Breaking News

[WNBA] Les 47 points de Diana Taurasi avec Phoenix après triple overtime

WNBA

Diana Taurasi - Phoenix Mercury (c) Foxsports.com

Le 10 août 2006, la joueuse des Phoenix Mercury Diana Taurasi a réalisé un match fabuleux face aux Houston Comets. L’italo-américaine a scoré 47 points après trois prolongations avec au bout une victoire d’un point : 111-110. Détails dans Basket Rétro.

D’origine italienne par son père, ancien footballeur professionnel et argentine par sa mère, Diana Taurasi est né aux Etats-Unis en Californie à Chino dans la banlieue de Los Angeles où elle grandit. Ce n’est pas dans le foot qu’elle fera carrière mais bien dans le basket. Après quatre années pleines à la fac de Connecticut (2000-2004), l’arrière de 33 ans de Team USA est choisi en 2004 en première position de la draft. A 22 ans, celle qui mesure 1m83 rejoint la franchise des Phoenix Mercury et la WNBA.

Diana Taurasi - Phoenix Mercury (c) Domenic Centofanti/Getty Images)

Diana Taurasi – Phoenix Mercury (c) Domenic Centofanti/Getty Images)

Deux années plus tard, lors de la saison 2006, Taurasi accomplit un match de dingue avec les Mercury le 10 août de cette année. Elle et ses coéquipières se déplaçaient à Houston au Toyota Center pour affronter les Comets. Au terme de trois prolongations, les Mercury arrachent la victoire au bout du suspense 111-110 (89-89 à la fin du quatrième quart-temps). En 44 minutes, Taurasi aura inscrit 47 points (17/33 aux tirs dont 8/16 à 3-points, 5/7 aux lancers-francs) et pris 6 rebonds. Elle frôle le double-double avec 9 passes.

Autant dire que le mercure a explosé dans la salle de Houston. Les spectateurs qui se sont déplacés pour assister à la rencontre WNBA ont sans doute pris plaisir à voir évoluer les deux équipes. Du coté de Houston, ce sont Sheryl Swoopes (30 points, 8 rebonds et 6 passes) et Tina Thompson (37 points, 16 rebonds et 8 passes) qui ont maintenu leur équipe dans le match et de ne pas sombrer. Les différents scores par quart-temps prouvent que chacune des équipes avaient pris l’avantage sur l’autre avant ces prolongations :

  • 1er QT : 23-22 pour les Mercury
  • 2e QT : 23-14 pour les Mercury
  • 3e QT : 28-21 pour les Comets
  • 4e QT : 25-22 pour les Comets
  • 1er prolongation : 8-8
  • 2e prolongation : 8-8
  • 3e prolongation : 6-5 pour les Mercury

RECORD BATTU DE 46 POINTS

En inscrivant son huitième panier à 3-points à 3mn20 de la fin de la seconde prolongation, Taurasi devança le record de Katie Smith, auteur de 46 points le 8 juillet 2001 avec les Minnesota Lynx face aux Sparks de Los Angeles. Avec ce huitième tirs réussi longue distance de Taurasi, Phoenix prendra 3 points d’avance 102-99. 35 secondes après ce tir, elle sera expulsée. Auparavant, à 7 secondes de la fin de la première prolongation, Taurasi plantait un tir derrière l’arc pour permettre à Phoenix de recoller à 97-97. Les Mercury sécuriseront ce précieux succès suite au 2/2 sur la ligne des lancers de Kelly Miller.

Diana Taurasi - Phoenix Mercury (c) slamonline.com

Diana Taurasi – Phoenix Mercury (c) slamonline.com

Sur les 11 saisons que Taurasi a effectuée jusqu’à présent avec Phoenix, celle en 2006, la troisième est la meilleure de la joueuse en termes de points avec 25,3 points en 34 matchs (45,2 % aux tirs, 39,7 % à 3-points et 78,1 % aux lancers-francs). Elle prendra 4,2 rebonds et donnera 4,5 passes de moyenne cette saison-là. Le 24 juillet 2007, Lauren Jackson, la pivot australienne égalera le record de Diana Taurasi avec les Seattle Storm (47 unités lors de la défaite après prolongation contre Washington 97-96).

Comme la plupart des joueuses qui évoluent en WNBA, Taurasi  joue en Europe avant d’entamer le championnat nord-américain en été (elle le gagnera trois fois avec Phoenix en 2007, 2009 et 2014). En 2005-2006, l’arrière a joué pour le Dynamo Moscou. De 2006 à 2010, elle a porté le maillot du Spartak Moscou. Après la Russie, elle découvre le championnat turc (Fenerbahce en 2010-2011 et Galatasaray en 2011-2012). Depuis 2012, elle évolue à Ekaterinbourg.

Les 47 points de Diana Taurasi

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (365 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.