Breaking News

Derrick Rose, joyau du lycée Simeon de Chicago (2003-2007)

Derrick Rose - Simeon (c) CHARLES CHERNEY - CHICAGO TRIBUNE PHOTO

Bien avant de fouler les parquets NBA, Derrick Rose s’est montré ultra dominateur lors de ses 4 ans en high school. Le natif de Chicago a fait le bonheur du lycée de Simeon. Retour sur ce chapitre de la vie de D-Rose qui fête aujourd’hui ses 28 ans.

Basket Retro s’était penché sur le titre de MVP acquis à 22 ans par Derrick Rose avec la franchise des Chicago Bulls. Avant de performer sur les terrains NBA, c’est aussi dans un autre coin dans l’Illinois qu’il a aussi brillé sur les terrains. En tant que freshman, D-Rose rejoint à 15 ans l’équipe première junior du lycée de Simeon en 2003, surnommées les Wolverines et coaché à l’époque par Bob Hambric. Une première dans l’histoire de cet établissement alors que la tradition veut que les joueurs de première année ne rejoignent pas l’équipe A directement. Rose, intégrant le roster, reçoit l’interdiction de son entraîneur de parler à la presse jusqu’à son année senior. Il choisit de porter le numéro 25 en hommage à Ben « Benji » Wilson, un joueur prometteur de Simeon assassiné par un gang alors qu’il était joueur senior en 1984.

Surnommé Pooh, pour sa première saison, Rose affiche de belles stats en tant que freshman : 18,5 points, 6,6 passes, 4,7 rebonds et 2,1 interceptions. Hambric se montre indulgent et donne l’opportunité à Rose de joueur au tournoi d’état dans l’équipe première. Le meneur refuse poliment estimant que des joueurs plus louables méritent de jouer à sa place. Simeon conclut la saison 2003 avec 24 victoires en 25 matchs.

L’année suivante, coach Hambric, au lycée de Simeon depuis 1980, est remplacé par Robert Smith, son ancien assistant. Pour son premier match, Rose se met en évidence pour son premier match sous les ordres de son nouveau coach avec 22 points, 7 rebonds et 5 interceptions contre Thornwood High School. Ce jour-là, ce match se joue dans un gymnase rempli en présence des scouts travaillant pour différentes universités, là pour scruter de futurs joueurs NCAA. Sur les 35 matchs joués par Simeon en 2004-2005, Rose accroît ses stats d’une année sur l’autre : 19,8 points, 5,1 rebonds, 8,3 passes et 2,4 interceptions. Il est récompensé pour sa belle saison en étant nommé par le journal US Parade dans la troisième meilleure équipe type tous lycées US confondus.

CHAMPION D’ETAT, UNE PREMIERE DEPUIS 1984 ET DOUBLE

En 2005-2006, en tant que junior, Rose et ses coéquipiers des Wolverines remportent le Chicago Public League, un tournoi qui réunit une flopée de lycées de Chicago. En finale, D-Rose inscrit 25 points en finale au United Center, une salle qu’il connaitra parfaitement par la suite avec les Bulls en NBA. Lors de la finale du championnat d’Etat, Rose est l’homme du match en finale en battant après prolongation Richwood High School. Le néo-knick, réussit une interception puis un shoot décisif à moins de 5 secondes de la fin de cette finale. Il s’agit du premier titre remporté par les Wolverines depuis 1984, année où Ben Wilson l’avait gagné. Au terme de sa troisième saison avec Simeon, Rose affiche des stats quasi similaire à celui de 2004-2005 : 20,1 points, 5,4 rebonds, 8,7 passes et 2,6 interceptions.

En 2006-2007, le lycée Simeon est sous les feux des projecteurs grâce à ces titres acquis. L’équipe est alors convié à affronter Rice High School à New-York au Madison Square Garden. D-Rose retrouve un futur joueur NCAA et NBA qui joue dans le lycée adverse : Kemba Walker. Le match se conclut sur une défaite 53-51 pour Simeon.

