Breaking News

Jacques Perrier, un des héros tricolores des JO de 1948 est décédé à l’âge de 90 ans

France

Véritable pionnier du basket français, Jacques Perrier nous a quitté le 23 juin à l’âge de 90 ans. Médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de 1948, cet arrière d’1,78 m a fait les beaux jours de l’Equipe de France à la fin des années 40 et au début des années 50. Hommage.

Né le 12 octobre 1924 à Bagnolet, Jacques Perrier a tout d’abord évolué sous les couleurs des Hirondelles des Coutures, un patronage paroissial catholique affilié à la Fédération sportive de France (FSF), lui permettant de devenir champion de France militaire en 1947. Vif, rapide, gros intercepteur, un drible « du tonnerre », comme on disait à l’époque. C »était un peu notre Bob Cousy à nous.

Jacques Perrier (c) FFBB

Jacques Perrier (c) FFBB

Avec l’Equipe de France, Jacques Perrier a souvent été intronisé dans le cinq de départ des tricolores. Il participe aux Championnats d’Europe de 1946 et 1947, terminant respectivement aux quatrième et cinquième places. En 1948, aux Jeux olympiques de Londres, l’équipe de France dirigée par Robert Busnel décroche la médaille d’argent. On doit notamment à Jacques Perrier un buzzer beater du milieu du terrain en quart de finale contre le Chili sur le score de 53 à 52, permettant à la France de continuer son chemin vers la finale. En demi-finale, la France bat le Brésil  sur le score de 43 à 33, grâce aux 16 points de René Derency. Mais contre des américains totalement intouchables, Jacques Perrier et les siens chutent en finale sur le score de  65 à 21.

Honorant à 50 reprises le maillot bleu de 1946 à 1952, Jacques Perrier totalise 354 points en équipe de France soit 7,0 points de moyenne dont une pointe à 32 unités.

Dans les années 5o, il fut entraîneur national de la Fédé des patros (FSF) de 1947 à 1956. Il oeuvra pour mettre à bas l’infâme « ripopo » pour faire adopter le « shoot en extension ». C’est plus en formateur, adepte d’un basket « moderne », qu’en tant que joueur qu’il fut un pionnier. Chevalier de l’Ordre national du Mérite le 12 mai 1999, il est élu à l’Académie du Basket en 2006 et reçoit la médaille Robert Busnel en 2008,  la plus haute distinction de la FFBB.

En ce moment si douloureux, Toute l’équipe de Basket Retro adresse à la famille et aux proches de Jacques Perrier ses sincères condoléances.

SON PALMARÈS

  • Champion de France militaire en 1947 (en tant que joueur) ;
  • Champion de France UFOLEP en 1963 (en tant qu’entraîneur).
  • 50 sélections En Equipe de France entre 1946 et 1952
  • Médaille d’argent aux Jeux olympiques de 1948 à Londres.
  • Médaille d’or de la FFBB en 1949
  • Médaille de bronze de la Jeunesse et des Sports en 1949
  • Chevalier de l’Ordre national du Mérite en 1999
  • Membre de l’Académie du basket-ball français en 2006
  • Médaille Robert Busnel en 2008

Crédits photos : FFBB/Presse Sports

Montage Une : Jonathan Sevaux

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (757 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.