Breaking News

[Hommage] Conrad McRae, mon père

Hommage

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Disparu brutalement, il y a 20 ans, sur un parquet de Summer League, Conrad McRae aurait eu 49 ans ce 11 janvier. L’intérieur new-yorkais forma avec Ricky Winslow l’une des paires états-uniennes les plus spectaculaires du championnat de France de ces dernières décennies. Sa fille, Valentine, a choisi Basket Rétro pour lui rendre hommage.

Au début de la saison 1994-1995, les supporteurs de l’Elan béarnais voient débarquer un véritable showman, capable du haut de ses 2m11 de dunker sur tout ce qui a le malheur de se présenter face à lui.

Drafté par les Bullets de Washington au second tour de la draft 1993, Conrad McRae sort alors d’une saison plutôt réussie en Turquie au Fenerbahçe et va conduire avec son compatriote Ricky Winslow, l’Elan béarnais jusqu’à la finale des playoffs LNB 1995, perdue 3 manches à 1 face à Antibes. En une seule saison de l’Hexagone, Conrad McRae aura indéniablement marqué les esprits par son jeu débridé et ses dunks ravageurs.

Il poursuit ensuite sa carrière en Europe passant par l’Italie, la Grèce et de nouveau la Turquie, toujours dans l’espoir de rejoindre la NBA. C’est pourquoi, il participe à plusieurs reprises à la Summer League persévérant dans son désir de rejoindre la Grande Ligue malgré les recommandations de médecins lui conseillant de mettre un terme à sa carrière professionnelle après lui avoir décelé des problèmes cardiaques. C’est ainsi qu’il s’effondre sur le terrain d’Orlando lors d’un entrainement le 10 juillet 2000.

Le 11 janvier prochain, Conrad McRae aurait fêté ses 49 ans. À cette occasion, sa fille Valentine lui rend hommage :

Papa,
 20 ans déjà.

J’avais quatre ans quand tu es parti. Tu me manques terriblement tu sais. Mes souvenirs de toi papa sont flous. Mais ne t’inquiète pas. À travers chaque témoignage j’ai pu connaitre ta personnalité et ton talent.

Tu m’as transmis ta force et ta volonté de réussir. À mes yeux tu es un homme exceptionnel. Bien que tu ne sois pas à mes côtés, ta petite fille Elaïna apprendra bientôt à te connaître aussi ; elle va découvrir le basketteur que tu étais. Elle n’a qu’un an. Mais bientôt je lui dirais et lui montrerais toutes les photos et les vidéos que j’ai regardé tant de fois. Elle verra ton sourire quand tu jouais avec cette balle orange. Puis elle comprendra que son grand-père savait très bien jouer au basket.

Je lui dirais que l’on t’appelait Mc Nasty à cause de tes sauts rapides et tes fameux contres. ; que l’on te décrivait comme un ovni a l Elan Béarnais grâce à tes spéciaux dunk arrière à deux mains.

Papa, est-ce que tu sais aussi que chaque année ta mémoire est honoré avec des tournois organisés en ton nom, à New York, chez toi ? Et en 2016, ton ancienne école t’a rendu hommage et le nouveau gymnase porte ton nom. Je suis si fière de toi.

Je t’aimerais toujours papa.

Valentine 

Crédits photos : Valentine McRae

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Julien Hector (39 Articles)
aime les vieux grimoires surtout quand ils parlent de basket et de l'ALM Evreux Basket !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.