Breaking News

Le temps-mort de Francis Jordane – 11 Mai 1980, le premier titre national de la SIG

Témoignage

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Grande Figure du coaching français, Francis Jordane, notre consultant de luxe, a eu l’honneur d’assister au tout Premier Titre historique de Champion de France de la SIG, le 11 mai 1980  en tant qu’entraîneur. Témoignage. 

Si la rencontre initiale du Basket Alsacien se déroula à Haguenau suite à l’initiative d’ Eugène Gaestel en 1919, il aura fallu attendre une décennie pour que naisse l’Association de La Sportive d’ Illkirch Graffenstaden qui « cultivait  » l’esprit du Patronage valorisant l’altruisme et la camaraderie. Nous étions en 1929 ,c’était le début d’une immense et extraordinaire aventure sportive et humaine qui allait perdurer pendant quatre vingt dix Ans ! ! ! Mais que de chemins parcourus dans les championnats de la base moyenne de l’élite avant d’obtenir un Trophée significatif cinquante et un an après sa création. Différentes accessions parmi le « gratin » du Basket Français et autres rétrogradations ont alterné dans ces pérégrinations au fil du temps ,mais ont scellé malgré tout des bases structurelles indéfectibles dans ce Club de la banlieue Strasbourgeoise qui conservait avec ferveur toute son identité.

11 Mai 1980 @ Extrait DNA

La dernière apparition de la SIG en Division Nationale 1 (PRO A) remonte en 1976 coïncidant avec mon retrait provisoire de la gestion des Séniors, prenant ainsi un peu de recul pour me consacrer à la Formation des jeunes. Mon retour en 1979  aux commandes de l’Equipe Première s’effectuait alors que le club était redescendu en Championnat de France de Nationale 3. C’était pour moi une opportunité à saisir compte tenu du renouvellement de la cellule dirigeante « prise en mains  » par deux anciens joueurs du « cru  » René Zimmer et Claude Molz.

Cet environnement fraternel créa une confiance mutuelle à l’orée de la saison et je ressentais un signe « avant coureur  » d’un optimisme mesuré et communicatif. L’ Equipe de la SIG qui allait tout mettre en œuvre pour « l’ élévation  à l’étage supérieur  » était constituée autour d’un socle expérimenté composé de Serge Flick, Carlo Wilm, Patrick Lazare, Jacques Schneider, Thierry Lang, entouré de jeunes joueurs à fort potentiel tels que Rémy Frantz, Daniel Diebolt, Guy Jordy et Michel Zaber. La venue de l’ Américain Ric Clarson de l’ Université de Florida apporta à » la Team SIG « son savoir faire dynamisant et son expérience du Basket US. Les débuts du Championnat furent encourageants et rassurants quant aux possibilités collectives et la valeur individuelle de chaque protagoniste puisque la SIG termina à la première place de sa poule n’ayant subi qu’une seule défaite contre les rivaux mais néanmoins amis du BC Souffelweyersheim.

Le quart de finale remporté de haute lutte face à Orchies permettait aux Sigmens de se qualifier pour » le Final Four  » de Saint Julien les Villas, ancien fief de Jimmy Hayes notoirement connu dans le Hall de la Rue de la Poste à Illkirch où il évolua quelques saisons avant sous les couleurs locales de la SIG,. La première demi-finale qui nous opposa aux coriaces Nantais se termina par une victoire (89/78) certes difficile mais probante avant d’affronter Hyères étonnant vainqueur de l’ Avenir de Rennes( 88/85 ) pronostiqué comme étant le favori de cette épreuve National.

Ric Clarson le joueur Américain de la SIG @ Francis Jordane

Une Finale inédite face aux représentants du Var qui d’entrée de jeu révèle la domination et la détermination des Bas Rhinois qui menaient à la mi temps sur un score éloquent de 43 à 25. Tous les « ingrédients  » tactiques étaient développés avec un certain succès par mes joueurs créant un écart substantiel de 18 points , ce qui m’amena lors de la pause à les sensibiliser dans le vestiaire sur les risques de relâchements éventuels car: « nous n’avons pas le droit de perdre ce match avec une telle avance   » message reçu avec attention par l’ensemble du groupe car les événements qui allaient se succéder lors du second acte de la partie étaient de nature à garder la tête sur les épaules !

Les coéquipiers du maitre à jouer adverse Allen Bunting déployèrent toutes leurs armes stratégiques dans un Pressing tout terrain efficace leur permettant de revenir à la marque 42 à 48 .Mais la SIG avec rigueur et maitrise remit le métier à l’ouvrage et  » les pendules à l’heure  » pour établir un rapport dominant et s’imposait magistralement 87/56. afin d’offrir le tout Premier Titre historique de Champion de France au Patro Alsacien. Le Capitaine emblématique Serge Flick se vit remettre le Trophée récompensant le Vainqueur de cette superbe Finale et couronnant magnifiquement cette saison.

séquences de remise de trophée journal local St Julien les Villas @ Francis Jordane

En conclusion de cette mémorable épopée ,je laisserai aux regrettés Claude Molz et René Zimmer hélas disparus depuis, le soin de réagir à l’époque à l’issue de la rencontre : » ON n’y croyait pas ,c’est tout simplement merveilleux ;nous sommes heureux que tous les joueurs aient pu participer à la Fête « .  Et quelle Fête un premier titre National pour notre Club !

QUELQUES PHOTOGRAPHIES ET ARTICLES DE PRESSE DE L’ÉVÉNEMENT 

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Francis Jordane (6 Articles)
Ancien sélectionneur de l'équipe de France. Educateur, formateur et surtout un vrai passionné

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.