Breaking News

[Dossier] Les surnoms mémorables de la NBA – épisode 1

Dossier

Avoir droit à un surnom en NBA (ou dans les autres sports d’ailleurs) c’est franchir un palier supplémentaire en terme de notoriété et d’image. Qu’il soit choisi pour les aptitudes du joueur, pour coller à son histoire ou encore pour souligner un trait particulier de son physique, le surnom offrira toujours de l’exposition médiatique supplémentaire à son propriétaire.    

Si il est présomptueux et difficile de vouloir dresser une liste exhaustive et complète de tout les « nicknames » des joueurs de la grande ligue, il était quand même important de revenir avec vous sur les plus marquants de l’histoire. C’est donc au travers d’une liste, sans aucune échelle de valeur particulière que nous allons tenter de répertorier les surnoms les plus emblématiques de la NBA. Un exercice ludique et palpitant qui je l’espère vous permettra d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de ces pseudos et sur les anecdotes qui ont favorisé leur création.

MTE4MDAzNDEwOTE5OTgyNjA2Hakeem Olajuwon a.k.a « THE DREAM« 

Non, vous ne rêvez pas, et pourtant. Olajuwon proposera un niveau de jeu tellement exceptionnel au cours de sa carrière que « The Dream » lui va à ravir. Un surnom qui lui vient du commentateur Dick Vitale et de son époque NCAA à l’université de Houston. Comme dans un rêve, l’enfant de Lagos au Nigéria atteindra les sommets de la grande ligue. Hall of famer, MVP, champion NBA, on ne compte plus les distinctions d’Olajuwon. Tellement au dessus des autres que même un move porte son nom. Le « DreamShake » ça vous parle ? Ouvrez les yeux,  » The Dream » est bien réel !

Georges Gervin a.k.a « ICEMAN« nick1

La légende raconte que Gervin n’était jamais en sueur après un effort. Ce détail ajouté à son flegme et à son sang-froid sur et en dehors des parquets suffiront à affirmer le surnom de Georges Gervin. Un surnom digne d’un comics Marvel pour celui qui finira meilleur marqueur NBA à quatres reprises et qui popularisera le « finger-roll » . Bah ouai, comme tout super-héros qui se respecte, Iceman possède son arme fatale.

Vince Carter of the Toronto Raptors during a National Basketball Association game against the Los Angeles Lakers at the Staples Center in Los Angeles, CA.

Vince Carter a.k.a « VINSANITY« 

Vince d’un côté, Insanity (folie) de l’autre. Mélangez le tout et vous obtenez « Vinsanity ». Et quel autre adjectif que la folie pouvait définir le mieux les dunks de Carter à la fin des années 90 et au début des années 2000. Demandez à Fred Weis si vous avez encore un doute.

Dennis Rodman a.k.a « THE WORM« 200px-Rodman_Lipofsky

Vous avez déjà vu ce dingue de Rodman se débattre sous les panneaux pour gober le rebond au nez et à la barbe de joueur souvent plus grand de lui ? Le mec frétille et se tortille tellement que l’on dirait un vers (worm). Vous pensez que le surnom vient de là ? Et bien non. En fait ce surnom trouvé par des potes fait référence à sa façon de s’agiter devant les jeux d’arcade. Et ça, en tant que membre actif de la section jeux vidéo de Basket Rétro, je ne pouvais pas faire l’impasse dessus.

nick2Earvin Johnson a.k.a « MAGIC« 

Bah oui, on aurait presque tendance à l’oublier, mais « Magic » n’a jamais été le prénom de Earvin Johnson. Certainement le surnom le plus célèbre du basket, à tel point qu’il en a même éclipser l’état civil du joueur. C’est après un match de High School ou Jonhson envoie 36 points, 16 rebonds et 16 assists qu’un journaliste l’affuble pour la première fois de cet adjectif qui restera pour toujours. Et quand on regarde Earvin Johnson balle en main, on ne peut qu’acquiescer . Que celui qui n’a jamais mis en pause une action de « Magic » pour essayer de trouver la balle me jette la première pierre.

