Breaking News

Bobby Knight, son deuxième titre NCAA en 1981 avec les Indiana Hoosiers

March Madness

Bobby Knight lors du titre des Indiana Hoosiers en 1981 (c) Getty

Bobby Knight, entraineur des Indiana Hoosiers depuis 1971 avait remportée une seconde fois le championnat NCAA en 1981 à l’issue de sa dixième année au sein de cette université. Un titre obtenu contre les Tar Heels de North Carolina dirigée par Dean Smith : 63-50.  

35 ans jour pour jour, les Indiana Hoosiers raflaient le deuxième championnat NCAA de leur histoire en battant les Tar Heels de North Carolina de Dean Smith (huitième Final Four pour l’université de Caroline du Nord à ce moment de leur histoire). Score final 63-50 le 30 mars 1981 au Spectrum de Philadelphia devant 18 276 spectateurs. A la tête des Hoosiers depuis 1971, Bobby Knight remportait ainsi son deuxième titre NCAA après le premier obtenu en 1976 (succès 86-68 contre Michigan). Et c’était aussi à Philadelphie cette année-là.

4EME CHAMPIONNAT POUR INDIANA

Bobby Knight - Indiana Hoosiers (c) Sports Illustrated

Bobby Knight – Indiana Hoosiers (c) Sports Illustrated

A cette date précise, c’est au total son troisième trophée universitaire si l’on compte celui qui l’a gagnée en 1960 en tant que joueur avec Ohio State. 6 fois champion de la Big Ten (division dans laquelle évolue Indiana), celui qu’on surnomme « Le General », avait été nommé Coach de l’année de cette conférence en 1980-1981 pour la cinquième fois de sa carrière. Les Hoosiers remportaient à cet instant-là son quatrième championnat de son histoire après 1940 (victoire 60-42 contre Kansas), 1953 (victoire 69-68 encore face à Kansas) et 1976. Avec cette 23ème victoire acquise en finale lors de la saison 1980-1981, Indiana est devenu le champion NCAA possédant le nombre le plus élevé de défaites (9), devançant Marquette, champion NCAA 1977 avec 7 défaites en 32 matchs.

Les 50 points inscrits par North Carolina sont le total le plus faible dans une finale NCAA depuis 1949 et la victoire de Kentucky 43-36 contre Oklahoma. Quant aux 63 points des Hoosiers face aux Tar Heels, il s’agissait du plus bas total de points pour un champion NCAA lors des 18 dernières finales, soit depuis 1963. Cette victoire effaça la défaite des Hoosiers contre North Carolina 65-56 le 20 décembre 1980. Ce revers faisait parti des 5 sur les 12 premiers matchs d’Indiana.

L'équipe des Indiana Hoosiers, champion NCAA 1981 (c) Indystar

L’équipe des Indiana Hoosiers, champion NCAA 1981 (c) Indystar

Pour sa deuxième finale NCAA, Knight annonçait la couleur à ses jeunes joueurs en livrant ses consignes : « Notre match est de faire ce que nous voulons faire durant tout le match. Notre objectif est de démolir une équipe sur l’ensemble des 40 minutes. Si on peut conserver notre défense et exercer la pression sur le porteur du ballon en gardant notre attaque et en étant patient, alors dans les derniers instants de la rencontre, on en aura le contrôle. (nytimes.com). La défense a été la clé de la rencontre. Après un score de 27-26 en faveur des Hoosiers à la mi-temps (dont seulement 10 pour les Tar Heels dans les 10 dix dernières minutes de la première période), les hommes de Bobby Knight ont fait la différence en seconde période en le gagnant 36-24. Ils ont infligé dès l’entame de la seconde mi-temps un 12-4.

ISIAH THOMAS, MOP 1981

Isiah Thomas, champion NCAA 1981 avec les Indiana Hoosiers (c) AP

Isiah Thomas, champion NCAA 1981 avec les Indiana Hoosiers (c) AP

Most Outstanding Player du match, décisif dans le match avec deux interceptions conclus par deux paniers, Isiah Thomas, le sophomore avait délivré une superbe partie lors de cette finale : 23 points (8/17 aux tirs et 7/8 aux lancers-francs), 2 rebonds et 5 passes. Actuel coach des Washington Wizards, Randy Wittman, coéquipier de Thomas, avait bien bossé sur le parquet (16 points à 7/13 aux tirs et 4 rebonds).

Du côté des Tar Heels, ce sont Sam Perkins et Al Wood qui ont été les leaders d’attaque de leur équipe. Le premier cité a mis 11 points, pris 8 rebonds. Le second a fourni respectivement 18 points et 6 rebonds. James Worthy handicapé par les fautes, a compilé 7 points et 6 rebonds.

C’est sur ce titre qu’Isiah Thomas quittera l’université concluant sa saison 1980-1981 avec des moyennes de 16 points, 3,1 rebonds et 5,8 passes en 34 matchs.

 Les images de la victoire des Indiana Hoosiers en 1981

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (378 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.