Breaking News

ITW Patrice Dumont – Partie 2 : « Je garde plein de souvenirs de matchs commentés »

Comme prévu chers lecteurs, voici ci-dessous la deuxième partie de notre interview avec Patrice Dumont. L’ancien directeur de la rédaction à Eurosport a abordé son travail de journaliste et nous a fait partager ses meilleurs souvenirs de son métier. A vos marques, prêts, lisez. 

(c) Telesphère

(c) Telesphère

BR : Vous avez pas mal commenté des matchs pour le Groupe Canal : Ligue Féminine de Basket, Pro A, championnat d’Europe, Euroligue. Parmi tous ceux-là, avez-vous le souvenir d’un match particulier ?

PAD : Il y en a plein entre Eurosport et Canal. Je ne crois pas qu’il y ait une compétition de basket que je n’ai pas commenté. J’ai fait la NBA, l’Euroligue masculine et féminine, la Pro A, la Pro B, la Coupe de France, le All Star Game LNB, l’Eurocoupe. Plein de matchs m’ont marqué. Je me rappelle d’une très très belle demi-finale d’Euroligue 2010 à Paris-Bercy qui n’était pas le match le plus passionnant. Il y avait le Partizan Belgrade qui n’était pas loin de gagner sa place en finale contre Olympiakos. Elle ne gagne finalement pas. Et c’était le Barcelone qui avait gagné la finale contre les Grecs.

Je retiens aussi la victoire en 2004 aux JO d’Athènes avec la victoire de l’Argentine qui, à la fin du match, monte sur la table officielle qui rend l’âme.  Il y a aussi les JO de 2000 à Sydney et la finale de l’Equipe de France. Je ne la commentais pas mais j’étais situé en face du banc. Il y a aussi Montpellier qui bat Bourges en finale de la LFB en 2013 lors du match 1. C’est compliqué de sortir un match en particulier. Il y en a énormément.

BR : Vous avez commenté le basket au sein du Groupe Canal. Un mot sur les personnes que vous avez côtoyé : David Cozette, George Eddy, et Jacques Monclar. Ce sont 3 personnages extraordinaires dans leur manière de commenter les rencontres. Avez-vous une anecdote à nous faire partager ? J’imagine que c’était un régal de travailler avec eux.

PAD : Oui j’étais très heureux d’avoir travaillé avec eux. Avec George, on avait déjà travaillé ensemble à Eurosport, quand cette chaîne faisait partie du Groupe Canal. J’apprécie beaucoup George qui est sympa, facile de contact. J’ai d’excellents souvenirs avec lui en commentant à peu près de tout : Pro A, NBA, Euroligue. Ensemble, on avait commenté le All Star Game de l’Euroligue Féminine. Pour mémoire, à la fin de ce match, il y avait zéro faute. C’est dire que ce n’était pas le match le plus passionnant de l’année. Avec Jacques aussi, on a commenté plein de choses dont 3 éditions du All Star Game en France. On animait aussi son blog sur Canal. Ce sont des gens avec qui j’ai aimé bossé. J’ai bossé avec David il y a très longtemps pour une émission qui l’avait lancé sur Eurosport : Dunk & Stat. J’ai participé à Lundi Basket mais c’était plus l’émission conçu par David.

Patrice Dumont aura passé cinq belles années au sein du Groupe Canal (2003-2008). Il aura couvert tous les baskets notamment au côté de David Cozette, George Eddy et Jacques Monclar

Patrice Dumont aura passé cinq belles années au sein du Groupe Canal (2003-2008). Il aura couvert tous les baskets notamment au côté de David Cozette, George Eddy et Jacques Monclar.

BR : Quels joueurs avez-vous interviewé et qui vous a le plus marqué ?

PAD : Il y en a une qui m’a marqué dans des conditions particulières. Lors de la saison 2000-2001, c’est à ce moment là qu’il y a scission entre l’ULEB et la FIBA. On se retrouve alors avec deux compétitions bizarres lors de cette saison : l’ULEB a toujours son Euroligue et la FIBA lance une nouvelle compétition avec la Suproligue. Ce sont des bons souvenirs avec ce quiproquo à l’époque où il y avait les Boris Diaw, les frères Pietrus. Lors de la finale de la Suproligue à Paris-Bercy, avec la victoire du Maccabi Tel-Aviv, il y avait un envahissement du terrain. Pour faire l’interview de Nate Huffman, le MVP de la finale, je me retrouve à genoux sur une table en lui tendant le micro. On était emporté par la foule. C’était une interview assez acrobatique.

BR : Comment préparez-vous pour commenter un match ? Quel est votre méthode ?

PAD : A chacun sa méthode. La mienne est assez classique. Quand le match a lieu dans l’après-midi ou en soirée, je vais aller voir les entrainements du matin. J’aime bien sentir l’ambiance, voir si les joueurs sont concentrés, ca nous permet d’échanger avec le coach, de lui parler, de récupérer deux ou trois infos. C’est quelque chose que j’aime bien faire. Après cela, on se retrouve à déjeuner avec les gens concernés par le match, pour travailler sur le conducteur et la façon dont on va retransmettre le match. L’après-midi, je revois les compositions d’équipes, les fiches, les dernières infos. Ensuite la petite sieste. Et puis j’arrive 1h30 avant le match dans la salle pour être prêt.

