Breaking News

Scott Burrell, le joueur de baseball historique de la NCAA à UConn (1989-1993)

NCAA

Scott Burrell et ses coéquipiers de UConn (c) AP Photo-Mark Lennihan

Ancien joueur des Hornets et champion NBA 1998 avec Chicago, Scott Burrell atterrissait en 1989 à l’université du Connecticut. Il passera 4 ans en NCAA chez les Huskies où il deviendra un joueur historique de cette fac et de la NCAA grâce à sa belle ligne de statistiques globale.

Bien avant Kemba Walker, un autre pensionnaire de la fac de Connecticut a développé son basket à UConn. C’est ainsi que Scott Burrell débarque chez les Huskies en 1989 en provenance de Camden High School. Il sera coaché par  Jim Calhoun. Son histoire est singulière. Très doué au baseball, il est drafté par un club de la Major League Baseball, les Mariners de Seattle lors de son année senior au lycée. Préférant intégrer la fac, il a émis le souhait de jouer au baseball à l’université de Miami. Mais appel de dernière minute, l’assistant coach de l’époque des Huskies, Howie Dickerman réussit à convaincre Burrell de jouer au basket pour UConn. Il côtoiera ainsi Rod Sellers (futur joueur de Pau-Orthez), Nadav Henefeld, Chris Smith, Donyell Marshall, Kevin Ollie (actuel coach de UConn) et Tate George au cours de ses 4 ans à Connecticut

LE BASEBALL EN PARALLELE AU BASKET

Scott Burrell - UConn vs California au tournoi NCAA 1990 (c) AP Photo - Bob Child

Scott Burrell – UConn vs California au tournoi NCAA 1990 (c) AP Photo – Bob Child

Burrell conclut sa première saison universitaire en 1989-1990. Le jeune freshman compile des moyennes de 8,2 points (38,6 % aux tirs, 31,3 % à 3-points et 62,3 % aux lancers-francs), 5,5 rebonds, 1,8 passe et 1,9 interception en 32 matchs. Burrell, après la saison régulière de UConn (24 victoires et 1 défaite) est champion de la Big East, conférence dans laquelle évolue les Huskies. Ils battent en finale le Syracuse de Derrick Coleman le 11 mars 1990, 78-75. Il confiera plus tard que ce titre de champion de la Big East est le frisson le plus grand qu’il ait connu. Le natif de New Haven participe ensuite à son premier tournoi NCAA où son activité sera déterminante :

  • 9 points (2/6 aux tirs et 5/7 aux lancers-francs) et 7 rebonds face à Boston University le 15 mars 1990, victoire 76-52 (premier tour)
  • 13 points (4/9 aux tirs et 5/6 aux lancers-francs), 7 rebonds et 2 passes face à California le 17 mars 1990, victoire 76-52 (second tour)
  • 9 points (2/6 aux tirs et 5/7 aux lancers-francs) et 15 rebonds face à Clemson le 22 mars 1990, victoire 71-70 (demi-finale régionale)
  • 12 points (6/10 aux tirs) et 5 rebonds face à Duke le 24 mars 1990, victoire 76-52 (finale régionale)

BURRELL, « QUARTERBACK » DÉCISIF EN DEMI-FINALE

Lors de cette demi-finale régionale, UConn était mené 70-69. Il restait une seconde à jouer. Clemson tenait sa qualification en finale régionale Est. Le ballon était en possession des Huskies. Burrell délivra alors une passe digne d’un quarterback de football américain. Son coéquipier Tate George le réceptionna et réussissait un jump shot de 4 mètres décisif, dos au panier. Les visages des joueurs de Clemson dont faisait parti Elden Campbell, futur pivot des Lakers et Dale Davis, futur intérieur des Pacers. La foule était en délire. Victoire inattendue de Connecticut 71-70.

Scott Burrell - UConn (c) Bob Stowell/Getty Images

Scott Burrell – UConn (c) Bob Stowell/Getty Images

Burrell avouera après match : « Je n’avais jamais pensé qu’on avait assez de temps pour le faire ». Auparavant, Tate George avait loupé un tir à 3 secondes du terme. Avant ce tir raté de George, Sean Tyson, joueur de Clemson avait manqué un lancer qui aurait pu permettre à son équipe de mener de deux points. Quand on répète alors qu’un match se joue sur des détails, cette demi UConn – Clemson en était bel et bien la preuve. Ce buzzer beater de George sur cette passe de Burrell restera dans les annales des plus belles histoires de la NCAA. (plus de précisions sur cet épisode dans un article précédent sur Basket Rétro). Après l’euphorie de ce match, les Huskies redescendaient sur terre en perdant face à Duke sévèrement : 76-52. Suite à cette saison de basket, les sirènes du baseball retentissaient à nouveau pour Burrell. Les Toronto Blue Jays lorgnaient à leur tour sur l’arrière de 2m01. Le joueur avait pris une décision : s’entrainer au baseball lors de période estivale et se concentrer sur la saison basket le reste de l’année avec les Huskies. (voir match en intégralité)

DES STATS EN HAUSSE SUR LES 3 ANS SUIVANTS

Tate George parti de Connecticut en 1990 pour les New Jersey Nets, Scott Burrell lui entamait sa deuxième saison avec UConn (1990-1991). Il augmente ses lignes de stats : 12,7 points (44 % aux tirs, 34,3 % à 3-points et 59,2 % aux lancers-francs), 7,5 rebonds, 3,1 passes et 3,6 interceptions en 31 matchs. Les Huskies ont perdu leur titre de champion de Big 12 en s’inclinant au tournoi de cette conférence face au Georgetown de Dikembe Mutombo et Alonzo Mourning : 69-48.

