Breaking News

[Dossier] Les 12 actions qui ont changé le cours de l’histoire (4-3)

Dossier

Nous avons tous vécu ces moments où la décision que nous allons prendre aura une influence sur les mois, années à venir. Cet instant où tout peut basculer d’un côté, comme de l’autre en fonction de notre choix.

Au travers de 70 années d’histoire, certaines grandes épopées, dynasties de la NBA se sont créés où ont été démontées en quelques secondes, sur une simple action qui aura tourné à la faveur d’une équipe, au dépend de l’autre. Basketretro vous propose de revivre ces 12 actions où tout a basculé. Aujourd’hui, les actions classées 4 et 3.

« LA FAUTE FANTÔME QUI PRIVE ISIAH THOMAS DE LA PLUS GRANDE PERFORMANCE DE L’HISTOIRE »

19 Juin 1988 – Finale NBA – Los Angeles Lakers v Detroit Pistons – Game 6

30.for_.30.S02E18.Bad_.Boys_.480p.HDTV_.x264-mSD.mkv_003369025

L’une des plus grosses désillusions de l’histoire. Une performance héroïque et historique qui n’aura jamais la reconnaissance méritée, la faute à un coup de sifflet plus qu’hasardeux. A l’aube de ce game 6 au Forum d’Inglewood entre les Lakers et les Pistons, les joueurs de Chuck Daly sont en passe de détrôner Magic & Co du sommet de la NBA.

Avec un avantage 3-2 dans la série, les « Bad Boys » n’ont plus qu’une victoire à décrocher pour gagner enfin ce titre tant convoité. Au cours d’un match serré, Isiah Thomas va réaliser une performance historique dans le 3ième quart temps, enchaînant les points face à un Magic Johnson dépassé. Malgré une grosse entorse au cours du ce quart-temps, il trouve la force et l’abnégation de continuer, porte son équipe sur son dos et bats au passage le record de point sur un quart temps en finale NBA avec 25. Avec 1 point d’avance et 27 secondes à jouer, les Pistons sont à une bonne défense du titre. Ils la réaliseront mais une faute injustement sifflée sur le bras enroulé d’Abdul-Jabbar envoie le pivot des Lakers sur la ligne. Il marque ces 2 LF et offre aux Lakers un Game 7 face aux Pistons dépité et diminués par la blessure de leur leader. Une faute qui minimisera la performance de Thomas et offrira au Lakers un back-to-back inédit depuis plus de 20 ans.

« LE MIRACLE DE RAY ALLEN »

18 Juin 2013 – Finale NBA – Miami Heat vs San Antonio Spurs – Game 6

jesus-shuttlesworth-ray-allen-three-pointer

Dans l’histoire récente de la NBA, il n’y a pas de fin plus dramatique que celle-ci. Dans l’histoire des finales NBA, jamais un revirement de situation aussi notable a eu lieu. Jamais une saison n’aura tenu à un fil aussi fin que lors de la fin de ce Game 6 à l’American Airline Arena. Tout le monde ou presque se rappelle de cette fin de match, se remémore de l’endroit où il l’a vue, de sa réaction de joie ou de tristesse lorsque de Ray Allen inscrit ce shoot.

Un match que les Spurs avaient en main, un titre qui leur tendait de nouveau les bras après 5 années. Une salle a vidée de moitié par les « fans » des Heat voulant éviter les bouchons. Mais il suffit d’un rien pour qu’une saison bascule … un lancer franc raté, un rebond mal bloqué, un rebond offensif héroïque et surtout, le génie du meilleur shooter de l’histoire. Un positionnement des pieds parfait, un équilibre digne d’un funambule et un geste répété des milliers de fois à l’entrainement. Swish. Un 2nd titre pour Lebron, un nouvel échec pour les Spurs, l’inverse aurait pu se produire, mais ce jour de juin 2013, les dieux du basket étaient Floridiens.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Jay Swan (65 Articles)
Twitter : @junkyardswan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.