Breaking News

Andre Drummond survole le Rising Stars Challenge

thumb

Pour sa troisième édition, le Rising Star Challenge a tenu toutes ses promesses : du spectacle avec des dunks à gogo, et un score prolifique et serré s’expliquant par un jeu en « tout pour l’attaque » et rien pour la défense.

Le Rising Star Challenge est cet événement réunissant les 18 meilleurs jeunes joueurs de NBA. Jusque 2011, c’était le « rookie game », un match opposant les rookies aux sophomores. Les matchs étant à sens unique, presque toujours remportés par les sophomores, plus expérimenté, la NBA a décidé de mélanger les deux groupes.

De plus, des anciennes gloires de NBA viennent coacher tout ce petit monde : La Team Shaq (de Shaquille O’Neal) était opposée à la Team Chuq (Charles Barkley) lors des deux premières éditions. Cette année, c’est Grant Hill et Chris Webber qui ont dirigé les débats. Un relatif déséquilibre existait entre les deux équipes : la Team Hill ne comptait que deux rookies sur neuf joueurs (un seul après le forfait de Pero Antic, remplacé par le Sun Miles Plumlee). La Team Webber en comptait 7, avait donc un manque d’expérience par rapport à son adversaire du soir.

Pas de faux suspense : L’équipe de Grant Hill remporte le match sur un score serré de 142 à 136. Dans ce match prolifique, 12 joueurs sur 18 ont atteint la barre des 13 points ou plus. Pour la Team Webber, Tim Hardaway Jr aura tout tenté avec 36 points (12/23 dont 7/16 à trois points), ce qui en fait le meilleur scoreur du match. Mais en face, deux joueurs ont tenu la baraque d’Hill : Dion Waiters, 31 points à 10/14 aux tirs, et surtout Andre Drummond qui réalise un double double-double.

Le sophomore de Detroit a littéralement marché sur la rencontre : 30 points à 12/21 et 25 rebonds (dont 14 rebonds offensifs!!), ce qui en a fait le MVP de la rencontre. À lui seul, il a capté presque autant de rebonds que l’équipe adverse qui n’en a eu que 28 au total.

Andre-Drummond-MVP

Les statistiques d’équipe sont assez impressionnantes également : la Team Hill a réussi 54 shoots sur 93, contre 58/103 pour leurs adversaires. Ils ont eu une plus grande réussite derrière l’arc, avec 11 tentatives converties sur 26, contre 12/42 pour les joueurs de Webber. Mais la différence s’est faite aux lancers francs, avec un joli 23/28 pour la Team Hill, qui remporte donc ce match.

De telles statistiques sont synonymes de jeu très rapide, de shoots à gogo et de quelques dunks pour faire le show. Après tout, c’est bien le but : permettre aux joueurs de s’éclater et aux spectateurs d’en profiter.

LA FEUILLE DE MATCH

TEAM HILL

Sta1

TEAM WEBBER

Sta2

LES HIGHLIGHTS

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Antoine Abolivier (85 Articles)
Tombé dans le basket en découvrant Tony Parker et Boris Diaw. Passionné par tout ce qui touche à son histoire que ce soit le jeu, la culture ou les institutions. Présent sur twitter, @AAbolivier

2 Comments on Andre Drummond survole le Rising Stars Challenge

  1. Tout s’explique ! C’est dont pour ça que tu as regardé le match :p Tu devais rédiger cet article ^^ Blague a part, dommage pour l’horaire, je l’aurais bien regardé sinon mais je me rattraperais dimanche pour le match des étoiles 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.