Breaking News

Andrew Bogut, MVP du championnat du monde junior en 2003

Championnat du monde

Entamant sa 11ème saison NBA, le géant australien Andrew Bogut qui fête ses 31 ans aujourd’hui a été monstrueux il y a 12 ans en sélection nationale. Avec l’équipe d’Australie junior, il remporte le championnat du monde en 2003 en Grèce à Théssalonique en terminant MVP avec un énorme double-double de moyenne. Précisions de Basket Retro. 

Une domination dans la raquette de toute beauté. C’est ce qu’il ressort de la fabuleuse prouesse d’Andrew Bogut, 31 ans en ce 28 novembre. D’origine croate, le champion NBA 2014 avec les Golden State a éclaboussé de son talent en Grèce à Thessalonique à l’occasion du championnat du monde 2003 junior (les moins de 19 ans) qui s‘est déroulée sur 10 jours (10 au 20 juillet 2003). Sous les couleurs de l’équipe nationale australienne, le pivot, drafté en 2005 par Milwaukee en tant que premier choix (seul basketteur australien à l’avoir été d’ailleurs) a été fantastique grâce notamment à son activité intense dans la peinture. Le détail des performances de Bogut en 8 rencontres dont 7-double double :

Première phase de poules (16 équipes réparties en 4 poules de 4 : A, B, C et D)

  • 22 points à 10/14 aux tirs et 2/5 aux lancers-francs, 10 rebonds face à la Turquie, victoire 80-74
  • 25 points à 6/11 aux tirs et 10/12 aux lancers-francs, 24 rebonds face à l’Argentine, victoire 75-57
  • 33 points à 10/14 aux tirs et 2/5 aux lancers-francs, 25 rebonds, 5 passes et 3 contres face à la Corée du Sud, victoire 124-95
Andrew Bogut au championnat du monde junior avec l'Australie en 2003 (c) AFP

Andrew Bogut au championnat du monde junior avec l’Australie en 2003 (c) AFP

Après ces trois victoires australiennes, une deuxième phase de poules est organisée. En fonction des résultats des 16 nations dans cette première phase de poules, ceux-ci sont répartis dans un nouveau groupe de 4 pour jouer trois autres matchs. Ainsi, les 8 nations finissant dans les deux premiers sont réparties dans deux nouvelles poules de 4 (Les deux premiers se qualifient pour les demi-finales) et les 8 autres classés dans les deux derniers de la même manière (pour déterminer les équipes classées de 9 à 16). L’Australie se retrouve dans le groupe E en compagnie de Porto Rico, des Etats-Unis et de la Lituanie. A 19 ans, Bogut continue son festival au scoring et aux rebonds dans cette deuxième phase :

  • 16 points à 6/15 aux tirs et 4/4 aux lancers-francs et 8 rebonds face à la Lituanie, défaite 96-87
  • 18 points à 6/11 aux tirs et 5/9 aux lancers-francs et 12 rebonds face à la Porto Rico, victoire 83-82
  • 22 points à 8/13 aux tirs et 4/4 aux lancers-francs, 18 rebonds et 5 passes face aux Etats-Unis, victoire 106-85

39 POINTS ET 25 REBONDS EN DEMI-FINALE

L’Australie finit premier de la poule E et est la seule équipe hors du continent européen à se qualifier pour les demi-finales. Face à la Croatie, Bogut réalise la quatrième meilleure performance de ce tournoi au scoring en demi avec 39 points à 14/22 aux tirs et 11/13 aux lancers-francs en plus de ses 25 rebonds. Succès 97-84. Les jeunes australiens, surnommés, les Boomers, s’envolent en finale pour y retrouver la Lituanie qu’ils ont croisé en phase de poules. Face aux Lituaniens, Bogut conclut un tout autre match que lors de la première opposition dans ce tournoi. L’ancien pensionnaire de la fac d’Utah score 35 points à 10/16 aux tirs dont 12/17 aux lancers-francs et 14 rebonds. Victoire de 24 points, 126-92. L’Australie est championne du monde junior en 2003. C’est évidemment son meilleur résultat dans cette compétition après la médaille d’argent acquise en 1995 toujours en Grèce mais à Athènes.

L'Australie championne du monde junior en 2003 (c) AFP

L’Australie championne du monde junior en 2003 (c) AFP

Andrew Bogut, meilleur joueur de l’Australie, mérite amplement son titre de MVP en concluant la compétition avec des moyennes de 26,2 points, 17 rebonds, 2,5 passes et 1,5 contre en 8 matchs. Ses stats complètes sur le tournoi sont de 75/128 aux tirs (58,6 %), 55/74 aux lancers-francs (74,3 %), 136 rebonds et 12 contres. Avec un talent pareil, le sélectionneur de l’équipe d’Australie senior Brian Goorjian le convoque pour participer aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004, compétition durant laquelle il finira avec 13,7 points et 9 rebonds en 6 rencontres sur le parquet grec. Il devient alors à 19 ans, le plus jeune basketteur australien de l’histoire de cette nation à participer au JO après Andrew Gaze.

A noter également que des joueurs bien connus en Europe et de la NBA ont participé à ce tournoi : Linas Kleiza (Lituanie), Sofoklís Schortsanítis (Grèce), Deron Williams (USA), JJ Redick (USA), JJ Barea (Porto Rico).

Crédit photo Une : Sporting News

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (374 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.