Breaking News

Ce jour où Allen Iverson brisa les chevilles d’Antonio Daniels

Le 3 mars 2006, les 76ers reçoivent les Wizards. Deux équipes qui luttent pour les dernières places qualificatives en playoffs. Un big three d’un côté (Arenas-Jamison-Butler) et un duo qui n’a jamais réellement décollé, Allen Iverson et Chris Webber. Mais ce soir-là, le tandem va cartonner et Allen Iverson en profite pour réaliser l’une de ses plus belles actions en carrière.

Quelques jours auparavant, on apprend la sélection définitive de l’équipe américaine qui participera aux championnats du monde au Japon. Allen Iverson n’y est pas. Il a beau clamé le contraire, c’est une source de motivation pour punir ses adversaires qui se profilent sur le calendrier NBA. Le 1er mars 2006, 40 points à Houston et une victoire dans la poche. Deux jours après, retour à domicile avec les Wizards en face. On se pourlèche les babines d’un duel Allen Iverson/Gilbert Arenas, mais le premier va éclipser le second. Dès le coup d’envoi, « The Answer » trouve la mire à toutes les distances avec adresse et rapidité d’exécution et son coéquipier Chris Webber est lui aussi dans un grand jour. D’ailleurs lorsque l’ancien intérieur des Kings dépasse le seuil des sept passes décisives dans une rencontre, Phila est invaincu. On vous laisse admirer sa ligne de stats: 30 points, 12 rebonds, 8 passes, 4 contres, 12/22 aux tirs et des paniers clutch pour battre Washington. Globalement si on se focalise sur l’impact qu’il a eu en étant omniprésent, il s’agit du meilleur match de Webber sous le maillot de Philadelphia. Iverson a sorti le grand jeu, 47 points, 12 passes, 17/28 aux tirs et 11/12 aux lancers. Le plus gros total en cumulé pour les deux stars (77 points) depuis l’arrivée de C-Webb, il y a plus d’un an. Le 31 mars au Madison Square Garden, les deux gaillards feront mieux sur le plan scoring, (81 points), 47 unités pour Iverson et 34 pour Webber.

Au début du quatrième quart-temps, c’est l’action du match. Antonio Daniels, le joueur le plus apte à défendre sur Ivy, se fait « crosser » deux fois en deux secondes. Le premier où il tombe à terre et alors qu’il a encore le derrière collé au parquet, il reprend un second service avec le panier derrière. Le banc des Sixers explose, le public pousse des « wooooo », son crossover le plus destructeur en carrière. Bon évidemment, les gens ont oublié que juste derrière, pas de repli défensif et Arenas profite pour claquer un dunk. Daniels prend une petite revanche également plus tard avec une feinte qui met Iverson sur le cul, sans le panier par contre. Gilbert Arenas aphone jusqu’au troisième quart-temps inclus, se réveille dans le dernier pour inscrire 17 de ses 33 points, insuffisant toutefois pour repartir de Philadelphia avec une victoire. Petit lot de consolation, Washington sera en playoffs deux mois plus tard pendant que les 76ers les regarderont à la TV.

Allen Iverson réalise pour la première fois de sa carrière deux matchs consécutifs à au moins 40 points et 10 passes décisives, un fait rare où il faut remonter quinze ans en arrière avec Michael Adams de Denver en janvier 1991.

ALLEN IVERSON HIGHLIGHTS VS WIZARDS 3 MARS 2006

Crédits photo : NBAE/Getty Images

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Anthony "Pred" Saliou (506 Articles)
Fan de MJ, d'Hakeem, Bird et Sir Charles notamment, déteste les Sonics et le Thunder, peu d'amour pour les Lakers, mais adore par-dessus tout le basket "tough". A passé plus de 15 ans sur la toile basket à débattre et râler comme tout vieux qui se respecte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.