Breaking News

[Dossier] Les joueurs les plus transférés de l’histoire de la Ligue

Dossiers

Dans l’histoire de la ligue, ils sont sept à avoir été transférés au moins sept fois. Un classement dominé par Chris Gatling et Billy Owens qui ont été échangés à huit reprises.

CHRIS GATLING (8 transferts)

Lire son portrait

Médaillé de bronze lors du championnat du monde 1990, Chris Gatling a été sélectionné en 16ème position de la draft 1991 par les Warriors où y il passa les quatre premières années de sa carrière (13.7 pts et 7.6 rebonds lors de sa dernière saison). Après cela, Gatling sera baladé d’équipes en équipes pour un total de 8 trades et une fin de carrière à Moscou. Il terminera avec des moyennes en carrière de 10.3 points et 5.3 rebonds par match et un pourcentage de réussite aux tirs de 51,3%.

Les transferts : Golden State à Miami, Dallas à New Jersey, New Jersey à Milwaukee, Milwaukee à Orlando, Orlando à Denver, Denver à Miami, Miami à Cleveland, Cleveland à Miami.

Gatling aura même été transféré avant son arrivée en NBA puisque son tour de draft avait été échangé en 1990 par Philadelphie en échange de Manute Bol.

BillyBILLY OWENS (8 transferts)

Lire son portrait

Blessé au genou dès sa deuxième saison en NBA, Billy Owens, star universitaire et drafté en 3ème position en 1991, n’a jamais eu le succès espéré. Après quelques bonnes saisons aux Warriors et au Heat, Owens ne deviendra qu’un simple bon joueur de complément et sera transféré 8 fois au cours d’une carrière qu’il termina en 2001 avec des stats de 11.7 pts et 6.7 rbds en 600 matchs joués.

Les transferts : Sacramento à Golden State, Golden State à Miami, Miami à Sacramento, Seattle à Orlando, Orlando à Philadelphie, Philadelphie à Golden State, Golden State à Milwaukee, Milwaukee à Detroit.

DON MACLEAN (8 transferts)

Drafté à la 19ème place en 1992 par Detroit, Don MacLean a été immédiatement transféré le soir de la draft à Washington, seule équipe où il restera plus d’une saison. MIP en 1994 (18.2 points et 6.2 rebonds) MacLean n’a finalement joué que 9 saisons en NBA pour 319 matchs et 10.9 points de moyenne.

Les transferts : Detroit à Los Angeles (Clippers), Los Angeles (Clippers) à Washington, Washington à Denver, Philadelphie à New Jersey, New Jersey à Seattle, Seattle à Orlando, Orlando à Houston, Miami à Toronto.

JOE SMITH (7 transferts)

Seul numéro 1 de la draft de cette liste, Joe Smith a connu une carrière en dent de scie mais longue de 16 années. Au total, il a joué plus de 1000 matchs pour 10.9 points et 6.4 rebonds de moyenne.

Les transferts : Golden State à Philadelphie, Minnesota à Milwaukee, Milwaukee à Denver, Denver à Philadelphie, Chicago à Cleveland, Cleveland à Oklahoma City, New Jersey à Los Angeles (Lakers).

otis4OTIS THORPE (7 transferts)

Lire son portrait

All Star (1992) et champion NBA (1994) avec les Rockets, Otis Thorpe a passé sept ans du côté de Houston avant de voyager un peu partout en NBA. En 17 saisons NBA, il aura connu 9 franchises différentes pour des moyennes en carrière de 14.0 points et 8.2 rebonds par match. Il fait partie des meilleurs rebondeurs de l’histoire de la ligue avec plus de 10 000 prises.

Les transferts : Sacramento à Houston, Houston à Portland, Portland à Detroit, Detroit à Vancouver, Vancouver à Sacramento, Sacramento à Washington, Miami à Charlotte.

SAM CASSELL (7 transferts)

Lire son portrait

Triple champion NBA et All Star en 2004, Sam Cassell a lui aussi beaucoup voyagé. En 15 années de carrière, « le chinois » a joué pour les Rockets, les Suns, les Mavs, les Nets, les Bucks, les Wolves, les Clippers et les Celtics. En 993 matchs joués, Cassell affiche des moyennes de 15.7 points et 6 passes par match.

Les transferts : Houston à Phoenix, Phoenix à Dallas, Dallas à New Jersey, New Jersey à Milwaukee, Milwaukee à Minnesota, Minnesota à Los Angeles (Clippers), Boston à Sacramento.

JIM JACKSON (7 transferts)

Sélectionné en 4ème position de la draft 1992 par Dallas, Jim Jackson a connu un début de carrière très prometteur avec les Mavs où il formait un trio redoutable avec Jamal Mashburn et Jason Kidd. Très bon scoreur, Jackson terminera même la saison 1994-95 avec 25.7 points de moyenne (seulement 51 matchs joués). Transféré au milieu de la saison 1996-1997 aux Nets après une embrouille avec Kidd, Jackson continuera à marquer beaucoup de points mais n’arrivera plus jamais à s’imposer dans une franchise. Au cours de ses 14 saisons NBA (14.3 points de moyenne), ce dernier aura fait partie de 12 équipes différentes.

Les transferts : Dallas à New Jersey, New Jersey à Philadelphie, Portland à Atlanta, Atlanta à Cleveland, Houston à New Orleans, New Orleans à Phoenix.

Crédits photo ; NBAE/Dime Magazine

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (751 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.