« En interviewant Nate Huffman, je me retrouve à genoux sur une table en lui tendant le micro. On était emporté par la foule. C’était une interview assez acrobatique ».

BR : Vous avez commenté bon nombre de matchs. Quelle différence faites-vous dans l’évolution du basket masculin et féminin au niveau du jeu ? Avez-vous senti cette différence d’évolution dans le jeu ?

PAD : C’est un peu comme les photos de famille. On se rend pas compte forcément des évolutions. Mais quand on est dedans, et qu’on revoit ces photos, forcément ça évolue. On se dit c’est vrai quelle tête j’avais, c’est quoi cette coupe de cheveux. Le mec était moins balèze etc etc… Je trouve que ça fonctionne plus comme ça. C’est comme quelqu’un qui se voit tous les jours dans le miroir. On voit qu’il prend quelques cheveux blancs mais il ne s’en rend pas trop compte qu’il change. Je sais pas si vous comprenez ce que je veux dire. Evidemment le sport change mais on ne s’en rend pas compte sauf quand on s’arrête et qu’on regarde 2 ans ou 5 ans ou 10 ans en arrière.

Patrice Dumont présente au côté d'Edwige Lawson-Wade l'émission Dans Le Cercle (c) basketyvelines.com

Patrice Dumont présente au côté d’Edwige Lawson-Wade l’émission Dans Le Cercle (c) basketyvelines.com

BR : Vous êtes aussi présentateur de l’émission sur le basket féminin diffusé sur le net tous les mois « Dans Le Cercle ». Comment vous êtes vous retrouvé impliquer dans ce projet ?

PAD : J’ai pas mal couvert le basket féminin avant que ce soit à la mode. On ne prépare pas un match de basket féminin différemment. Un match de basket reste un match de basket avant d’être féminin. C’est une expression différente du sport. J’ai toujours aimé le sport féminin et le basket en particulier. En fait les dernières saisons je me suis dit qu’on pourrait utiliser Edwige Lawson Wade comme consultante. Et je lui ai proposé ce poste de consultante pour commenter ainsi l’Open LFB il y a deux ans. Elle était encore en activité. On l’a testé pour la première fois. C’était concluant et quelques mois après, je lui ai proposé de travailler pour nous aussi sur le All Star Game. J’ai fait la même chose avec « Caps » (ndlr : Celine Dumerc) d’ailleurs. Quand Edwige a pris sa retraite et pris ses responsabilités au sein de la Ligue, elle avait une idée de monter une petite émission. Elle m’a appelée pour ce projet en me demandant ce que j’en pensais. (voir teaser de l’émission à la fin de l’entretien)

BR : Comment préparez-vous cette émission mensuelle ?

PAD : Il y a plusieurs pôles. En ce qui concerne la validation et les choix des sujets, cela passe par la Ligue. C’est facile car Edwige fait partie de la Ligue. On a donc un cahier des charges. L’idée est de faire le tour de tous les clubs : portrait de joueuses, présentation de clubs. On parle aussi de la LF2. Edwige réfléchit au sujet et à comment le traiter. Elle travaille avec un cadreur qui tourne pas mal avec elle à Montpellier. Une fois qu’on a lancé les sujets, on les valide. On essaie de trouver un équilibre entre l’actu et l’intemporel. Il faut qu’on soit dans l’actu mais pas trop. Sinon on n’est vite obsolète. Ca se passe donc avec la Ligue, Edwige, la boite de production avec laquelle elle travaille à Montpellier, moi, une autre boite de prod avec laquelle on tourne les plateaux et finalise l’émission.

« Dans le Cercle ? Edwige Lawson-Wade m’a appelé pour ce projet ».

BR : Quel bilan faites-vous de cette émission ? Peut-on mesurer l’audience des personnes qui voient ces émissions ? J’imagine que vous avez des retours positifs de la Ligue et des clubs.

PAD : On peut mesurer oui. On voit en partie combien de gens « consomment » nos vidéos. Je sais pas si c’est fiable. Y a des écarts étonnants. Je n’ai pas toutes les données. Les retours ont été très positifs et c’est très satisfaisant. Au départ Edwige avait réfléchi pour qu’on soit plus simple. Je lui ai dit de faire quelque chose et qui soit suffisamment qualitatif et valorisant pour tout le monde, que le rendu soit satisfaisant. Bien sur, on aimerait avoir plus de moyens pour faire plus de choses. Et faire encore une émission plus aboutie. Et même peut être plus récurrente et pas qu’une fois par mois mais deux fois par mois. Pour une saison 1, on est satisfait du résultat. Et les retours sont bons.

Propos recueillis par Richard Sengmany

Merci beaucoup à Patrice Dumont de nous avoir accordé de son temps pour ce bel entretien. Bonne continuation à lui. Chers lecteurs, restez surfer sur Basket Rétro. Pleins de nouveaux articles vous attendent.

Retrouvez la première partie de l’interview avec Patrice Dumont en cliquant ci-contre : Partie 1

Retrouvez les autres entretiens exclusifs de Basket Rétro en cliquant sur : interviews  » le basket vu par « 

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (365 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

4 Comments on ITW Patrice Dumont – Partie 2 : « Je garde plein de souvenirs de matchs commentés »

  1. J’adore l’anecdote de l’itw acrobatique ^^ : « En interviewant Nate Huffman, je me retrouve à genoux sur une table en lui tendant le micro. On était emporté par la foule. C’était une interview assez acrobatique ».

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.