Breaking News

Kemba Walker, meilleur joueur de la March Madness 2011 avec Connecticut

NCAA March Madness History

Kemba Walker, champion NCAA en 2011 avec Connecticut (c) europebasketball.net

A quelques jours du Final Four NCAA, Basket Rétro vous propose de revenir sur les grands moments de cette période phare du basket universitaire outre-Atlantique. Retour aujourd’hui sur la victoire des Huskies de Connecticut en 2011 sous l’impulsion de leur meneur Kemba Walker, élu MOP du tournoi. Détails.

Ce n’est sans doute pas le plus beau match au niveau des points marqués de toute l’histoire des finales NCAA. Mais avec moins de 60 points inscrits, cela a suffi à l’université de Connecticut dit U-Conn pour battre celle de Butler 53-41 grâce aux 16 points de Kemba Walker, joueur actuel des Hornets de Charlotte. Au Reliant Stadium de Houston le 4 avril 2011, les Huskies ont décroché à ce moment-là leur troisième titre national après celui de 1999 et 2004. Walker et ses coéquipiers ont limité le pourcentage de tirs de leurs adversaires : 18,8 %, pire taux dans une finale NCAA. Ces trois titres des Huskies ont été tous remportés par le coach Jim Calhoun.

KEMBA WALKER DONNE A CONNECTICUT SON 3EME TITRE NCAA EN 2011

Malgré son horrible pourcentage aux tirs en finale (5/19), Walker a été le principal artisan du beau parcours de sa fac lors de la phase finale du tournoi NCAA en 2011 :

  • Huitième de finale régional Ouest : 18 points, 8 rebonds, et 12 passes (victoire de Connecticut sur Bucknell 81-52)
  • Quart de finale régional Ouest : 33 points soit près de la moitié des points de son équipe, 6 rebonds, 5 passes (victoire de Connecticut sur Cincinnati 69-58)
  • Demi-finale régionale Ouest (Sweet Sixteen) : 36 points (dont le tiers à 3 points), 3 rebonds et 3 passes (victoire de Connecticut sur San Diego State 74-67)
  • Finale régionale Ouest (Elite Eight): 20 points, 4 rebonds et 7 passes (victoire 65-63 de Connecticut sur Arizona)
  • Demi-finale nationale : 18 points, 6 rebonds et 7 passes (victoire de Connecticut 56-55 face à Kentucky)
  • Finale nationale : 16 points, 9 rebonds

Walker confiait après ce succès final : « C’était dur de shooter en première mi-temps. Mais en deuxième période, nous nous sommes unis les uns les autres. Nous nous sommes dits entre nous que nous allions prendre des tirs et c’est ce que nous avons fait. Nous étions inarrêtables. C’est pourquoi nous sommes champions nationaux. Nous sommes la meilleure équipe du pays ». (source : espn.com)

Kemba Walker vainqueur du tournoi NCAA 2011 avec ses coéquipiers de Connecticut (c) USA Today - Robert Deutsch

Kemba Walker vainqueur du tournoi NCAA 2011 avec ses coéquipiers de Connecticut (c) USA Today – Robert Deutsch

KEMBA WALKER MOP DE 2011

Sur les six matchs de phase finale, Kemba Walker a tourné à 23,5 points, 6 rebonds et 5,6 passes. Il reçoit fort logiquement le trophée de MOP à l’issue du Final Four NCAA 2011. Sur l’ensemble de la saison universitaire 2010-2011, il est quasiment sur les mêmes bases statistiques : 23,4 points, 5,2 rebonds et 4,3 passes.

Le classement des nominés au titre de MOP est opéré sur la base d’un calcul simple. Le joueur qui obtient cette distinction est celui dont la somme des moyennes de points, rebonds et passes décisives sur l’ensemble du tournoi NCAA est la plus élevée, tournoi de conférence compris. Si l’on additionne uniquement les moyennes de Kemba Walker sur les six matchs de phase finale du tournoi NCAA, on obtient 30,9.

Parmi les stars NBA, passées par la case universitaire, qui ont conquis ce titre distinctif figurent donc au côté de Kemba Walker, Magic Johnson, Isiah Thomas, Patrick Ewing, Rip Hamilton, Carmelo Anthony et Joakim Noah. Le titre n’est pas attribué forcément à un joueur ayant remporté le titre NCAA. Ce fut le cas avec Hakeem Olajuwon avec Houston en 1983.

BUZZER BEATER GAGNANT AU TOURNOI BIG EAST

Avant d’atteindre la finale nationale, Connecticut a dû se qualifier pour la phase finale du tournoi NCAA en passant par le tournoi de conférence de la Big East. Et Walker a inscrit un panier au buzzer en quart de finale de celui-ci dans le mythique Madison Square Garden. Le meneur, placé en tête de raquette, a entraîné son défenseur adverse sur le côté gauche de celle-ci en exécutant un cross-over couplé à une feinte de corps. Il a enchaîné à cet instant un lumineux step-back jumper fadeaway et le ballon est rentré dans le panier. Une action magnifique quand on revoit les images à plusieurs reprises. Victoire 76-74 de son équipe. Walker a fini la rencontre avec une belle feuille de stats : 24 points, 5 rebonds et 5 passes. En finale, sa fac gagne en finale du tournoi Big East face à Louisville (69-66) avec 19 points de Walker.

