Breaking News

Monaco – 29 septembre 1990 : la première victoire de la JDA Dijon dans l’Elite

France

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Alors que la JDA Dijon s’apprête à disputer sa deuxième demie-finale de son histoire ce samedi à Monaco, l’histoire nous apprend que le club Bourguignon a remporté sa toute première victoire dans l’Elite du basket français dans la Principauté le 29 septembre 1990. 

Après de longues années d’échecs et de déceptions, la JDA Dijon a enfin obtenu le Graal tant attendu. Le 23 mars 1990, les hommes de Dominique Roux ont arraché une victoire précieuse à Nancy dans le cadre du championnat de France Nationale 1B. 113 – 97, seize points d’écart qui permirent à la JDA d’accéder à la Nationale 1 A (devenue la Pro A en 1993) Une juste récompense après tant d’années de patience pour les centaines de supporters qui ont fait le déplacement en Lorraine . Avec leurs cœurs et leurs tripes, les Dijonnais ont maîtrisé les Nancéiens dans le sillage d’un grand David Henderson, auteur de 41 points et 9 rebonds  accompagné de Curtis Berry avec 24 points et 10 rebonds. Pau-Orthez, CSP Limoges, ASVEL, Le Mans, Antibes… les grands noms de l’élite du basket Français les attendaient de pied ferme et ne comptaient pas faire de cadeau au rookie.

DES DÉBUTS DIFFICILES 

Le grand Billy Goldwin au Palais des Sports de Dijon @ BP

Et si les deux premières journées de la JDA parmi les grands ressemblèrent fort à un bizutage en règle, elles montrèrent aussi que le petit nouveau ne venait pas en victime consentante. Le premier déplacement des Dijonnais les offrait aux griffes de l’ours des Pyrénées. Face au quatrième de la saison précédente, Orthez, la JDA découvrait d’entrée de jeu la différence qui pouvait exister entre un promu et un habitué des joutes européennes. Malgré les 26 points de Billy Goldwin et les 28 points de Curtis Berry, la JDA quitta pourtant le Béarn vaincue, mais tombée avec les honneurs sur le score de 105-90. Si l’écart fut moindre lors de la deuxième journée, 86-90, la défaite contre les Montpelliérains avait le goût amère d’une défaite à domicile. Les supporters Bourguignons espéraient bien sûr une victoire pour cette première au Palais des Sports, mais la prestation de leur équipe et les 11 rebonds de Curtis Berry pouvaient laisser envisager des lendemains plus joyeux.

PREMIÈRE VICTOIRE DE LA JDA A MONACO

Ils n’ont pas patienté très longtemps avant de voir les joueurs dijonnais exulter sur le parquet. En effet, dés la troisième journée, le 29 septembre 1990, la JDA ramenait de Côte d’Azur sa première victoire au sein de l’Elite du basket français. Score final : 91-102. A Monaco, les Bourguignons se sont offert un souvenir inoubliable. Billy Goldwin, grand artisan de la rencontre avec 32 points et 7 rebonds, s’en souvient encore. A l’issue de la phase aller, les Dijonnais avaient réussi leur pari, en pointant à la 9ème place, avec à leur actif deux précieuses victoires sur le Racing d’Hervé Dubuisson et du Mans. Restait à confirmer lors de la phase retour.

Curtis Berry en action @ BP

Mais la belle histoire de la JDA continua de s’écrire en disposant de l’Elan Bearnais à domicile au Palais des Sports après deux prolongations. Et c’est sur six victoires de rang que les Dijonnais enchaînaient ! Cette phase retour fut l’occasion pour la Jeanne de démontrer toute l’étendue de son talent en alignant 11 victoires en 15 rencontres. C’est sur cette bonne note que la JDA termina sa saison. Bilan de cet exercice 1990-91 ? Une première participation dans l’Elite plus que réussie. Une honorable sixième place qui a récompensé un groupe solidaire et talentueux. Et des victoires plus que surprenantes sur le Racing, Cholet ou encore l’ASVEL.

La saison 1990-91 est resté gravée dans les mémoires par des résultats plus qu’honorable mais aussi par l’engouement qu’ils suscitèrent en Bourgogne. Les nombreux voyages en train organisés par la JDA pour ses supporters pour accompagner son équipe à l’extérieur ont surpris leurs adversaires de Nationale 1 A et attisé la curiosité de Stade 2 qui envoya sur place le sémillant Richard Diot. Pour sa grande première dans l’Elite du basket français, la JDA a montré au grand public que la ville de Dijon était taillée pour le basket français.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (752 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.