Rose croisera le regard d’un autre futur pensionnaire de la NBA, Brandon Jennings, meneur portant les couleurs d’Oak Hill Academy. Le match entre ces deux lycées alors diffusé sur la chaine ESPN a accouché du succès étriqué des Wolverines sur le score de 78-75. Rose flirte avec le triple-double : 28 points, 9 rebonds et 8 passes.

UNE SAISON JUNIOR PARFAITE

En 2006-2007, retour dans l’Etat de l’Illinois, Simeon réalise le doublé en gardant son titre de champion d’Etat, une première pour un lycée de Chicago. Les Wolverines battent aisément 77-54 le lycée O’Fallon. Habitué à être le top scorer de son équipe, pour son dernier match avec Simeon, Rose n’inscrit que 2 points ajoutés à ses 7 rebonds et 8 passes. Les coéquipiers de Rose affichent un super bilan avec un total de 33 succès en 35 rencontres joués. D-Rose se surpasse sur le terrain et frôle le triple-double de moyenne : 25,1 points, 8,8 rebonds et 9,1 passes. Il ajoute à cela 3,4 interceptions. Au terme de sa senior, il est élu Mr.Illinois Basketball en 2007, une trophée individuel qui récompense les efforts des lycéens de cet Etat dont d’autres joueurs NBA l’ont touché : Shaun Livingston (2004), Darius Miles (2000), Kevin Garnett (1995), Nick Anderson (1986).

Rose achève ses années lycées sur une note ultra positive. Au sein de l’effectif en 4 ans, le meneur virevoltant a gagné 120 matchs sur les 132 disputés. Ses stats moyennes sont remarquables avec 20,9 points, 6,1 rebonds, 8,1 passes et 2,6 interceptions. En 2008, le magazine US Espn Rise le considère comme le troisième meilleur meneur tous lycées confondus de la décennie derrière Chris Paul et TJ Ford. Totalement mérité quand on sait que son jeu est basé sur ses qualités d’exécution au dribble, de courses et moves rapides et de dunks explosifs. Un plaisir pour nos yeux et les spectateurs.

SON MAILLOT RETIRE EN NOVEMBRE 2009

Le numéro 25 qu’il a porté pendant ses 4 ans à Simeon est retiré par son lycée en novembre 2009 à l’occasion d’une cérémonie en son honneur, soit 25 ans après celui de Ben Wilson. En présence de sa mère et de ses 3 frères (Dwayne, Reggie, et Allan) qui l’ont bien aidé dans sa progression, l’ex-meneur des Bulls s’est montré fier d’avoir évolué à Simeon : « J’étais honorée de porter ce numéro. Jouer pour Simeon et avoir ce numéro, c’est beaucoup de responsabilités. Vous devez aller là-bas, jouer durement sur presque chaque possession quand vous êtes sur le terrain lorsque tout le monde vient vous voir » (source : site officiel des bulls de chicago).

Derrick Rose, son maillot numéro 25 retiré par Simeon (c) nba.com/bulls

Derrick Rose, son maillot numéro 25 retiré par Simeon (c) nba.com/bulls

Après son excellent passage à Simeon, Derrick Rose quitte l’Illinois pour rejoindre la NCAA et les Memphis Tigers. Il passera uniquement un an en fac et atteindra la finale du tournoi universitaire qu’il perdra face aux Jayhawks de Kansas. Tout s’accélère ensuite pour le meneur qui sera choisi en première position de la draft 2008. Il signe alors son retour chez lui à Chicago en portant la tunique des Bulls jusqu’à cet été 2016 puisqu’il est transféré aux Knicks de New-York. Exit le numéro 1 porté à Chicago, il endosse à nouveau le 25. Un signe de réussite avec l’équipe de Big Apple pour la suite de sa carrière ?

Les highlights de Derrick Rose avec Simeon

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (381 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.