monde de cette session Espagnole ! !  Une » reprise « tonique et vivifiante en juin sur le sable de la station balnéaire du Touquet dirigée par Willy Ballestro était de nature à rassurer les joueurs et le Staff National. Mais avec le recul, Coach Jean Galle éprouvait un immense regret et une certaine amertume par rapport aux résultats (la France classée 13 ème sur 24) qui ne reflétaient pas l’honorable parcours des Tricolores.

Toujours aussi pertinent et réaliste dans ses propos,l’ami Jean Galle avec qui j’étais associé pour l’encadrement de nos Internationaux ressentait de la nostalgie et une déception justifiée en raison de la brève préparation collective de l’ Equipe Nationale qui n’avait pas permis la mise en place de nouvelles stratégies défensives « tout terrain » étant donné la diversité représentative des joueurs provenant de clubs différents et pratiquant au sein de leur association respectives des options tactiques diverses. Il remettait en cause la philosophie de l’arbitrage notamment de certains directeurs de jeu Allemands peu cohérents dans la gestion des Matches. Enfin, il regrettait amèrement les agissements du Coach Espagnol Diaz Miguel pour ses calculs prévisionnels erronés dans son managérat où à l’occasion du Match Espagne vs Corée du Sud, menant de trente points et persista à maintenir sur le parquet la star San Epifanio qui se blessa sérieusement, permettant par la suite au Brésil de battre l’Espagne (86/72) et de se qualifier pour le deuxième Acte de cette épreuve au détriment de nos représentants de l’ Equipe de France  dont voici les résultats obtenus dans les préliminaires : Espagne vs France 84/80 , Grèce vs France 87 /84 , France vs Brésil 93/85, France vs Corée du Sud 101:84, et France vs Panama 91/88.

Revue Presse FFBB (journal de la Fédération )

Au terme de ce cénacle initial, le classement du groupe s’établissait comme suit : 1 Brésil (9 pts) 2 Espagne (9 pts) 3 Grèce (8pts ) 4 France (8pts) 5 Panama (6pts) et 6 Corée du Sud (5 pts). Excepté Panama et à un degré moindre la Corée du Sud, ce groupe révélait un nivellement des valeurs techniques des quatre premières Sélections proches dans la hiérarchie, mais privant l’ Equipe de France de pouvoir accéder à la deuxième phase pour confirmer les prémices constatés au début de cette compétition internationale. Les deux premiers de chaque poule disputèrent les demi-Finales URSS/Yougoslavie 91/80 et USA /Brésil 96/80. La Finale opposa donc les USA à l’ex URSS d’Arvydas Sabonis  et Team USA remporta de justesse la Médaille d’or de ce Mondial Ibère en s’imposant 87/85 au terme d’une rencontre qui aurait pu basculer en faveur des Soviétiques .

Depuis la création du Championnat du Monde, la France a obtenu la médaille de bronze en 2014 derrière la Serbie et les USA. Les différents classements obtenus par la France dans les sessions antérieures : 6 ième en 1950, 4ième en 1954, 13 ième en 1986, 5 ième en 2006, 13ième en 2010 et donc 3 ième en 2014 meilleur résultat jamais atteint par la Sélection Nationale Française .

Revue Presse FFBB (journal de la Fédération )

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Francis Jordane (7 Articles)
Ancien sélectionneur de l'équipe de France. Educateur, formateur et surtout un vrai passionné

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.