Peter Press Maravich a.k.a « PISTOL PETE« nick5

Bang bang, place au pistolero du Jazz. Avec son style extrêmement vif et flashy pour l’époque, Maravich est un scoreur hors-norme. Il détient presque tout les records de scoring NCAA, à une époque où la ligne à 3 points n’existe pas. Regardez quelques vidéos, et vous verrez souvent Pete Maravich dégainez le ballon depuis son côté. Une action qui s’apparente dans sa mécanique à celle d’un cowboy dégainant son flingue  accroché à sa hanche. Il n’en fallait pas plus pour que ces coéquipiers lui trouvent ce succulent surnom de « Pistol Pete » qui sonne à merveille. Le joueur d’origine Serbe nous quitte à l’âge de 40 ans après une attaque cardiaque qui fait suite à un match entre amis.

nick3Tim Duncan a.k.a « THE BIG FUNDAMENTAL« 

Non, on ne joue pas quasiment 20 saisons au plus haut niveau sans connaître les fondamentaux de son sport. Tim Duncan en est la preuve. Il a traversé les époques, en imposant sa loi et toute la maitrise de son art à ses adversaires. Tim Duncan est un tutoriel vivant du joueur intérieur. Il a surclassé des joueurs plus physiques, des joueurs plus grands, des joueurs plus vifs. Et tout ça, c’est grâce à sa panoplie qui s’appuie sur une connaissance sans égale des fondamentaux du basket-ball. Vous trouvez Duncan emmerdant ? 20 000 points plus tard, Tim Duncan est une légende. Tout simplement.

Allen Iverson a.k.a « THE ANSWER« nick8

Qui succédera à Michael Jordan ? Qui peut remettre Philadelphie au centre de la carte NBA ? On vous le demande, qui ? La réponse (The Answer) : Allen Iverson. Ce surnom, dont la paternité serait partagé entre Jamil Blackmon, un ami d’Iverson, et la marque Reebok qui l’utilisera de façon habile et remarquable aura un véritable retentissement international. Icône du basket moderne, le MVP 2001 n’apportera finalement pas toutes les réponses à nos questions, mais il nous offrira un paquet de records et de nombreuses soirées « showtime ». Qui a secoué le petit monde bien rangé et policé de la NBA ? Vous connaissez la réponse..

nick4Jerry West a.k.a « THE LOGO« 

Jerry West est une silhouette plus que familière pour tout les fans de NBA. Voir même bien au delà puisqu’il incarne le logo de la ligue depuis 1970. Une silhouette classieuse, verticale et dynamique qui représente à elle seule l’essence du jeu. Dans un premier temps, les officiels de la NBA n’admettrons qu’a demi mot s’être inspiré du meneur des Lakers. Aujourd’hui plus personne n’est dupe et le logo génère 3 milliards de dollars de recette par an. Et juste au cas où un de ces jours on venait à oublier ce bon vieux Jerry, depuis 2011 il possède sa statue devant le Staples Center, la salle des Lakers. On ne sait jamais, des rumeurs parlent d’un changement de logo..

Gary Payton a.k.a « THE GLOVE« Gary-Payton1-e1368543124718

Tenir Kevin Johnson comme un gant de base-ball tiendrait une balle après une réception parfaite n’est pas à la portée du premier venu. C’est pourtant à la suite de ce fait d’arme que Gary Payton se voit affublé d’une telle comparaison par l’un de ses cousins qui le félicite d’avoir étouffé le meneur des Suns de Phoenix un soir de finale de conférence. Nous sommes en 1993, et Gary Payton confirme en mondiovision qu’il est l’un des meilleurs défenseurs de la ligue. « The Glove » passe à la postérité et devient l’un des surnoms les plus marquants et les plus emblématiques du milieu des années 90. Un surnom qui lui va comme un gant.

Nous en avons donc terminé avec l’épisode 1 de cette grande saga des surnoms. On vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de nos aventures avec une nouvelle liste de 10 surnoms.

crédits photos : nba.com/gettyimages

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Waka Bayashi (94 Articles)
Enfant des eighties, c'est au début des années 90 que je découvre la NBA. En 1993 j'obtiens mon brevet des collèges grâce à l'épreuve de Géographie au cours de laquelle je localise les plus grandes villes sur la carte des Etats-Unis, en ajoutant entre parenthèses le nom des franchises de la ligue, en espérant secrètement quelques points bonus. Fan des joueurs avec un taux de trash-talking élevé (coucou Reggie Miller), j'ai intégré l'équipe de Basket Rétro afin que mes parents soient fiers de moi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.