Breaking News

[Euroleague] Le magnifique parcours de Vitoria avec Tiago Spiltter (2007-2008)

Euroleague

Tiago Splitter - Tau Vitoria (c) globoesporte.globo. com

Célébrant ses 30 ans aujourd’hui, le pivot brésilien Tiago Splitter a brillé en Euroligue avant de découvrir la NBA. Lors de la saison 2007-2008, il parvient avec ses coéquipiers de Tau Vitoria, club espagnol, à se hisser au Final Four de cette prestigieuse compétition européenne. Détails.

Après Léandro Barbosa, Oscar Schmidt, Basket Rétro se penche aujourd’hui sur une partie de la carrière d’un autre joueur brésilien : Tiago Splitter. Champion NBA avec les Spurs en 2014, actuel intérieur d’Atlanta, Tiago Splitter, 31 ans en ce 1er janvier, a évolué en Europe avant de poursuivre sa carrière en NBA. De 2003 à 2010, il a posé ses valises en Espagne en rejoignant le club du Tau Vitoria, là où est passé notamment Laurent Foirest, Thomas Heurtel, Goran Dragic, Luis Scola, José Calderon, Andre Nocioni, ou encore Fabricio Oberto. Il connaîtra en tout 4 clubs espagnols (les trois autres étant Gorago Alava en 2000-2001 ; Bilbao en 2001-2003 puis Valence en 2011).

Tiago Splitter - Tau Vitoria (c) rakopedia.com

Tiago Splitter – Tau Vitoria (c) rakopedia.com

Lors de la saison 2007-2008, en parallèle du championnat espagnol, Splitter participe à l’Euroligue avec Vitoria au côté de Pete Mickael, Will Mcdonald, Zoran Planinic, Pablo Prigioni, Igor Rakocevic, et Mirza Teletovic. Les 24 équipes qualifiées sont à cette époque réparties en 3 groupes de 8. Vitoria se retrouve dans le Groupe A en compagnie de sacrés monstres du basket européen : CSKA Moscou, Zalgiris Kaunas, et Olympiakos. Les autres adversaires de cette poule sont Sienne, Ljubljana, Sopot et Vidivici Bologne.

Au cours de la première phase, Splitter va se montrer extrêmement précieux dans la peinture en 14 matchs dont :

  • 14 points à 4/5 aux tirs, 7 rebonds, 2 passes et 2 interceptions face à Bologne, victoire 98-71 le 1er novembre 2007
  • 12 points à 5/10 aux tirs, 8 rebonds face à Sopot, victoire 82-66, le 8 novembre 2007
  • 14 points à 5/8 aux tirs, 8 rebonds face à Ljubljana, victoire 92-78, le 21 novembre 2007
  • 16 points à 7/11 aux tirs, 8 rebonds et 2 passes face à Kaunas, défaite 95-92, le 6 décembre 2007
  • 25 points à 10/14 aux tirs et 5/5 aux lancers-francs, 12 rebonds, 2 passes et 6 interceptions face à Bologne, victoire 85-69, le 20 décembre 2007, 42 d’éval
  • 19 points à 8/12 aux tirs, 6 rebonds et 3 interceptions face à Sienne, défaite 83-71, le 9 janvier 2008
  • 15 points à 5/6 aux tirs, 3 rebonds et 2 passes face à Ljubljana, victoire 89-74, le 17 janvier 2008
  • 23 points à 10/15 aux tirs, 3 rebonds face à Kaunas, victoire 84-66, le 30 janvier 2008

Splitter signe des moyennes de 13,8 points, 5,5 rebonds, 1 passe et 1,2 interception dans tout ce premier tour. Vitoria termine troisième du Groupe A avec 9 victoires et 5 défaites et se qualifient pour le Top 16 (les 5 premiers de chaque groupe qualifiés + le meilleur sixième).