Kemba Walker et son shoot au buzzer face à Pittsburgh en quart de finale de la Big East Conference (c) Pam Chvotkin

Kemba Walker et son shoot au buzzer face à Pittsburgh en quart de finale de la Big East Conference (c) Pam Chvotkin

Kemba Walker a été monumental lors des phases finales de la Big East Conference. Ces stats ci-dessous :

  • 26 points, 7 rebonds et 5 passes (au premier tour de la phase finale Big East Conference)
  • 28 points, 6 rebonds et 3 passes (au deuxième tour de la phase finale Big East Conference)
  • 24 points, 5 rebonds et 5 passes (en quart de finale de la phase finale Big East Conference)
  • 33 points, 12 rebonds et 5 passes (en demi-finale de la phase finale Big East Conference)
  • 19 points, 3 rebonds et 3 passes (en finale de la phase finale Big East Conference)

Ses moyennes statistiques lors de ces cinq matchs : 26 points, 6,6 rebonds et 4,2 passes.

Quelques mois plus tard après le sacre universitaire, Walker quitte la NCAA pour la NBA où l’équipe de Charlotte le drafte en 9ème position en 2011 le 24 juin 2011.

SON BUZZER BEATER EN DEMI-FINALE DE LA BIG EAST

SYSTEME COMPLEXE DES PHASES FINALES DE LA BIG EAST CONFERENCE

Afin de mieux comprendre le parcours de Connecticut jusqu’au titre national remporté, voici ci-dessous le système des phases finales de la Big East Conference. Le champion de cette Conférence accède ensuite au tournoi régional Ouest du pays. Le vainqueur de celui-ci rejoint le Final Four national réunissant les champions des quatre régions des Etats-Unis de 2011 : Est, Ouest, Sud-Est, Sud-Ouest.

  • Jouant 18 matchs de saison régulière dans la conférence Big East, Connecticut a fini neuvième au classement les obligeant à jouer un match éliminatoire réunissant les équipes classés de 9 à 16.

Le classement de la Conférence Big East à l’issue de la saison régulière:

(1) Pittsburgh : 15-3 qualifié pour les quarts de finale de la phase finale Big East
(2) Notre Dame: 14-4 qualifié pour les quarts de finale de la phase finale Big East
(3) Syracuse: 12-6 qualifié pour les quarts de finale de la phase finale Big East
(4) Louisville: 12-6 qualifié pour les quarts de finale de la phase finale Big East
(5) St John: 12-6 Qualifié pour le 2e tour : a rencontré une équipe qualifiée du 1er tour (celle classé entre 9e et 16e)
(6) Cincinnati: 11-7 Qualifié pour le 2e tour : a rencontré une équipe qualifiée du 1er tour (celle classé entre 9 e et 16e)
(7) West Virginia : 11-7 Qualifié pour le 2e tour : a rencontré une équipe qualifiée du 1er tour (celle classé entre 9e et 16e)
(8) Georgetown : 10-8 Qualifié pour le 2e tour : a rencontré une équipe qualifiée du 1er tour (celle classé entre 9e et 16e)
(9) Connecticut : 9-9 a rencontré au premier tour le 16e de la Big East
(10) Villanova : 9-9 a rencontré au premier tour le 15e de la Big East
(11) Marquette : 9-9 a rencontré au premier tour le 14e de la Big East
(12) Seton Hall : 7-11 a rencontré au premier tour le 13e de la Big East
(13) Rudgers : 5-13 a rencontré au premier tour le 12e de la Big East
(14) Providence : 4-14 a rencontré au premier tour le 11e de la Big East
(15) South Florida : 3-15 a rencontré au premier tour le 10e de la Big East
(16) De Paul : 1-17 a rencontré au premier tour le 9e de la Big East

Remarques : dans la première colonne, entre parenthèses, la position au classement de la fac en saison régulière et son bilan

Match du premier tour en présence des équipes de saison régulière classées de 9 à 16

  • DePaul (16) – Connecticut (9): 71-97
  • South Florida (15) – Villanova (10) : 70 -69
  • Providence (14) – Marquette (11): 66-87
  • Rudgers (13) – Seton Hall (12) : 76-70

Match du second tour en présence des équipes de saison régulière classées de 5 à 8 + les vainqueurs des matchs du premier tour :

  • Connecticut (9) – Georgetown (8) : 79-62
  • Marquette (11) – West Virginia (7) : 67-61
  • South Florida (15) Cincinnati (6): 61-87
  • Rutgers (13) – St John’s (5): 63-65

Quart de finale en présence des équipes de saison régulière classées de 1 à 4 + les vainqueurs des matchs du second tour :

  • Connecticut (9) – Pittsburgh (1) : 76-74
  • John (5) – Syracuse (3): 73-79
  • Marquette (11) – Louisville (4): 56-81
  • Cincinnati (6) – Notre Dame (2) : 51-89

Demi-finale du tournoi Big East Conférence :

  • Connecticut (9) – Syracuse (3) : 76-71
  • Louisville (4) – Notre Dame (2) : 83-77

Finale du tournoi Big East Conference

  • Connecticut (9) – Louisville (4) : 69-66

MIX DES PLUS BELLES ACTIONS DE KEMBA WALKER

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (361 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.