Oublié cette défaite, Burrell jouait son deuxième tournoi NCAA en 1991 après le joli 18-9 en saison régulière. Après avoir éliminé successivement Louisiana State (79-62 au premier tour) et Xavier (66-50 au second tour), les Huskies retrouvaient sur leur route les Blue Devils de Duke. Une fois de plus, l’équipe de Grant Hill, Christian Laettner et Bobby Hurley prenait le dessus sur UConn. Victoire 81-67 en demi-finale régionale.

Pour sa saison junior (1991-1992), Burrell progressa au scoring avec 16,3 points (45,3 % aux tirs, 39,6 % à 3-points et 61,1 % aux lancers-francs). Il les complète avec 6,1 rebonds, 2,9 passes et 2,5 interceptions en 30 matchs. Au Madison Square Garden, son équipe perdait à nouveau leur premier match au tournoi Big 12 : 64-59 après prolongation face à St-John’s. Au premier tour du tournoi NCAA 1992, Burrell moins en vue au scoring l’année précédente au même moment de la saison, réalisa son meilleur match à ce niveau de la compétition. Au premier tour régional Southeast, il score 20 points (9/16 aux tirs) et prend 11 rebonds. Un double-double qui a permis aux Huskies de s’imposer facilement 86-65 face au Nebraska d’Eric Piatkowski le 19 mars 1992. UConn avait donné un coup d’accélérateur dans le match en infligeant un 17-3 pour mener 39-23 à plus de 3 minutes de la mi-temps.

Le 21 mars 1992, au second tour, c’est UConn cette fois-ci qui se faisait étriller sur le score de 78-55 face au Ohio State de Jim Jackson (23 points, 11 rebonds, 6 passes). Burrell s’était montré maladroit dans cette rencontre avec 7 points à 3/13 aux tirs.

Pour la dernière année de son cursus universitaire, Burrell réalisa les même stats que celles de sa saison junior : 16,1 points (41,1 % aux tirs, 34,5 % à 3-points et 76 % aux lancers-francs), 6 rebonds, 2,1 passes et 2,4 interceptions en 26 matchs. Pas de tournoi NCAA pour UConn qui jouait le NIT (National Invitation Tournament) organisé par la MIBA (Metropolitan Intercollegiate Basketball Association). Ce tournoi a été racheté en 2005 par la NCAA qui voyait d’un mauvais œil ce tournoi qui se déroulait en parallèle du tournoi NCAA en mars. UConn avait perdu 90-88 après prolongation face à Jackson State au NIT.

Scott Burrell - Uconn

BURRELL DANS L’HISTOIRE DE LA NCAA

A l’issue de ses quatre années aux Huskies, Burrell rentra dans l’histoire en étant le premier joueur de l’histoire de la NCAA à compiler au moins 1500 points (1562), 750 rebonds (750), 275 passes (293) et 300 interceptions (310). Ses stats globales en 4 ans sont de 13,1 points (42,6 % aux tirs 35,7 % à 3-points et 64 % aux lancers-francs), 6,3 rebonds, 2,5 passes et 2,6 interceptions. 

Burrell confiait qu’il n’y avait pas de transition entre le passage du lycée à la fac : « J’ai juste joué dur. Je n’étais pas la personne la plus doué. J’ai toujours joué dur. Je me consacrai à moi-même, essayant de devenir meilleur ». (source : uconnhooplegends.com)

Après sa carrière NCAA, Burrell rejoint la NBA en étant drafté en 1993 par les Charlotte Hornets en 20ème choix. 5 ans plus tard, il deviendra champion NBA avec les Bulls de Jordan, Pippen, Rodman, Kukoc et Kerr. Au moment da sa draft, UConn accueillait dans ses rangs un certain Ray Allen. Né au Connecticut, cursus scolaire à Hamden, cursus fac à UConn, Burrell est grandement associé à cet Etat. Et cela se poursuivra. Le 13 juillet dernier, il devient le coach de Connecticut non pas des Huskies mais de Southern Connecticut State University. Avant cette nomination, il était coach de la fac de Quinnipiac à Hamden dont l’assistant n’était autre que Tom Moore, son assistant coach à UConn, un poste qui l’avait occupé de 1994 à 2007.

Le match Clemson – Connecticut en 1990

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (360 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.