Les 16 équipes encore en lice sont réparties en 4 groupes de 4. Vitoria est dans le Groupe E avec le Fenerbahce, Aris Salonque et Lietuvos Rytas. Dans ce Top 16, Splitter se montre une fois de plus efficace dans la raquette sur les 6 matchs disputés au total :

  • 17 points à 7/12 aux tirs, 5 rebonds et 2 passes face à Rytas, victoire 84-81, le 13 février 2008
  • 12 points à 4/8 aux tirs, 4 rebonds face au Fenerbahce, victoire 103-84, le 20 février 2008
  • 16 points à 6/11 aux tirs, 7 rebonds et 3 passes face à Aris Salonique, victoire 87-69, le 28 février 2008
  • 13 points à 5/8 aux tirs et 3/6 aux lancers-francs face à Rytas, victoire 87-84, le 5 mars 2008
  • 18 points à 5/6 aux tirs et 8/13 aux lancers-francs, 4 rebonds face à Aris Salonique, victoire 90-74, le 12 mars 2008
  • 21 points à 9/11 aux tirs et 3/4 aux lancers-francs, 7 rebonds face au Fenerbahce, défaite 75-59, le 19 mars 2008

VITORIA AU FINAL FOUR 4 FOIS DE SUITE

Tiago Splitter - Tau Vitoria (c) euroleague.net

Tiago Splitter – Tau Vitoria (c) euroleague.net

Avec 5 victoires en 6 matchs, Vitoria se qualifie pour les quarts de finale (les 2 premiers de chaque groupe du Top 16 poursuivent l’aventure). Le club espagnol rencontre en quart le Partizan Belgrade de  Nikola Pekovic, actuel pivot de Minnesota. Les quarts se jouent au meilleur des trois matchs. Après une victoire chacune (succès de Vitoria au match aller 74-66 puis succès facile au retour de Belgrade 76-55), c’est Splitter qui va notamment se déployer pour écarter le club serbe des demi-finales. A domicile, à la Fernando Buesa Arena, Vitoria s’impose sur ce match d’appui 85-68. Le pivot brésilien signe 18 points à 7/9 aux tirs et 4/5 aux lancers-francs et 9 rebonds. Il en était déjà à 16 points et 8 rebonds en première mi-temps. Le double-double était pas si loin. Vitoria se retrouve au Final Four pour la quatrième saison de suite.

A l’issue de la rencontre, Splitter exprimait sa joie de voir Vitoria parmi les 4 meilleures clubs européens pour le site de l’Euroligue : « C’est quelque chose d’incroyable. Nous avons réussi à atteindre le Final Four pour la quatrième année consécutive. Nous nous attendions jamais à cela. J’espère que tout le monde peut voir ce que nous avons accompli et nous rendre un hommage que nous méritons. C’est quelque chose de génial pour le club, les joueurs, la ville et spécialement pour nos fans. J’espère qu’ils apprécient cela autant que nous puisqu’ils nous ont aidés ce soir d’une façon extraordinaire.  Je me sens très à l’aise ce soir. C’est comme si j’avais retiré 100 kilos sur mes épaules. Nous avons fait du bon boulot et méritions d’aller à Madrid. Je suis vraiment heureux ».

Le Final Four de l’Euroligue 2008 se déroulait donc à Madrid. Vitoria ne s’est donc pas trop sentie dépaysé. A cette occasion, la Fiba Europe avait décidé d’honorer dans le cadre des 50 ans de l’Euroligue (ex-Coupe des Clubs champions), 50 meilleurs contributeurs de cette compétition phare du basket européen (35 joueurs, 10 coachs et 5 arbitres).

En demi-finale, le 2 mai 2008 au Palacio de Deportes de la Comunidad de Madrid, Vitoria affrontait l’ogre du CSKA Moscou, adversaire qu’il a joué en phase de poules (défaite 85-76 à Vitoria et défaite 70-62 à Moscou). Le club russe était composé cette année d’une pléiade de joueurs internationaux : Theodoros Papaloukas, Ramunas Siskauskas, JR Holden, David Andersen, ainsi que de l’ancien joueur des Cavs de Cleveland Trajan Langdon.

