Breaking News

Finale NCAA 2008, Mario Chalmers empêche Memphis de célébrer sa victoire

March Madness

Mario Chalmers - Kansas Jayhawks (c) Getty

Dans le tableau hommes NCAA 2008, la finale a opposé Kansas à Memphis. Mario Chalmers s’était distingué ce soir-là en inscrivant le panier de l’égalisation sur un tir à 3-points pour permettre à sa fac d’aller en prolongation. Ses coéquipiers deviendront champion universitaire en remportant celle-ci. Détails.

Quand c’est non, c’est non. C’est ce qu’a bien su faire passer comme message Mario Chalmers aux supporters et joueurs des Memphis Tigers en finale du championnat NCAA le 7 avril 2008. Le joueur junior des Jayhawks de Kansas, sur le parquet de l’Alamodome à San Antonio, a fait mal à l’équipe de Derrick Rose, présent le soir de la finale.

CHALMERS CALME LES TIGERS

L’actuel meneur de Chicago était d’ailleurs sur la ligne des lancers-francs à 10,8 secondes de la fin du match. Il ratait le premier mais réussit le second. 63-60 pour Memphis à cet instant. Remise en jeu alors pour Kansas. Chalmers reçoit le ballon et inscrit un panier à 3-points. Nothing but net, ficelle. 63 partout. Il reste 2,1 secondes pour Memphis pour marquer un autre panier et passer devant pour devenir champion. Tentative lointaine raté de Robert Dozier pour les Tigers. Prolongation entre les deux finalistes. Sport Illustrated, le célèbre magazine sportif américain, évoquera cette action de Chalmers en titrant en une « Mario’s Miracle » .

Le shoot à 3-points de l'égalisation de Mario Chalmers (c) Getty

Le shoot à 3-points de l’égalisation de Mario Chalmers (c) Getty

L’ASCENSION DES JAYHAWKS

Malgré 6-7 points d’avance sur plusieurs situations après la mi-temps, Memphis a vu son adversaire recoller au score, eux qui avaient réussi à mener au score après avoir compté 5 points de retard à la pause : 33-28. (54-47 à la 15ème minute en infligeant un 10-0 en 3mn40 ; 58-51 à la 17ème minute). En prolongation, Kansas prenait les devants en collant un 6-0 après 2:30 écoulées dans cette période : 69-63 (paniers faciles successifs de Brandon Rush, Darrell Arthur et Darnell Jackson). Les Jawhawks conserveront leur avance. Fin de l’overtime remportée 12-5. Kansas est champion NCAA 2008, son troisième titre après ceux obtenus en 1952 et 1988, une première 20 ans après le second. Cette victoire est synonyme de 37ème succès en 40 matchs cette saison, un bilan ultra positif pour cette fac du Midwest des Etats-Unis.

La célébration du titre par les Kansas Jayhawks en 2008 (c) Reuters

La célébration du titre par les Kansas Jayhawks en 2008 (c) Reuters

CHALMERS, MOP DU TOURNOI

Chalmers, auteur de 18 points (5/13 aux tirs dont 2/6 à 3-points et 6/6 aux lancers-francs), 3 rebonds, 3 passes et 4 interceptions, est élu Most Outstanding Player. Ses coéquipiers, Darrell Arthur (20 points à 9/13 aux tirs et 10 rebonds) et Brandon Rush (12 points à 5 /9 aux tirs et 6 rebonds) ont eu un bon apport dans cette victoire. Du côté des finalistes malheureux, trois joueurs sont sortis du lot : Robert Dozier (11 points, 10 rebonds), Chris Douglas-Roberts (22 points) et Derrick Rose (18 points, 6 rebonds et 8 passes).

La joie de Mario Chalmers et de ses coéquipiers, vainqueur de la finale NCAA 2008 (c) DR

La joie de Mario Chalmers et de ses coéquipiers, vainqueur de la finale NCAA 2008 (c) DR

Bill Self, coach de Kansas, confiait que le shoot à 3-points décisif de Chalmers  était probablement le plus gros tir réussi dans l’histoire de cette université. John Calipari, coach de Memphis et ex-assistant de Kansas de 1982 à 1985, avait bien résumé cette finale avec cette phrase dur à entendre « A 10 secondes, on pensait qu’on serait champion. Nous le sommes pas car tout à coup, un gamin réussit un tir » (espn).

Et ce fameux tir, il est donc l’œuvre de Chalmers qui conclura ses trois ans de fac à Kansas sur une très bonne note en soulevant le trophée NCAA. Son fameux shoot dans cette finale est un clin d’œil assez fort. S’il ne portera jamais le maillot des Tigers, il enfilera tout de même un autre de Memphis, celui des Grizzlies, franchise pour laquelle il joue depuis novembre 2015. Le double champion NBA avec Miami (2012,2013) terminera sa dernière année universitaire (junior) avec des moyennes de 12,8 points, 3,1 rebonds et 4,3 passes en 39 matchs.

La finale Kansas-Memphis en intégralité

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (376 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.