Cette demi a été serré jusqu’au dernier instant. Siskauskas pour le CSKA Moscou rentrera deux lancers-francs à 6,5 secondes du terme de la rencontre. Victoire 83-79 du club moscovite mené de six points à la mi-temps 39-33. Splitter termine deuxième co-meilleur marqueur de son équipe avec Zoran Planinic : 17 points à 5/7 aux tirs et 7/14 aux lancers-francs et 3 rebonds, 21 d’éval. L’intérieur brésilien livré son analyse du match après le coup de sifflet final : « C’était un match très difficile. C’est frustrant car nous étions si proches. Mais nous n’avons pas obtenu la victoire. Nous avons bataillé dur mais le CSKA est une bonne équipe. Ils ont mieux joué en deuxième mi-temps et ont réussi à avoir quelques avantages. Il y avait plein de choses bizarres dans le dernier quart-temps. Ils ont joué très agressif. Maintenant, nous devons conclure cette saison d’Euroligue avec la victoire dimanche. J’espère que nous trouverons l’énergie pour décrocher ensemble un succès en battant Sienne ».(source : euroleague.net)

Tiago Splitter - Tau Vitoria vs CSKA Moscou (c) euroleague net

Tiago Splitter – Tau Vitoria vs CSKA Moscou (c) euroleague.net

SPLITTER DANS LE MEILLEUR CINQ EUROLIGUE

Pour ce match de la troisième place, Vitoria a dû en découdre pour son dernier match européen de la saison face aux Italiens de Sienne, battus par le Maccabi Tel-Aviv 92-85. La formation italienne est composée des Américains Terrell Mcintyre et Bootsy Thornton, ainsi que du Centrafricain Romain Sato et du lituanien Ksistof Lavrinovic. Et cette « petite » finale a tenu toutes ses promesses puisque le vainqueur de la rencontre a été dévoilé au cours d’une prolongation. Après 40 minutes de jeu, les deux demi-finalistes malheureux ont fini à égalité 79-79. Lavrinovic aurait pu permettre à Sienne de mener dans le match 80-79 mais il réussit un seul lancer-franc sur deux à 4,7 secondes de la fin.

Tiago Splitter - Tau Vitoria (c) vavel.com

Tiago Splitter – Tau Vitoria (c) vavel.com

Et c’est le club italien qui va prendre le dessus dans cet « overtime » en infligeant un 9-0 (le score passant de 85-84 pour Vitoria à 93-85 pour Sienne en 2 minutes – de la 43e à la 45e minute). Vitoria réduira l’écart mais insuffisant. Sienne termine sur le podium de l’Euroligue en 2007-2008. Vitoria peut nourrir des regrets dans ce Final Four en ayant pas ménagé leurs efforts. Splitter a fini ce match avec 15 points à 6/12 aux tirs, 3/4 aux lancers-francs. Score final : 97-93.

Le Brésilien est nommé dans le meilleur cinq de l’Euroligue cette saison en compagnie Terrell Mcintyre (Sienne), Trajan Langdon (CSKA Moscou), Ramunas Siskauskas (CSKA Moscou), Terence Morris (Maccabi Tel-Aviv). En 25 matchs d’Euroligue, ses stats sont de 14 points, 5 rebonds et 1,1 passe. Il fait mieux que lors de l’édition 2006-2007 : 10,7 points, 6 rebonds et 1,8 interception en 20 matchs. En championnat Liga ACB 2007-2008, en 34 matchs, il est deuxième meilleur marqueur de Vitoria (13,5 points) et deuxième meilleur rebondeur du club (5,2 prises). Après l’Espagne, il rejoint ensuite la NBA et les Spurs de San Antonio (2010-2014). Ci-dessous, (re) découvrez la demi-finale de l’Euroligue 2008 entre Vitoria et le CSKA Moscou.

Vitoria – CSKA Moscou en 2008

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (365 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.